Éric Zemmour : « L’Algérie n’a jamais été autre chose qu’une terre coloniale »

Alors que l’Algérie a commencé mercredi soir à célébrer les 50 ans de son indépendance (cela va durer un an…), Éric Zemmour propose jeudi sur RTL un décryptage politiquement et historiquement incorrect de l’événement : “Il n’y aura que des amis… de l’époque. Les parrains de l’indépendance : les Russes et les Chinois qui aidaient alors le FLN au nom de l’internationale communiste. Et les États-Unis, dont on oublie trop souvent qu’ils avaient hâte de voir la France abandonner partout ses colonies.”

La France doit rester l’ennemi

François Hollande, lui, n’a pas été invité”, note l’éditorialiste réac’. “Oh, rien de personnel, mais la France doit rester l’ennemi. La guerre d’indépendance ne doit jamais finir, elle demeure le fondement de la légitimité du pouvoir du FLN depuis 50 ans. Elle couvre d’un souvenir glorieux leur lamentable gestion économique, uniquement capable d’exploiter la rente pétrolière, la gabegie, la corruption, le racket, les prévarications, la tyrannie politique, les massacres (à l’indépendance contre les Harkis puis pendant la guerre civile contre les islamistes au cours des années 90).”

L’Algérie n’a jamais été autre chose qu’une terre coloniale

Éric Zemmour revient sur le “curieux destin d’une guerre gagnée sur le terrain par l’armée française et devenue le symbole de toutes les défaites nationales” et sur l’“étonnante indépendance accordée par le Général de Gaulle, avant toute chose pour que, disait-il, mon village ne devienne pas Colombey-les-Deux-Mosquées et qui n’a pas évité, mais au contraire accéléré l’installation sur le sol français de millions d’Algériens. Histoire paradoxale qui focalise la culpabilité coloniale française confinant souvent à la haine de soi, alors même que l’Algérie n’a jamais été autre chose qu’une terre coloniale. Les Français y ont pris en 1830 la suite des Romains, des Arabes, des Espagnols, des Turcs…”

L’Algérie est intouchable

“Les populations qui se révoltaient contre la France étaient elles-même descendante des colonisateurs arabes qui avaient vaincu les valeureux guerriers berbères”, précise Éric Zemmour. “On pourrait même dire que l’Algérie, dont le nom a été inventé par la France, continue d’être sous un joug colonial d’une armée spoliatrice : l’armée algérienne ne recrute encore aujourd’hui ses officiers supérieurs que dans les mêmes villages, les mêmes clans, les mêmes familles, comme Assad en Syrie avec les Alaouites. C’est pour cette raison que l’armée algérienne a tenu bon dans la guerre civile. Alors, ceux-là même qui, aujourd’hui, réclament à hauts cris, au nom des droits de l’homme, une intervention contre Assad, ne bronchaient pas. L’Algérie est intouchable.”

Le rôle positif de la colonisation est évident

Alors que François Hollande pourrait exprimer “des regrets au nom de la France”, “le FLN joue de cette sempiternelle culpabilité française pour préserver ses prébendes”, note Éric Zemmour. “La repentance avait atteint des sommets sous la présidence Chirac. On passa à deux doigts d’un grand traité de réconciliation où la France aurait endossé le rôle du méchant nazi qui demande pardon pour ses fautes. La querelle sur le rôle positif de la colonisation adopté par l’Assemblée puis retiré sur ordre de l’Élysée, coupa court aux négociations. La querelle est ridicule, le rôle positif est évident : écoles, hôpitaux, ponts, routes, sans oublier la découverte de ce cher pétrole. Comme sont évidents les massacres commis par l’armée du Général Bugeaud en 1830, les enfumages, les spoliations de terres, les iniquités. La colonisation est un bloc. Mais elle est terminée depuis 50 ans et il serait temps qu’on s’en aperçoive à Alger… et à Paris.”

Articles liés

73Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Lou , 5 juillet 2012 @ 15 h 09 min

    Le titre est provocateur et il semble avoir atteint son but quand on lit la plupart des commentaires…

  • Michel , 5 juillet 2012 @ 15 h 17 min

    Je suis un descendant des gaulois, comme vous dites, et j’apprécie beaucoup Eric Zemmour ; je me fiche complètement de connaître son origine, j’aime son franc parler, son intelligence et son courage.

