Tyrans, descendez au cercueil !

Vic Survivaliste

L’humoriste vivant qui vend le plus de billets de spectacle en France ne fait plus rire personne. C’est le dernier diktat du sinistre, pardon, ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, Manu pour les intimes. Manu comme dans manu militari

Qu’un politicien dénonce ses adversaires sur la place publique, bon, on y est habitué. C’est de bonne guerre : chacun convoite le même siège et le pouvoir qui l’accompagne.

Mais qu’il dénonce des personnes qui ne sont pas en concurrence à un poste électif en les désignant comme des ennemis public et qu’il en rajoute en annonçant publiquement qu’il cherche un moyen d’interdire à cet artiste de réaliser des prestations publiques, c’est ni plus ni moins que le retour des lettres de cachet apprêtées à la sauce médiatique. Non seulement désigner cet humoriste à la vindicte populaire ne suffit plus mais Valls suggère des manifestations, susceptibles de devenir violentes, devant le théâtre de la Main d’Or. Et ses milices, elles, existent : antifas et LDJ travaillent main dans la main avec le ministère de l’Intérieur. Et c’est le ministre de l’Intérieur qui désigne les cibles, comme dans le temps avec les chemises noires puis brunes…

Monsieur M’bala M’bala dérange considérablement le Système en faisant rire le public de ce même Système. Un amuseur public, plébiscité par une part importante du peuple français, ennemi de la République ! On aura tout vu. Je dis « plébiscité » car j’applique en l’espèce la maxime « acheter, c’est voter » et les gens achètent, en masse, les spectacles de Dieudonné.

Cette dérive rouge-brun des ennemis autodéclarés des soi-disant rouge-brun n’est pas si étonnante. Le socialisme, comme toutes les idéologies tranchées, prétend savoir ce qu’il convient à ses administrés et n’hésite pas à l’imposer, spécialement en matière de pseudo-morale publique. Quant à la « droite institutionnelle », elle mène au même résultat mais en invoquant des principes différents.

Ça, c’est l’analyse de surface. En soi et selon ces critères, ce que fait Monsieur Valls est hautement condamnable. Mais ce que ça cache est infiniment plus pervers. Valls, Taubira et leur surveillant de récréation en chef, François Hollande, font ce que les Anglais appellent de la « Wedge Politics », la politique de la division ou, en termes plus imagés, du coin qu’on enfonce dans une pièce pour la fendre en deux morceaux.

Cette politique ne vise qu’une chose : diviser le peuple en plusieurs camps avec l’intention manifeste de diviser pour mieux régner.

Là où le peuple pourrait s’unir contre un état de fait, une situation économique, démocratique ou politique, on lui donne en pâture de quoi se repaître, du moment que ça permet d’éviter de toucher à l’essentiel, dans le cas présent, le sabordage de la nation française, de son identité et de sa puissance, sa sujétion aux plans élaborés par des intérêts étrangers.

Alors on sort le mariage pour tou$, élément diviseur pour le peuple. On s’inspire d’une étrangère iconoclaste rémunérée notamment par George Soros pour réaliser le portrait de la nouvelle Marianne que tout le monde verra ad nauseam. On sort la Charte de la Laïcité.

Dans le cas de monsieur M’bala M’bala, on ressort l’épouvantail de la Peste Brune pour démoniser un humoriste de grand talent, vrai et authentique anti-raciste au demeurant, qui a le malheur de dire des choses vraies à travers son humour. La grande faute de Dieudonné, c’est qu’il est fédérateur donc un obstacle à la Wedge Politics.

Pendant que les gens sont pour ou contre le mariage homo et surtout le droit d’adoption qui vient avec lui, pour ou contre les Femen, pour ou contre cet humoriste qui fait grincer des dents les pouvoirs constitués, le peuple ne s’unit pas, ne peut plus s’unir contre les délocalisations, contre le chômage, contre la fin des CDI, contre les injonctions de l’Union européenne qui, rappelons-le, a le pouvoir de dicter des pans entiers des budgets des États membres. Pardon, des provinces européennes.

Autant de capes rouges qu’on agite devant le taureau pour cacher l’épée qui va le tuer…

Pour qui travaillent Valls et ses comparses ? Pour qui travaillaient Sarkozy et ses sbires ? Pas pour la France ni pour les Français. Cherchez les professions de foi des politiques, elles pointent vers leurs Maîtres. Merde ! Quand même !

Il est maintenant manifeste que tout un système travaille en synergie dans une même direction. Gouvernement, médias, communauté organisée, personnalités publiques craignant les représailles et la mort médiatique si elles ne manifestent pas leur allégeance, mairies, justice, hiérarchie des corps constitués, grandes entreprises privées, tous sont ligués dans une même action de sape d’une authentique et patriotique protestation qui menace leurs plans.

Les choses apparaissent cependant de plus en plus clairement : c’est d’une part un Système mondialiste et atlantiste contre le peuple français et ce peuple commence à s’en rendre compte. Il réalise à quel point les élites politiques et économiques ont trahi et sabordé la France, détourné la République au profit d’intérêts étrangers. Ce sabordement, ce détournement, c’est le peuple qui va en payer le prix. D’où l’intérêt critique qu’il y a de se préparer à des temps difficiles.

