Ce qui nous plaît chez la gauche…

Tribune libre de Rémi Lélian*

Ce qui nous plaît chez la gauche, hormis le fait qu’elle règne, c’est son inculture crasse. Sa bêtise profonde qui autorise ses fils à dire qu’en hommes de progrès, la culture est à leur côté et qu’ils l’aiment comme elle les aime en retour. Ce qui nous ravit plus encore chez la gauche, c’est qu’elle applaudit d’un même bravo le Louvre et sa pyramide, qu’elle aplanit tout et que bientôt à force d’arasement elle ne contemplera plus qu’un désert sans pyramides. Elle aime la culture mais moins Richard Millet qui s’inquiète de sa disparition, lui qui en homme de haute culture rêve encore à la possibilité secrète de la distinction.

Ce qui nous plaît chez la gauche, c’est qu’elle est simple et que, pour elle, toutes les géographies se ressemblent, qu’il existe deux principes : le bien, le mal et c’est tout ! Cependant préfère-t-elle le bien, parce qu’il est de son camp et qu’elle aime livrer bataille contre le mal quand elle est forte et qu’elle règne… quand elle peut gagner la guerre. Ce qui nous plaît chez la gauche à nous hommes de droite, c’est qu’elle n’aime pas la différence et qu’elle veut marier jusqu’aux homosexuels, elle qui s’étonne déjà que les prêtres ne le soient pas.

Ce qui nous plaît chez la gauche, c’est que nous commençons à retrouver la joie mauvaise de la persécution des minoritaires, plus petits même que les minorités, le plaisir des listes, l’ivresse de la délation, nous, hommes de droite, suffisamment vieux pour nous souvenir de l’ère du politiquement correct mais trop jeunes pour avoir véritablement admiré ses beaux bourgeons totalitaires, quand nous étions tous des Juifs allemands et des fils de résistants, alors que les hommes de droite se cachaient. Ce qui nous plaît chez la gauche c’est quand elle cite Voltaire mais qu’elle pense à Sartre et avoue que pour les ennemis de la liberté, il n’existe nulle liberté. Ce qui nous plaît chez la gauche, c’est qu’elle est plus de droite que la droite qu’elle fantasme…  – quand on veut tuer son chien…

Mais ce qui nous plaît surtout chez la gauche, c’est qu’après cinq mois de règne, elle retrouve déjà sa toute puissance, qu’à peine parvenue au pouvoir elle fut prolixe en besogne et que chacun obéit à ses ordres voire les précède : Renaud Camus en procès menacé de ne plus pouvoir écrire, Richard Millet dégagé « de son plein gré » du comité de lecture de Gallimard etc. etc. Bref, ce qui nous plaît chez la gauche, c’est qu’au train où les choses vont, nous hommes de droite, nous n’aurons plus le droit d’être de droite, que bientôt nous serons de gauche et qu’enfin nous serons guéris…

*Rémi Lélian sévit dans La Nef et Causeur.

Lire aussi :
> Zemmour débarqué de RTL : Le grand ménage a commencé. Par Myriam Picard

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JG , 5 octobre 2012 @ 13 h 51 min

    Très bien !

  • C.B. , 5 octobre 2012 @ 18 h 32 min

    “Ce qui nous plaît chez la gauche, hormis le fait qu’elle règne, c’est son inculture crasse.”
    Trouvé ce jour dans un cahier d’exercice accompagnant un manuel d’histoire-géographie de fin de primaire, un extrait de Fénelon à Louis XIV “vers 1800” (sic).
    Ah! cette manie de vouloir faire travailler les élèves sur des “documents authentiques”. C’est certainement très intéressant, encore faudrait-il que l’ouvrage n’incite pas à des contresens chronologiques… Étonnez-vous après cela que Louis XIV ait succédé à Napoléon…

  • Goupille , 5 octobre 2012 @ 19 h 17 min

    Ce qui nous plaît chez la Gauche c’est qu’en quatre mois un capitaine de pédalo s’est transformé en capitaine de sous-marin. Ses émules s’équipent : tuba, palmes, cours intensifs d’apnée.

    Ce qui nous plaît chez la Gauche c’est que ce n’est pas demain qu’on verra dézinguer les Saints laïcs et qu’on verra lever l’interdiction de parution du livre de Gérard Chauvy qui mettait en cause un couple mythique de “Résistants” socialos dans l’arrestation d’un Jean Moulin communisant…

    Ce qui nous plaît chez la Gauche c’est qu’ils sont prêts à faire anéantir un peuple qui n’a pas su reconnaître les bienfaits de l’Internationale socialo-marxiste et s’est embourgeoisé. Ce qui nous plaît chez la Gauche c’est qu’elle a acheté des résidences de luxe au Maghreb pour acueillir ses potes apnéistes quand tout dérapera.

    Ce qui nous plaît chez la Gauche c’est que nous finirons par lui faire la peau.

  • verdad , 6 octobre 2012 @ 10 h 23 min

    Ce qui m’a la plus marqué à Gauche c’est que,
    après avoir voté les pleins pouvoirs à Pétain,
    elle fila dare dare embarquer sur le Massilia.

  • Mizette , 6 octobre 2012 @ 11 h 18 min

    Ce qui nous plaît chez la gauche, c’est que 30 ans après elle repasse les mêmes plats, refait les énormes mêmes erreurs, elle ne comprendra jamais rien, mais il peut arriver que les français, las d’elle la “débarque” !

  • Christiane Lapotre , 6 octobre 2012 @ 12 h 52 min

    “Ce qui me plaît chez la Gauche, c’est que nous finirons par lui faire la peau.” Oui, c’est surtout cela qui me réjouit !

  • Eric Martin , 6 octobre 2012 @ 13 h 00 min

    Le Grand soir de la droite ?

Les commentaires sont clôturés.