Gender, constitution européenne… Vous n’avez pas compris !

« GPA, gender : il faut vous le dire en quelle langue ? » s’interrogeait lundi Libération, avouant ainsi l’échec de sa propre propagande. Comment un gouvernement peut-il reculer face à ceux qui ne comprennent pas, face à ceux qui s’obstinent à dénoncer des menaces imaginaires ?

Le coup est dur, la réalité n’est que déception. Il s’agit bel et bien d’une reculade face à cette frange anachronique de la population qui a raté le train du progrès. La France est bien plus arriérée que ce que l’on pouvait croire. Autour d’un café bien amer, les cadres du Parti socialiste et des Verts ne manqueront pas d’évoquer la question, en se disant qu’à l’avenir, il sera nécessaire d’être plus pédagogues. Après tout, il n’est pas possible qu’autant de personnes ne comprennent pas.

Il y a un peu moins de dix ans, ils n’avaient pas compris non plus. Autre sujet, mais même procédé. La constitution européenne était « incompréhensible », les français « n’en comprenaient pas les éléments essentiels » qui étaient pourtant dans leur intérêt. Le parti du Oui a péché par manque de pédagogie a-t-on pu entendre ici et là. L’enjeu était d’ailleurs bien trop important pour être bloqué par cette incompréhension. Après quelques modifications, amendements et autres artifices, il était bien nécessaire de refaire passer ce texte d’une autre manière.

“Pourtant, le peuple du Non a très bien compris, et n’est pas anti-démocratique pour autant. Il pense juste que sans la prise en compte des réalités dont il est question – celle des filles et des garçons aujourd’hui, celle des nations en 2005 – aucun progrès n’est possible.”

Cette incompréhension d’hier et d’aujourd’hui est agaçante, elle gêne. Elle bloque le progrès que nous suivrons tous d’une manière ou d’une autre, à un moment ou à un autre. L’opposition de ces familles, de ces catholiques, de ces musulmans et de ces athées bien égarés est un frein à la démocratie, comme le répète Harlem Désir en s’époumonant.

C’est pourtant ici que se trouve le nœud du problème. La démocratie française s’est transformée en chambre d’enregistrement du progrès, ou plutôt d’une certaine idée du progrès. Vous, opposés au progrès, vous n’avez que deux justifications possible. La plus probable est que vous n’ayez rien compris. La plus dangereuse serait en revanche que vous ayez compris. Vous passeriez alors du côté factieux, réactionnaire et anti-démocratique.

Pourtant, le peuple du Non a très bien compris, et n’est pas anti-démocratique pour autant. Il pense juste que sans la prise en compte des réalités dont il est question – celle des filles et des garçons aujourd’hui, celle des nations en 2005 – aucun progrès n’est possible. Il croit fermement au progrès, quand celui-ci est construit à partir de l’expérience, de la transmission et de l’Histoire. Il souhaite simplement avoir lui aussi le droit d’être le peuple du Oui, un autre Oui. Ainsi devrait aller la Démocratie.

Autres articles

33 Commentaires

  • Gisèle , 5 Fév 2014 à 11:28 @ 11 h 28 min

    Au fait , j’ai compris ce matin que le milliard d’euros promis par F.H pour le dépistage du cancer du col de l’utérus était la suite logique , ouverture de parapluie , après l’ averse d’incitation à la libération sexuelle débridée des jeunes .
    Bien d’autres cancers agressent en ce moment la population . Le cancer du colon , dû à la malbouffe , les cancers du sein et de la prostate , dus à l’empoisonnement environnemental par les pesticides , perturbateurs hormonaux .
    Quant au cancer du poumon dû au tabagisme …. quelle hypocrisie !!!! Le tabac , un tiroir caisse , une drogue dure licitement offerte à toutes les générations !
    Les pyromanes ont sorti leur petite lance à incendie …………

  • victor , 5 Fév 2014 à 11:44 @ 11 h 44 min

    Rien à comprendre circulez !
    http://www.youtube.com/watch?v=wTLf_AWHMOA

  • Observateur , 5 Fév 2014 à 11:50 @ 11 h 50 min

    Il y a des médias et une classe politique dans ce pays qui ont beaucoup de problème avec le “non”, qui ne supportent pas le “non”, qui ne veulent ni l’entendre ni le prendre en considération.

