L’ébranlement de l’Algérie

L’actualité de cet été 2015 nous ramène en Afrique du Nord où tout procède du cancer libyen mais où la principale menace vient d’Algérie.

Jusqu’à ces derniers mois, la Libye était en totale anarchie. Les conséquences de cette situation pour la sous-région étaient certes gravissimes, mais pas apocalyptiques. L’intrusion de Daesh a changé les données du problème car la coagulation islamiste qui s’opère actuellement à travers cette organisation sunnite menace toute l’Afrique du Nord. La situation est la suivante :

1) Il n’est plus question d’une intervention internationale en Libye car le général Haftar sur lequel la « communauté internationale » comptait pour constituer une troisième force a échoué dans sa guerre contre les islamistes.

2) Daesh, dont la force de frappe est composée de non Libyens, a renversé le paradigme tribal à travers lequel, jusque là, passait toute solution. Sa méthode est simple : les chefs qui ne veulent pas lui faire allégeance sont égorgés. Terrorisés, les autres se rallient.

3) L’Egypte et la Tunisie ont décidé de se retrancher derrière l’illusoire protection constituée par deux lignes électrifiées. Quant à l’Algérie elle n’a qu’un seul objectif : protéger sa frontière avec la Libye, ce qui passe par de complexes accords avec les milices concernées.

4) Face à Daesh, Frères musulmans, Al Qaida et diverses milices islamistes viennent de s’ « allier ». Dans cette guerre entre islamistes, l’Europe a totalement perdu la main.

5) Pour le moment, le Maroc résiste mais il va être dans les prochains mois la cible d’un nouveau mouvement fondamentaliste baptisé Unicité et jihad au Maghreb al-Aqsa, mouvement qui pourrait, lui aussi, se rallier à Daesh. Comme viennent de le faire plusieurs groupes algériens qui considèrent désormais Al Qaida comme trop « modéré »…

A ce tableau peu réjouissant vient s’ajouter le naufrage économique, social, politique et moral de l’Algérie. Or, la cible principale des islamistes de toutes obédiences est précisément ce pays.

Depuis plusieurs mois, l’Afrique Réelle  met en garde les dirigeants français en leur montrant qu’il est illusoire de vouloir fonder une politique sécuritaire sur une Algérie au bord de l’explosion et où, économiquement, le compte à rebours a commencé. Après plus d’un demi-siècle de gabegie, de détournements et de népotisme, l’histoire se prépare en effet à présenter l’addition à un système à bout de souffle étranglé par l’effondrement du prix du pétrole.

Entre juin 2014 et avril 2015, l’Algérie a puisé un peu plus de 33 milliards de dollars dans ses réserves pour simplement continuer à nourrir et soigner sa population. Or, fin avril 2015, les réserves de change du pays s’élevaient à 160 milliards de dollars.

Dans une fourchette comprise entre 24 et 36 mois le pays ne pourra donc plus importer de quoi nourrir ses habitants, ne sera plus en mesure d’acheter la paix sociale à travers les actuelles ubuesques subventions qu’il verse à des millions d’assistés.
Pour sortir de l’impasse, il faudrait que le prix du baril soit supérieur à 100 dollars ; or les prévisions le donnent à un cours moyen de 60 dollars jusque fin 2019 et à 80 ensuite. De plus, comme les réserves algériennes s’épuisent, la situation est sans issue.

Heureusement qu’avec une dette inexistante – un peu plus de 3 milliards de dollars -, le pays n’a pas, en plus, à faire face à ses créanciers.

> Bernard Lugan anime un blog.

Autres articles

45 Commentaires

  • marie france , 5 Août 2015 à 14:02 @ 14 h 02 min

    je suis loin d’avoir l’instruction de Monsieur Lugan ,mais tout cela est l’oeuvre des Etats U nis ,de la Russie Soviétique ,qui ont tout fait pour que l’ Algérie devienne indépendante pour mettre leur grappin dessus ,ils ont “placé” le Boumédiene Egyptien camarade de Nasser qui faisait “semblant” d’être contre les frères musulmans,mais les ils ne connaissaient rien aux arabes ,voilà le résultat,aujourd’hui tout le bassin d’afrique du nord va être islamiste ,pauvre de nous

  • ali , 5 Août 2015 à 14:17 @ 14 h 17 min

    Lugan est connu pour être un ennemi de l’Algerie et il n’a pas digéré l’indépendance de ce pays.Il a une haine contre ce grand pays car c’est le seul qui résiste à la France qui rêve de reconstituer son empire colonial et l’Algerie est un obstacle dans le rêve de grandeur que nourrit lugan pour la France.Non monsieur Lugan l’Algerie restera debout!!

  • ali , 5 Août 2015 à 14:35 @ 14 h 35 min

    Même avec un pétrole à un euro l’algerie ne sombrera pas, elle n’acceptera pas l’aventurisme des démagogues.Monsieur Lugan pense que les algeriens sont des gueux,des pirates….contrairement à ses amis marocains qui pour lui valent mieux que les algeriens.Votre haine vous aveugle Mr lugan et il temps de prendre votre retraite ou suivre le chemin de votre ami venner dominique qui lui avait une vision juste,à savoir:La France est foutue!!!

  • V_Parlier , 5 Août 2015 à 15:19 @ 15 h 19 min

    Bernard Lugan fait partie de ces rares personnes compétentes qu’on laisse encore parler à la télé. Pendant combien de temps? Cette alerte visionnaire risque de le mettre définitivement au ban. Par ailleurs, imaginez l’impact qu’aura une déstabilisation de l’Algérie sur la paix civile en France. Quoiqu’on puisse penser du régime algérien actuel, çà fait froid dans le dos.

  • André , 5 Août 2015 à 16:22 @ 16 h 22 min

    “Par ailleurs, imaginez l’impact qu’aura une déstabilisation de l’Algérie sur la paix civile en France. Quoiqu’on puisse penser du régime algérien actuel, çà fait froid dans le dos.” l==> Il y a longtemps que je savais que ce pays était sous influence. A cause de ce FLN qui est toujours sous tutelle des frères musulmans et grâce aux infos que je recevais par mes connaissances……D’ailleurs en 2009-2010, j’entrerai en contacte avec un neveu des signataires des accords d’Evian, un des plus grands amis de Ben Bellah. Comble de l’Ironie, la preuve que quelque fois se méfier des ses proches, il participera au kidnapping de Ben Bellah le 19 juin 1965. Ben Bellah voyant son ami arriver, ne s’est pas méfié et tout s’est déroulé sans le poindre incident, sans une goutte de sang, sans aucun coup de feu..Je recevrai une lettre que rien n’était changé pour mon statut de Français de France…..Ce neveu quittera l’Algérie, il est ingénieur en pétrochimie, à cause de la politique du FLN et du GIA dans les années 1990 et tout le monde a bien sûr entendu parlé du massacre de 200 à 250 milles algériens….
    Depuis 2004, ce que je découvrirai également, l’Algérie est commandée par L’Arabie Saoudite. Je ne dais pas si c’est encore le cas;
    Je sais depuis longtemps, que l’Amérique convoite le Sahara, peut être pas forcément pour le gaz et le pétrole, mais pour le projet désertec…….et surtout pour y installer des bases pour avoir ses vues sur l’Orient……En 1940, De Gaulle avait compris que les ricains, encore eux, voulaient installer des bases en France, mais ça n’a pas marché…….Il faudrait que je retrouve des notes envoyées par des algériens Enfin les pieds noirs ont quand même créé un pays qui n’existait pas, même si certains refusent toujours de comprendre la philosophie
    Voir ma vidéo:
    http://www.dailymotion.com/video/x2zb6y5_soyons-honnetes_school

  • André , 5 Août 2015 à 16:31 @ 16 h 31 min

    Enfin l’Algérie de nos jours, ma vidéo date d’une dizaine d’années. En tout cas en 2014, la presse algérienne dévoile que 16 millions d’Algériens cherchent leur nourriture dans les décharges publiques. Il est vrai qu’en 2014 on ne pourra pas dire que c’est la faute aux pieds noirs/

    http://www.dailymotion.com/video/x12udy2_algerie-la-population-creve-de-faim_news

  • A_Bone , 5 Août 2015 à 16:44 @ 16 h 44 min

    Trop simple comme hypothèse, voir Daesh s’installé dans le Maghreb dans les années à venir !! la bas il y’a des hommes et des femmes ( Algérie, Maroc, Tunisie, Egypte, Lybie .. ) qui se battent tous les jours contre cette doctrine radicale. Il faut aider et arrêter les critiques sans fin ( comme si nous en France nos politiques donnent l’exemple ! ) et prendre les autres pour des incapables, notre avenir c’est la réussite et le développement de l’Afrique du nord, c’est le dernier rempart contre une migration massive d’africains qui veulent à leurs tour gouter le fruit de la modernisation, il se fait rare chez eux.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen