Éric Zemmour : scandaleuse, la décision des Sages qui rejette les comptes de Nicolas Sarkozy ?

Debré tient sa revanche. Il n’ignore pas plus que d’autres que le droit a bon dos, qu’il est avant tout l’expression d’un rapport de force, qu’il aurait dû avaliser les comptes de Sarkozy si celui-ci avait été réélu, que l’ex-président paye pour les Mitterrand, Chirac, qui ont toujours profité des moyens de la présidence pour assurer la réélection du candidat. Et il paye surtout pour avoir lui aussi, lui plus que d’autres, comme ses prédécesseurs depuis Giscard, accru les pouvoirs et le prestige du Conseil constitutionnel, abandonnant les anciennes prudences des Républicains contre le gouvernement des juges. Il a joué à Sarkozy l’Américain, protecteur d’une Cour suprême à la française, loyal serviteur de l’État de droit. Il a joué et a perdu, car c’est une vieille loi de l’Histoire, malheur au vaincu.”

Autres articles

39 Commentaires

  • Sully , 5 Juil 2013 à 15:35 @ 15 h 35 min

    Bravo !!! Sarko est flingué !! Le danger , c’est l’antisioniste et islamophile notoire Juppé (droit dans ses babouches …) . Mais si Marine manœuvre bien , elle pourra être en première position e 2017 . Et si les choses continuent d’aller aussi mal (et l’invasion des roms en 2014 va y contribuer) , on peut espérer qu’une bonne part des naïfs qui votaient UMP jusque là vont enfin comprendre qu’il est temps de cesser d’être cocus …

  • Charles , 5 Juil 2013 à 16:03 @ 16 h 03 min

    Le conseil constitutionnel de fronce de la Veme rippoublique
    est une magnifique farce,unique au monde.

    Quand on explique le mode de sélection des membres de ce conseil
    à des juristes ou politiciens ou journalistes politiques étrangers,
    ils ont du mal à y croire et finissent par en sourire.

    Il est évident que l’admission de plein droit de tout ancien président
    est en totale contradiction avec le principe d’indépendance supposée de ce conseil.

    Tout président sortant a nécessairement des cadavres dans les placards de l’Elysée.

    Il est donc ammené à négocier la “gestion” de tels cadavres avec ses predecesseurs
    (qui ont eux memes leurs propres “cadavres”) comme avec son (ou ses) successeurs.

    Bien sur,il y a parfois des frictions et des conflits de “vieux”,
    mais in fine,TOUT finit par s’arranger,car nous sommes entre “frères”
    et chaque “frère” a forcement un gros dossier contre un autre “frère”.

    Tout le monde tient tout le monde et tout se règle au sein
    d’une sorte de chambre de compensation occulte fraternelle.

    Ainsi,les non-lieux des dossiers DSK,Woerth,Tron,Aubry,Sarkozy,Chirac.
    Fabius (sang contaminé),etc etc TOUS frères et soeurs…

    Ce sera la meme chose pour frère Tapie qui devra simplement “repartager”
    en secret ses 400 patates et il aura encore un non lieu discret et rapide (pas vu pas pris)
    rendu par des juges ,eux aussi,frères et soeurs.

    L’important étant pour le système fraternel de scénariser
    une véritable activité judiciaire pour déclencher des effets d’annonce média
    auprès des bullots de fronce qu survivent a 1.000 e/mois.

    En réalité,il s’agit d’une technique de renégociation,médiatisation (scientifique)
    suivie d’un partage occulte et d’un étouffement judiciaire et médiatique.

    Au “frère” suivant…

  • géodith , 5 Juil 2013 à 16:20 @ 16 h 20 min

    Franchement !
    Comme si marine était LA solution…
    Non, faut passer à carrément autre chose, on doit reprendre le pouvoir en main,
    L’Islande l’a fait…

  • isaure , 5 Juil 2013 à 16:47 @ 16 h 47 min

    En effet.Charles.
    Tout ce monde se tient par la barbichette, à tous les niveaux : politiques, et grands patrons qui partent avec des coussins bien remplis. Tout ce monde se connait et sait ressortir ” les cadavres ” à temps pour négocier.

  • Adock , 5 Juil 2013 à 16:56 @ 16 h 56 min

    Les CRS dans un tract de Alliance dénoncent les interventions contre les veilleurs debout :

    http://www.alliancepn.fr/actualites/tracts/?eID=dam_frontend_push&docID=4746

    Enfin, nos CRS se réveillent, Nicolas embastillé, le nucléaire relancé (programme ASTRID), les comptes en banque bientôt effacés, la dénaturation du mariage et des enfants, le programme d’espionnage US sur la population française, le démembrement de l’armée française, le renforcement d’une politique migratoire eugéniste, l’instauration d’une religion républicaine dans les écoles, la corruption des élus (Cahuzac etc.) les escroqueries de l’Etat contre le contribuable (Affaire Bernard Tapie etc.), que fallait-il d’autre ?

    Merci pour le réveil de nos CRS.

    RESISTANCE.

    SOLIDARNOSC.

  • Christiane , 5 Juil 2013 à 17:02 @ 17 h 02 min

    En ce qui nous concerne, le FN est le seul recours. Combien de temps croyez-vous que l’on puisse attendre. Le temps presse et nous n’avons plus le temps de mettre sur pied autre chose, comme vous semblez le croire. Donc aux européennes et aux municipales, un seul parti : le FN.

  • Francois Desvignes , 5 Juil 2013 à 17:26 @ 17 h 26 min

    Le grand enseignement de cette dernière prise de position du Coneil constitutionnel c’est que la Maison Marianne est divisée contre elle-même.

    La République qui avait déjà deux fronts grandissants à gérer, celui des allogènes et celui de la France reelle, fort heureusement pour elle non ligués, en a maintenant un troisième, celui de ses divisions internes.

    Et chacun sait que les luttes “fratricides” sont les plus durables et les plus sanguinaires.

    Priez pour la république car ses jours sont comptés : discréditée, surendettée, impotente, assiégée, divisée, ne conjugant plus son avenir qu’à l’immparfait, dirigée par une tour de babel de sauvages aussi ignorants que fraichement intégrés, de technocrates encore plus arrogants qu’impuissants, non seulement elle n’a plus de politique faute d’éthique, mais elle n’a même plus les moyens humains et financiers de sa survie.

    Ils s’entretuent dans les couloirs de Versailles, alors que nous ne leur avons pas encore montré ne serait-ce que l’ombre de leur guillotine.

    S’il en est ainsi, c’est donc bien que nous surestimons leur cohésion en même temps que nous sous estimons leur niveau de putréfaction interne : le fruit est trop pourri pour qu’il ne tombe pas tout seul.

    Ils nous parlent de comptes de campagne ?
    nous n’allons pas tarder, en guise de réponse, à leur parler coup de grâce : le leur.

    Oui cette décision du Conseil constitutionnel est à son for défendant le transfert de Marianne de sa clinique aux services de soins palliatifs car soit ils l’euthanasient (ce qu’ils ne feront jamais puisqu’ils en vivent) soit on lui donne coup de grâce (ce que nous ferons puisqu’elle nous empêche de vivre)

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen