Menace voilée d’Abel Mestre

Tandis qu’Abel Mestre, journaliste au Monde connu pour ses affinités très à gauche, n’a pas couvert la convention identitaire qui se tenait à Orange dimanche “par solidarité” avec le journaliste de l’AFP empêché de rentrer suite à une dépêche de la veille jugée “déséquilibrée” par le Bloc identitaire, accompagné par deux autres journalistes (Golias et L’Humanité) aussi marqués à gauche que lui, il se permet dans son dernier article une menace voilée à l’égard d’un “responsable de l’UNI” dont il ne cite pas le nom tout en lui faisant bien comprendre qu’une récidive ne sera pas tolérée :

“Quelques minutes avant l’intervention du très exalté Borghezio, avait été lu, en tribune, un message de soutien d’un responsable du syndicat universitaire UNI, présenté comme membre de l’UMP. L’on dira que ce responsable qui faisait part de certaines “préoccupations communes”  a, au mieux, été imprudent.”

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 6 novembre 2012 @ 13 h 17 min

    Une hyène dactylographe.
    Un surgeon de la bête immonde dont le ventre est fécond…

    Les années passent, les situations mutent, les injures se retournent.
    Aujourd’hui la menace, demain la fatwah.

  • tirebouchon , 6 novembre 2012 @ 13 h 41 min

    …et trucider gaiement tout ce qui n’était pas bolchévique….Béria en aurait fait son complice…et l’holodomor n’aurait été pour lui qu’une péripétie…Franchement ce type à vraiment une sale gueule on pourrait l’identifier comme un égorgeur islamique….

  • tirebouchon , 6 novembre 2012 @ 13 h 43 min

    il faudrai le raser et lui couper les nouilles…j’aime bien la loi du Talion revue et corrigée…pour un oeil deux yeux…

Les commentaires sont clôturés.