En effet, ou bien un climat progressivement révolutionnaire se déploiera en France avec son lot de répression et de violence, ou bien le peuple ne bougera pas et verra ses conditions de vie diminuer comme par les années passées mais, cette fois-ci, en s’accélérant. En ce sens, plus il y aura de gens prévoyants en France, moins il y aura de gens affectés. Stockez, stockez, stockez et soyez solidaires. Soyez aussi résistants car c’est la seule chose qui préservera ce qu’il reste de votre liberté. Le temps des clivages causés par des nuances politiques artificielles est terminé : gauche et droite sont deux jambes qui avancent en alternance dans la même direction, poursuivre dans cette division artificielle ne conduira qu’à l’Abîme. C’est le peuple entier qui est menacé, c’est le peuple entier qui doit réagir.

Que disait ce chant ? Ah oui : Tyrans descendez au cercueil, politiquement, pas physiquement s’entend !

> Vic Survivaliste anime un blog sur le survivalisme et la prévoyance.

Autres articles

59 Commentaires

  • monhugo , 5 Jan 2014 à 4:05 @ 4 h 05 min

    Français, sachez vous ressaisir ! Si la liberté d’expression est primordiale, faire de ce M’blablas le chantre de cette liberté publique éminemment en danger est, au minimum, étonnant.
    C’est un métisse, pour qui seul le métissage vaut – donc la disparition des FdS est son credo. Il recrute massivement ses adeptes dans le “vivier” mahométan qui squatte en France – ce qui lui est facile, car ces allochtones sont faciles à fédérer autour de la haine du Juif, et de l’amour de la Palestine. Cela en fait-il pour autant un “FdS friendly”, et de cette communauté exogène (la plus importante d’Europe – triste record) une masse disposée à s’assimiler ? Pas le moins du monde.
    Paradoxale donc que cette obstination de certains “patriotes” à adhérer au PQ du griot – ou Parti de la Quenelle. Avec une ferveur inquiétante.
    Nous avons aussi en France la plus importante communauté juive d’Europe…. Représentée partout où il faut, surreprésentée même. Le lobby juif est intouchable, les Juifs sont drapés dans le souvenir gratifiant de la Shoah, ad vitam aeternam. Martyrs à jamais. Circulez, il n’y a rien à dire contre.
    Le soutien au PQ se banalisant, et sortant de son bassin d’origine (les racailles de banlieue, puis les potaches), c’est l’opportunité qu’attendait le pouvoir judéophile. Valls, soutien indéfectible du sionisme, est à la manoeuvre. Que veut-il faire ? Attenter à la liberté d’expression. Largement. “L’affaire de la quenelle” n’est que le prétexte probable à plus vaste, comme la mise sous tutelle du net, grâce à une loi façon Gayssot, ad hoc.
    Voilà assurément qui devrait inquiéter, plus que la menace pesant sur les affaires juteuses de la PME Mb2 (qui a bien organisé son insolvabilité, et bien engrangé, par Sarl interposée, appartenant à ses épouse et mère). Comme le dit Christophe Barbier, le “rigolo” à l’écharpe rouge :
    « Internet est un champ d’impunité mais on peut le réguler, les Chinois y arrivent bien ».
    http://www.fdesouche.com/274125-christophe-barbier-internet-est-un-champ-dimpunite-mais-on-peut-le-reguler-les-chinois-y-arrivent-bien

  • Charles Martel , 5 Jan 2014 à 8:07 @ 8 h 07 min

    (…)

  • azraël de Gallia , 5 Jan 2014 à 8:16 @ 8 h 16 min

    (…)

  • ljean59 , 5 Jan 2014 à 8:37 @ 8 h 37 min

    la censure a déjà frappé sur “La poste.Net” un article sur Dieudonné “n’est plus disponible”

  • lhemeu , 5 Jan 2014 à 8:39 @ 8 h 39 min

    A propos du respect du droit à la liberté d’expression , avez-vous eu connaissance de la mésaventure arrivée à une jeune femme qui portait un bonnet rouge ? Elle a été gazée , matraquée , par les CRS ,
    qui l’avait prise pour une opposante , ( comme si ce n’était pas un droit , d’être opposant !)
    En fait , dans le cadre des festivités , elle portait un bonnet de père Noël .
    Entendu çà il y a quelques jours sur une station radio . ( rire , pour ne pas la nommer …) Quelqu’un en a-t il entendu parler ?

  • la Mésange , 5 Jan 2014 à 8:56 @ 8 h 56 min

    Je ne crois pas du tout que ce soit cela que dit Monhugo ! Si j’ai bien compris, elle dit qu’il ne faut pas se jeter dans les bras de la peste pour éviter le choléra : et là, je ne sais pas pour vous, mais moi je suis parfaitement d’accord.

  • ljean59 , 5 Jan 2014 à 9:07 @ 9 h 07 min

    Mr Vals interdit ce qui l’arrange. Pourquoi n’interdit-il pas ces rapeurs qui distillent la haine, qui
    bafoue le drapeau Français en toute impunité?
    Pourquoi n’interdit-il pas la Ligue de Défense des Juifs, mouvement extrême bien connu de la police, voir même protégé?
    Mr Vals, à vouloir diviser les Français, vous les exaspéré et je crains que cette colère ne vous
    retombe sur la tête. Les Français ne sont pas dupes. Ils risquent de se venger dans les urnes.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France