Ce gouvernement ne pense qu’au sexe !

Mariage homosexuel, théorie du genre, obligation de congé de paternité forcé, lutte contre les stéréotypes, promotion de la ligne azur (nos articles ici et ) et de ses pratiques sexuelles masochistes à l’école, promotion de l’IVG, politique égalitariste qui nie la différence homme femme, voilà le catalogue à la Prévert du gouvernement. Ceci est doublement inquiétant.

D’une part sous couvert d’égalité mal comprise et de laïcité idéologique, la majorité actuelle − au moins une part substantielle d’entre elle − entre de plain-pied dans la sphère privée avec l’admirable tour de passe-passe de nous faire croire que c’est pour la protéger ; d’autre part cela traduit une incapacité profonde et structurelle à regarder la réalité en face. Toutes les avancées qui nous sont proposées se font au nom de la liberté et de l’égalité. Mais sous couvert de ces deux totems revisités par la IIIe république de Monsieur Peillon, se met en place une police de la pensée coercitive qui non seulement réduit drastiquement les libertés, mais confond égalité et standardisation. Il n’est désormais plus question de penser ou de se vouloir différent du modèle unique dont le moule sort peu à peu des usines socialistes. Or le produit issu de cette chaîne de montage est exclusivement sexuel.

Toute la mécanique est pensée autour du sexe et de son usage. Ne nous y trompons pas. II ne s’agit pas de faire une société asexuée, mais de créer un androgyne hyper sexualisé et interchangeable. Il suffit pour s’en convaincre de regarder toutes les lois importantes du moment que la majorité actuelle s’empresse avec frénésie de faire passer. La bioéthique qui déshumanise et qui devrait à terme permettre le choix du sexe tout en faisant de l’être humain un matériau de base comme n’importe quel autre composant ; le « mariage pour tous » qui nie la distinction homme femme et sa réalité fondatrice pour l’humanité désormais remplacée par la composition scientifique artificielle ; les lois pour l’égalité hommes femmes qui ne cherchent pas à comprendre l’altérité, mais à émasculer la société ; la quasi obligation, sinon légale du moins pratique, du congé de paternité en complément de celui de la mère qui au lieu de chercher à promouvoir la place de la femme et de la libérer, contraint l’homme aux mêmes enchaînements. Au lieu de penser la réinsertion professionnelle de la mère après un congé de maternité, on préfère soumettre le père aux mêmes contraintes.

“L’obsession sexuelle traduit tout autant le désir de consolation, de repli que de puissance, de satisfaction mais aussi de revanche sur l’autre. Pardon de cette attaque ad hominem, mais nous sommes gouvernés par une équipe composée de personnes blessées qui ont des revanches à prendre avec leur histoire personnelle et pour qui l’émasculation et la sexualisation de la société est le moyen de libérer l’homme et la femme de leurs tensions intérieures, nées de la profonde crise identitaire que nous traversons depuis 60 ans.”

Sous couvert de lutter contre la phallocratie, se met en place une véritable utérocratie qui n’est certainement pas meilleure. Déconstruire la réalité biologique au profit d’une création illusoire unisexe, qui ferait des êtres humains de simples sexes à usages multiples, sans identité et donc jetables car impersonnels au sens le plus strict du terme.

Pourquoi une telle obsession sexuelle ? Symptomatique, celle-ci est toujours l’expression d’un repli sur soi, d’un mal-être ou d’un amour disproportionné de soi qui utilise l’autre. La sexualité débridée est en outre toujours une compensation affective issue d’un mal-être personnel et identitaire. L’obsession sexuelle traduit tout autant le désir de consolation, de repli que de puissance, de satisfaction mais aussi de revanche sur l’autre. Pardon de cette attaque ad hominem, mais nous sommes gouvernés par une équipe composée de personnes blessées qui ont des revanches à prendre avec leur histoire personnelle et pour qui l’émasculation et la sexualisation de la société est le moyen de libérer l’homme et la femme de leurs tensions intérieures, nées de la profonde crise identitaire que nous traversons depuis 60 ans.

C’est comme si ne sachant soigner la lèpre on décidait de la faire contracter par tout le monde. La planète entière ayant la lèpre, celle-ci deviendrait normale et l’Homme ne serait homme qu’avec la lèpre qui ferait désormais partie de sa dignité propre. Les lois sont faites par des hommes qui, s’ils n’ont pas conscience de leur limites et de leurs blessures et s’ils n’ont pas une vision saine du réel, confondent leur problème avec la réalité du monde qui les entoure. Voilà pourquoi, il est important de défendre l’Homme dans sa vérité, de pointer du doigt ce qui le blesse et de dénoncer ces blessures, comme les blessés, sans pour autant les condamner, bien entendu. Tant que les responsables politiques, mais aussi associatifs et institutionnels, confondront leur blessures − qui peuvent du reste être partagées par des millions de personnes − avec la réalité ontologique et qu’ils n’accepteront pas d’être blessés alors nous serons dans une lutte qui pour eux relèvera de la survie maladive. Il suffit de regarder la violence impulsive avec laquelle ce gouvernement se défend à la lumière des lignes qui précèdent et pour voir qui nous gouverne.

