Comme une feuille morte…

Le Roi des Belges a donc approuvé la loi autorisant l’euthanasie des enfants. Un dimanche. En revenant de la messe ou avant de s’y rendre ? Détail sordide qui révèle un peu plus – si cela était encore nécessaire – l’état terrible dans lequel se trouve la patrie qui abrite l’Agneau mystique.

La Belgique a bien changé depuis le règne de Baudouin, plaideront les monarcho-notairistes… Ce n’est pas une excuse, c’est un aveu. Inutile d’accuser les loges. Ce sont le trône et l’autel qui ont failli.

De compromis en compromissions et de compromissions en collaborations, la Belgique a euthanasié sa conscience. Les princes de la Cité de Dieu et les princes la Cité des Hommes n’ont pas jugé le sang des petits suffisamment précieux pour donner un peu du leur. Il crie maintenant vengeance auprès du Maître.

“Son silence n’a pas fait de bruit ce triste jour de mars… Avec le temps il pourrait devenir assourdissant.”

Viendra le jour où, à Bruxelles, il faudra rouler la pierre du tombeau… Mais aujourd’hui c’est le temps du deuil.

Et ce pauvre Philippe, me direz-vous ?

Les hommes que la Providence distingue par leur naissance échappent rarement au drame de Pilate. À celui à qui on a beaucoup donné, il sera beaucoup demandé… Quand les circonstances sont tragiques, les actes des princes font d’eux des héros dont le bronze perpétue les traits ou des lâches dont l’unique espoir réside dans l’oubli.

Philippe a suivi l’air du temps. Comme une feuille morte. Homme public, chef d’État, héritier d’une dynastie, il n’échappera pas au jugement de l’Histoire. Son silence n’a pas fait de bruit ce triste jour de mars… Avec le temps il pourrait devenir assourdissant.

Lire aussi :
> Euthanasie des mineurs : le Roi des Belges face à l’Histoire
> Philippe face à l’Histoire : réponse à certaines objections
> Belgique : Vive le Roi ou vive le notaire ?
> Tsunami en Belgique

Articles liés

48Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Fvern , 5 mars 2014 @ 12 h 44 min

    Triste temps! …les feuilles mortes se ramassent à la pelle…….

  • rowl , 5 mars 2014 @ 12 h 53 min

    On ne peut que souhaiter au roi un futur enfant (ou un enfant dans la famille royale) handicapé dont il aurait « le plaisir » d’assister à sa mort par euthanasie et où tout le monde pourrait dire « C’est à cause de la loi du roi que son enfant est exécuté » …
    Et que quelques années après, un médicament qui pourrait guérir son enfant soit inventé !!!

  • Laozeuladi , 5 mars 2014 @ 13 h 11 min

    … à l’appel !

  • coeur , 5 mars 2014 @ 13 h 28 min

    Le roi Philippe 2eme roi eugeniste de l’histoire après Herode. D’origine allemande, a t il une sécrète admiration pour Hitler, autr Fureur de l’eugénisme. Autiste lui meme, aurait il du être euthanasie par Albert et Paola ?

  • guigui , 5 mars 2014 @ 13 h 58 min

    Petite illustration de nos amis gauchistes, le costume lui va bien, il est dans le moule ce roi des … :

    http://www.dailymotion.com/video/xd8jfi_george-brassens-le-roi-des-cons_news

  • mickeymaousse , 5 mars 2014 @ 14 h 08 min

    Bravo pour l’explication légaliste ! J’en tire la conclusion que je n’irai plus en Belgique : à mon âge, il me serait malvenu de rencontrer un de ces humanistes qui pensent que mon cas relève de l’euthanasie (ou l’euha-nazie ? orthographie plus appropriée). Je rêve encore d’un avenir plus radieux.

  • monhugo , 5 mars 2014 @ 14 h 11 min

    Dit et redit ! Le roi des Belges n’avait d’autre possibilité que de sanctionner.
    Si la pierre est à jeter quant à l’extension de l’euthanasie aux mineurs, c’est en direction de la représentation nationale belge, seule souveraine pour faire les lois.
    Le roi très chrétien Baudoin 1er, l’oncle du roi actuel, avait indiqué clairement ne pas pouvoir, en conscience, sanctionner en 1990 la loi permettant (sous conditions) aux femmes d’avorter en Belgique. Mais il avait dans le même temps demandé que l’on trouve une solution constitutionnelle. Ce qui avait été fait, en sollicitant l’article 93 de la constitution (lecture extensive).
    Philippe 1er aurait pu s’appuyer sur ce précédent avunculaire. La même solution aurait été utilisée !
    Ce stratagème façon Ponce-Pilate, le roi actuel a eu le courage de n’y pas inviter.

Les commentaires sont clôturés.