    Pendant mes études d’Histoire, j’ai entendu parler de l’Algérie comme étant une province de l’Empire Romain, puis un pays occupé par les vandales et les wisigoths, puis les arabes et enfin les Ottomans jusqu’au XIX° siècle. Avant la conquête française, l’Algérie n’était qu’une expression géographique. Est-ce que je me trompe ?

    Si c’est le cas, expliquez moi.

  • Dentnac , 5 juillet 2012 @ 17 h 06 min

    Pendant vos études d’Histoire, on vous a transmis ce qu’on a bien voulu vous transmettre et le problème n’est pas là puisqu’il ne s’agit que du nord de l’Algérie tout autant que la plupart des pays du pourtour méditerranéen. Ce qui est minable de votre part c’est que vous autant que le gus Z, vous réduisiez, même si en invoquant les empires, l’Algérie, terre et populations autochtones, à une portion incongrue, plus, à néant. Pour vous deux, l’Algérie, terre et peuple, n’ont jamais existé, c’est une création de la France. Certes, vous êtes un descendant des gaulois (c’est vous qui le dites, je fais comme-ci c’était vrai avec votre pseudo?) mais à mon avis, on sent chez vous autant que chez Zemmour cette haine de l’Algérie et son peuple qui trahit certaines douleurs. Pour le gus Z, tous savent le pourquoi de ses ressentiments à l’égard des algériens mais pour un descendant de gaulois qui a tout le temps vécu en France, en principe, le genre d’arguments de Zemmour doit choqué à moins que vous ayez vécu un bout des tragédies historiques de cette Algérie, je veux dire la fin de sa colonisation mais ça ne peut expliquer la haine que l’on décrypte chez vous. Que vous l’appréciez ou pas, Zemmour évolue au gré des évènements, des moments et de la météo, il est payé pour ça mais en ce qui concerne l’Algérie, il n’y a rien de franc, ni d’intelligent et encore moins de courage dans sa vie, c’est une autre histoire, une histoire de déplanté, un cas de psychiatrie. D’ailleurs, je conseille à Zemmour de continuer d’être comme ça, un chien de service, sinon il n’aura plus de place dans la société française. Quant à vous, vous avez dû avoir à peu près la même histoire si ce n’est votre vécu avec nos ’’émigrés’’, il y a aussi en vous une haine que vos psys pourront déterminer. Soignez-vous !

  • Rolland , 5 juillet 2012 @ 17 h 43 min

    Décidemment … chaque fois que Zemour ouvre la bouche ou écrit, je suis d’accord avec lui. Je suis écoeuré de voir à quel point nous subissons le terrorisme intellectuel depuis des années et que le français ait perdu son instinct de survie. Zemour est le dernier survivant des chevaliers qui ont fait la France et qui ont combattu pour sa grandeur. Mille fois merci ! Il devrait constituer un parti politique …

  • kabyl-one , 5 juillet 2012 @ 17 h 45 min

    Ô qu´il a raison le gawri,même en dehors les gens connaissent bien la réalité,bravo mr zemmour,continuez comme ca et tenez bon !!

  • Michel , 5 juillet 2012 @ 17 h 48 min

    Pourquoi cette colère ?

    Je n’ai aucune haine pour l’Algérie où je ne suis jamais allé, ce qui ne m’empêche pas d’avoir des amis algériens qui vivent en France et qui me sont très chers
    .
    Je ne parlais que d’Histoire, c’est tout. Et j’affirme que j’aime ce qu’écrit Zemmour.

    Et mon pseudo est mon vrai prénom.

  • Dentnac , 5 juillet 2012 @ 18 h 21 min

    C’est votre droit le plus absolu d’aimer Zemmour ou ce qu’écrit Zemmour et d’avoir les amis que vous voulez. C’est aussi votre droit de lire les histoires que vous voulez et dans tout cela je n’ai fait que répondre à une certaine animosité que j’ai décelé dans vos propos et que vous venez de confirmé. Est-ce que je me trompe ? Bye !
    PS : Vous ne pouvez comprendre ce qu’éprouve l’algérien qui n’a jamais mis les pieds en France en lisant, écoutant quotidiennement ce qui se dit à l’encontre de son pays et ses concitoyens, de lui en somme. C’est pénible et douloureux pour lui qui ne connait la France, sa terre, son peuple, quelle belle image il se fait et bien sûr, vous vous en foutez. Gardez bien vos amis algériens de France et lâchez-lui les baskets, vous et tous les Zemmour.

Les commentaires sont clôturés.