Autres articles

21 Commentaires

  • mariedefrance , 4 Oct 2013 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Sexe pour sexe :

    Effet Taubira ? Un pédophile relâché par la justice…

    « brave » militaire — et peut-être, allez savoir, valeureux au combat… — qui viole sa nièce à cinq fois et qui, tout juste mis en examen, se retrouve… relâché. Relâché sous contrôle judiciaire, certes, mais relâché tout de même.

    http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/effet-taubira-pedophile-relache-justice,37318?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=acbc0bed3d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-acbc0bed3d-20987221

  • LUC+ , 4 Oct 2013 à 11:14 @ 11 h 14 min

    Euh !!! En partant du principe de la revanche sur des histoires personnelles vous prenez un grand risque ! Si vous voulez faire de la psychologie ‘Politico-Sexuelle ‘ vous n’avez pas fini de ramer ! Maintenant nous allons expliquer le pourquoi de l’attitude DES UMP – PS- VERTS – FN -UDI – FRONT de GAUCHE etc etc etc ….. Face a leur sexualité !!! Non mais là c’est courageux de votre part ! Mais dans ce cas il va falloir étudier les similitudes sexuelles des groupes politiques qui favorisent l’adhésion a tel ou tel parti politique ou religieux pendant que vous y ètes ! Va falloir assumer mon ami !

  • Charles , 4 Oct 2013 à 12:46 @ 12 h 46 min

    Tout s’explique par les comportements sexuels masqués.

    Revendiquer le droit à sa vie privée ne dispense pas
    une personne publique(élue) d’assumer ses propres choix personnels.

    On ne demande pas la diffusion d’une “sextape” de untel ou unetelle,
    mais nous,les électeurs, sommes en droit de connaitre vos choix sexuels.
    Il se trouve que l’appartenance à un réseau occulte polysexuel
    se trouve être un “puissant” moteur de croissance dans un parcours politique.

    Si vous considérez les 40 personnalités du système UMPS les plus visibles,
    vous constaterez qu’elles appartiennent toutes à un “réseau”.
    Ceci explique cela.

  • LUC+ , 4 Oct 2013 à 12:54 @ 12 h 54 min

    Je dirai qu’il y a des personnes qui veulent imposer ‘ Leur vue ‘ par rapport a leur sexualité et d’autres qui considèrent que cela ne regarde qu’eux – mème c’est pas plus compliqué que ça ! Maintenant l’ extrémisme ne se cantonne pas uniquement dans des mouvements politiques et religieux !

  • Bernard , 4 Oct 2013 à 13:18 @ 13 h 18 min

    NON, le SEXE ne vient pas en première préoccupation, je m’explique:
    – Le POUVOIR est le nerf de la réussite, car il vous procure le FRIC et vous apporte alors
    la ” liberté ” SEXUELLE ! ” Elles ” vous chassent, vous êtes un bon parti … un bon coup !
    *** bcp de femmes en Université de Médecine, de Droit …. pour trouver le ” bon mari ” !!

    POUVOIR => ARGENT => SEXE , pas d’autres possibilités, c’est ainsi

    Les membres du gouvernement ne pensent qu’au SEXE car ils ont POUVOIR + ARGENT
    c q f d !
    ** l’UMPS est un bon parti, on comprend mieux pourquoi ils nous ” bai…. ”
    Pas souvent en douceur………

  • Charles , 4 Oct 2013 à 13:37 @ 13 h 37 min

    Ci dessous lien vers un article du daily mail
    HS,mais pas tout a fait.
    Les medias de fronce sont restés très discrets sur ce dossier.
    l’assassinat d’une jeune journaliste de France 3 (marronique) .

    Cette discrétion est en soit un signe d’embarras du système UMPS,
    toujours content de pourvoir faire du chiffre sur de l’horreur.

    Leur discrétion ne s’explique pas par un sens de la mesure
    mas par l’obéissance a des instructions occultes du système.
    l’omerta mafieuse de fronce.
    Pauvres parents.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2442405/Dismembered-body-female-French-television-journalist-Paris-street.html

  • Gisèle , 4 Oct 2013 à 13:43 @ 13 h 43 min

    Donc si j’ai bien compris … maintenant sur le C.V , pour être sûre d’ une éventuelle embauche , il faudra cocher la case des us sexuels ???
    Si cela n’est pas de la discrimination autre que la couleur de peau ….
    N’empêche que tout cela *pue * l ’emprise perverse .

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen