Comme une feuille morte…

Le Roi des Belges a donc approuvé la loi autorisant l’euthanasie des enfants. Un dimanche. En revenant de la messe ou avant de s’y rendre ? Détail sordide qui révèle un peu plus – si cela était encore nécessaire – l’état terrible dans lequel se trouve la patrie qui abrite l’Agneau mystique.

La Belgique a bien changé depuis le règne de Baudouin, plaideront les monarcho-notairistes… Ce n’est pas une excuse, c’est un aveu. Inutile d’accuser les loges. Ce sont le trône et l’autel qui ont failli.

De compromis en compromissions et de compromissions en collaborations, la Belgique a euthanasié sa conscience. Les princes de la Cité de Dieu et les princes la Cité des Hommes n’ont pas jugé le sang des petits suffisamment précieux pour donner un peu du leur. Il crie maintenant vengeance auprès du Maître.

“Son silence n’a pas fait de bruit ce triste jour de mars… Avec le temps il pourrait devenir assourdissant.”

Viendra le jour où, à Bruxelles, il faudra rouler la pierre du tombeau… Mais aujourd’hui c’est le temps du deuil.

Et ce pauvre Philippe, me direz-vous ?

Les hommes que la Providence distingue par leur naissance échappent rarement au drame de Pilate. À celui à qui on a beaucoup donné, il sera beaucoup demandé… Quand les circonstances sont tragiques, les actes des princes font d’eux des héros dont le bronze perpétue les traits ou des lâches dont l’unique espoir réside dans l’oubli.

Philippe a suivi l’air du temps. Comme une feuille morte. Homme public, chef d’État, héritier d’une dynastie, il n’échappera pas au jugement de l’Histoire. Son silence n’a pas fait de bruit ce triste jour de mars… Avec le temps il pourrait devenir assourdissant.

Lire aussi :
> Euthanasie des mineurs : le Roi des Belges face à l’Histoire
> Philippe face à l’Histoire : réponse à certaines objections
> Belgique : Vive le Roi ou vive le notaire ?
> Tsunami en Belgique

Articles liés

48Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Jo , 5 mars 2014 @ 9 h 50 min

    J’avais lu cette information lorsqu’elle est tombée !!
    Ce roi a t-il seulement une conscience ?
    La franc-maçonnerie doit jubiler ! Voilà encore pour elle une victoire !
    Cela me fait penser à Louis XV lorsqu’il supprima la loi sur les subsistances qui protégeait le peuple de la famine grâce aux bons conseils des Lumières ! Et le peuple de France eut la famine ! Et ensuite la Révolution ! Et combien de victimes ?
    Quelle tristesse !

    “Ce que vous ferez aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous le ferez”
    (Mt 25, 40)

  • HuGo , 5 mars 2014 @ 9 h 55 min

    d’abord les Pays-Bas, puis la Belgique

  • Jo , 5 mars 2014 @ 10 h 00 min

    La réalité est là, des pions sont installés pour retirer les droits aux peuples ! Allant jusqu’à lui retirer le droit de vivre !
    C’est ce que l’on appelait à une certaine époque le droit de vie et de mort !

    Heureusement, en France, grâce aux socialistes nous avons le retrait de l’expression “bon père de famille” !

  • PG , 5 mars 2014 @ 10 h 03 min

    Désolé de briser l’unanimité, à part Pascal de Roubaix, qui lui, est belge, semble t il et parle de ce qu’il connait, fort bien d’ailleurs, à savoir les institutions belges.
    Une simple question aux petits juges et grands donneurs de leçons, dont l’auteur de cet article : combien de catholiques démissionnent-ils ou ont démissionné de leur entr prise, quand leur mutuelle de groupe accorde des avantages ou des surprimes de remboursement à des actes attentatoires à la Vie ou à son respect ?
    Aucun. Je connais bien des gens qui président des assocs cathos connues qui sont dans ce cas : ils vitupèrent sur les tribunes et se font mousser en défenseurs intransigeants des principes le W-E, et le lundi matin blême, ils retournent bosser comme cadres sup en passant sous les fourches caudines qui leur permettent d vivre confortablement et bourgeoisement. Les Tartuffes, fermez là un peu : nosu catholiques gagnerions en crédibilité si au lieu de poser des questions, nous cessions de répondre à la place des autres, alors que nos réponses personnelles sont insignifiantes.
    Et bien que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre au Roi Philippe, et non un gravier de clavier.

  • Jo , 5 mars 2014 @ 10 h 08 min

    Le roi a au moins le devoir de protection des petits, des enfants qui ne peuvent se défendre ! S’il ne peut seulement effectuer cette tâche, il ne sert à rien !

  • esprit libre , 5 mars 2014 @ 10 h 18 min

    Belle tribune, belle pensée, belle prose…

    Très juste.

    Mais le mal ne triomphera pas.

  • champar , 5 mars 2014 @ 10 h 21 min

    Le refus du roi n’aurait pas été courageux mais héroïque. Ce n’est pas donné à tout le monde d’être héroïque, au delà des effets de manche, qu’auraient fait ceux qui commentent avec agressivité son attitude ? S’ils sont français ils payent leurs impôts et financent l’avortement depuis longtemps, sans état d’âme !

    La plus grande lâcheté vient du peuple belge car à l’exception de quelques personnes bien peu nombreuses en Belgique il n’y a pas eu de protestations ni de manifestation contre ce texte, le roi était seul vraiment seul, aucun appui à l’exception de cette pétition probablement signée par beaucoup plus de français que de belges comme cela avait été remarqué dans un précédent forum.

    Malheureux roi d’un pauvre pays !

    La Belgique, le modèle de fonctionnement d’une europe en pleine décrépitude avec sa devise ironique “l”union fait la force” …

Les commentaires sont clôturés.