Pourquoi refuser d’être prélevé de ses organes dans ces conditions

Pourquoi refuser d’être prélevé de ses organes dans ces conditions

don_organe

Scandaleuse automatisation du don d’organe, entrée en application le 1er janvier.

Certaines personnes soumises à l’inintelligence des réalités bioéthiques vont me prendre pour un égoïste qui “refuse de sauver des vies”, mais je vous explique rapidement de quoi il en retourne :

Le principe et la philosophie du droit sont complètement inversés : nous sommes a priori donneur (contre même l’avis de la famille), et il faut faire des démarches pour refuser d’être prélever. L’apriorité de l’appartennce au corps à la collectivité est une mesure de collectivisation inouïe.   C’est une étatisation des corps qui correspond en tous points à la biopolitique foucaldienne* déployée par les socialistes depuis 5 ans.

A partir du moment où le défunt n’aura pas exprimé son refus de donner ses organes, ceux-ci pourront être prélevés d’office, après simple information de la famille. Cette disposition conduit très concrètement à empêcher l’opposition des proches ou des familles au prélèvement.

De plus, la conjonction de cette disposition avec la loi euthanasique Leonetti-Claeys (02/02/2016), qui peut PROGRAMMER LA MORT de quelqu’un, et Maastricht 3 qui rend possible le prélèvement du don d’organes sur des personnes VIVANTES, fait de cette disposition une dérive particulièrement inquiétante et douteuse à tous les points de vue.

Soyez tous témoins que je refuse absolument d’être prélevé de mes organes dans ces conditions.

***

* Le terme de biopolitique ( F. Ortéga, article « Biopolitique, Biopouvoir », dans Bernard Andrieu (dir.). Le Dictionnaire du corps, Paris, Éd. CNRS, 2005.), apparaît en octobre 1974 dans une conférence donnée par Michel Foucault   :

« Le contrôle de la société sur les individus ne s’effectue pas seulement par la conscience ou par l’idéologie, mais aussi dans le corps et avec le corps. Pour la société capitaliste, c’est la bio-politique qui importait avant tout, le biologique, le somatique, le corporel. Le corps est une réalité bio-politique ; la médecine est une stratégie bio-politique »

 

Autres articles

10 Commentaires

  • eric-p , 7 janvier 2017 @ 11 h 26 min

    @Sylvain

    Mais débattre de quoi ????
    Cette manière de l’Etat d’imposer ses vues de manière unilatérale est tout bonnement in-sup-portable !
    Supposons qu’il y ait un débat et que celui-ci aboutisse à la décision
    qui a été prise: Que diront les gén´ñerations à venir à qui on a rien demandé ?

    Non, le prélèvement d’organes doit être effectué IMPÉRATIVEMENT AVEC L’ACCORD DE LA FAMILLE DU DÉFUNT.C’est un point qui n’est pas négociable.

    Avec cette mesure, les Français éprouvent la “surprise” d’être réduits à un
    “stock de pièces de rechanges” ambulants.

    C’est pour le moins inquiétant…

  • dharma , 14 janvier 2017 @ 3 h 31 min

    Le prolongement des “lois” d urgence ne permet pas d’appeler lLOI , ce qui est finalement le réglement d’un camp de vacances.

    Au niveau Biologique, il n’eest plus besoin de don d Organes, je pense au résultat officiel de la conférence desÉveques ( dois je ajouter DE FRANCE ? ) ou le consensu avait été que la Congélation du sang contenu dans le cordon ombilical était LA BONNE SOLUTION.

    Pour ceux qui sont nés depuis un moment une autre solution, Congélation d’une petite quantitè de sang et culture de cellules souches. Tout cela se cryogénise et si besoin.

    Le don du sang et d organe ne se justifie plus.

    La création de banques de cellules, elle se justifie totalement.

    Vous me direz, il faut des moyens!

    Créez votre Banque Nationale et prenez le contrôle de vos moyens, ou attendez un peu, il se vend des assignats en Italie, des Assignats, appellés “Vouchers” de la fausse ARGENT pour les serfs que nous sommes, pas totalement cependant.

    La politique vous présentera tojours trois solutions mauvaise, pire, et bien pis.

    L’acte liberateur est de créer sa solution, pas acheter cher celles des autres.

    ORTHO un psuedo, je ne me fais aucune illusion mais tant qu’à faire
    je protége ma boite mail privé, je suis un particulier, un citoyen pas un fonctionnaire élu…

  • Trucker , 16 janvier 2017 @ 1 h 27 min

    en 5 ans les socialistes français….ces grands humanistes….auront montré le vrai visage du socialisme, sa vraie nature.
    On aura fait de l’enfant à naître une marchandise, de la femme pauvre une matrice utérine exploitée au bénéfice de couples assez riches pour acheter un enfant conçu dans le but d’être vendu….réduit par l’expression de Pierre Bergé la femme et l’homme à un utérus et une paire de bras en location….et finalement nationalisé le corps humain !

    Churchill disait du socialisme que c’était une philosophie de l’échec, le crédo des ignorants, le prêche de la haine et de l’envie…..
    De nos jours il ajouterait sans doute…..une idéologie de pourris !

Les commentaires sont fermés.