    Autrefois on appelait ça une dictature, aujourd’hui c’est une dictature “éclairée”, un diktat de Bruxelles qui agit en marge de tout débat national et oblige chaque gouvernement à adopter les traités qui font mention de ce genre de trouvaille, le rapport Lunacek n’est qu’une goutte dans l’océan, quand donc les français et françaises se réveilleront ? Notre pays n’est plus souverain depuis le traité de Maastricht bon sang !

    Le monstre finira par imploser de lui-même mais nous avons encore la possibilité de nous retirer, sans effusion, sans guerre civile, tant que notre économie tient encore un peu la route (nos dettes sont inférieures à celles des USA après tout), c’est l’article 50 du traité sur l’UE. Gardez absolument à l’esprit que dès que la France aura quitté l’UE nous retrouverons l’intégralité de nos prérogatives, nos débats nationaux retrouveront du sens et nos politiques pourront redresser l’économie et imposer des mesures protectionnistes aux secteurs stratégiques vitaux pour notre pays.

    Le pays est en voie de destruction mais ce n’est pas irrémédiable, ne laissez jamais personne tenter de vous convaincre du contraire ou déprécier la France et les français pour mieux les écraser et les obliger à accepter le joug européen comme le font certains anglo-saxons dont l’intérêt premier est la destruction du moral national.

  • jejomau , 5 Fév 2014 à 12:21 @ 12 h 21 min

    Puisque le gouvernement LGBT a décidé de nous emmerder jusqu’au bout, il faut lui foutre toutes ses réformes ou projets de loi en l’air .

    Par exemple, le plan Cancer.

    Le plan Cancer n’est pas du tout fait pour soigner les gens. L’état s’en moque. Il est mis en place pour pouvoir introduire le cannabis et le légaliser . Vous croyez que je suis parano ?

    Regardez en Amérique. Des Etats ont carrément interdits dans l’espace public et privé le tabac ! Le moindre paquet de clopes autorisé est vendu 20 dollars !….. En revanche : ils ont légalisé le cannabis et la drogue. On vend même des bonbons au cannabis, des aliments au cannabis. La subversion s’est répandue partout …

    Pourquoi ? Dans quel but ?

    Dans le but de DETRUIRE la jeunesse et d’asservir ce peuple chrétien .

    Voilà le but des LGBT et de Hollande.

    J’en veux pour preuve que s’ils voulaient un VRAI plan Cancer : ils s’attaqueraient aux produits contraceptifs dont on a prouvé qu’ils déclenchaient le cancer du sein et bien d’autres !

    ATTAQUONS Hollande SUR tous les sujets qu’il veut dévellopper en France : on PARALYSE ces salauds Jusqu’à :

    L’ABROGATION DE LA LOI SUR LE PSEUDO-MARIAGE !!!!!!!

  • jejomau , 5 Fév 2014 à 12:23 @ 12 h 23 min

    Au fait : très bonne initiative sur le salon beige qui permet à tous de dénoncer les bibliothèques des mairies prônant le Genre : chacun peut s’y mettre à son tour en allant sur le site internet de SA mairie pour voir quels sont les ouvrages pervers et les dénoncer !

  • christiane , 5 Fév 2014 à 12:46 @ 12 h 46 min

    @] ” … la plus dangereuse serait en revanche que vous ayez compris.” et oui, leurs mensonges ne prennent plus et nos ministricules ont du mal à croire que le boomerang leur revient en pleine poire.

  • HuGo , 5 Fév 2014 à 13:47 @ 13 h 47 min

    Observatuer a ABSOLUMENT raison sur toute la ligne. Je confirme – par hasard – l’attaque sournoise et iondirecte de certains anglo-saxons et leurs inféodés du Nord à l’ncontre de la souveraineté française qui les DÉRANGE !
    L’Union européeen, telle qu’elle est active ces dernière décennie, je la rejette. Elle doit être très limitée et laisser l’intiative RÉELLE, TOTALE aux États ou alors, la France aura intérêt à la quitter tant qu’il encore temps. Elle a une dimension internationale, Elle est viable, SI Elle s’en donne les moyens et en retrouve l’ambition (confer d’autres Nations)

Les commentaires sont fermés.