Les socialistes et les Roms : silence, on gaze !

Deux poids, deux mesures. Nous vivons dans un pays où l’hypocrisie des médias et du Parti socialiste atteint des sommets. Un élu UMP fait une blague de mauvais goût sur les Roms, les politiques de tous bords, y compris le sien, appuyés par les médias, veulent sa tête.

Trois jours auparavant, des policiers utilisent du gaz lacrymogène pour disperser des femmes et des enfants roms, pas une seule condamnation et quasiment pas un mot dans les médias.

Lors d’une réunion publique, un élu UMP fait une mauvaise blague à propos des Roms de sa commune : « Vous savez ce qu’ils font : ils piquent des câbles électriques et après ils les brûlent pour récupérer le cuivre et ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes ! Un gag ! Ce qui est presque dommage, c’est qu’on ait appelé trop tôt les secours ! ».

Les propos sont enregistrés puis diffusés 3 semaines plus tard. C’est le tollé. Tout ce que la France compte de médias reprend les propos en boucle. Le Parti socialiste, vent debout multiplie les condamnations : « Cet élu a sali l’écharpe tricolore et n’est plus digne de la porter. Il doit immédiatement démissionner et son parti l’UMP ne plus accepter en son sein des hommes et des paroles qui la déshonorent. »

SOS Racisme annonce son intention de porter plainte contre l’élu : “Les propos de cette nature et d’une telle violence, particulièrement lorsque ce sont ceux d’un élu de la République, ne doivent jamais être passés sous silence et nécessitent des sanctions fermes.”

Lundi 2 décembre 2013, un squat est expulsé à Lyon. Le bâtiment appartient au Grand Lyon dirigé par Gérard Collomb, icône socialiste qui n’hésite pas une seconde à jeter à la rue, par zéro degré des femmes et des enfants roms.

Lors de l’expulsion, la police fait usage de gaz lacrymogène contre des femmes et des enfants Roms pour les disperser (1).

“La gauche moralisatrice bien-pensante ne tolère pas les propos « violents » mais les coups de matraques, les coups de pieds et le gaz lacrymogène contre des enfants roms, pas de problème.”

Une femme qui a fait un malaise et deux bébés sont pris en charge par les pompiers.

Une chaîne de télévision tourne des images. Des jeunes présents sur place en soutien des familles appellent l’AFP. À part quelques médias nationaux, l’information est passée sous silence. Les images ne sont pas diffusées et l’AFP, aux ordres, ne traite pas l’information. Seuls des médias locaux relatent les incidents.

Dans l’opposition, le Parti socialiste n’avait de cesse de dénoncer la mainmise de Nicolas Sarkozy sur les médias. Mais comparé aux socialistes, Sarkozy est un amateur. On en a une preuve de plus.

Du côté du Parti socialiste, pas un mot. Du côté de SOS Racisme, pas un mot.

La gauche moralisatrice bien-pensante ne tolère pas les propos « violents » mais les coups de matraques, les coups de pieds et le gaz lacrymogène contre des enfants roms, pas de problème.

Gazer des enfants roms ne choque pas les socialistes. Vous me direz, il n’y a pas mort d’homme. C’est juste du gaz. Et depuis le temps que Manuel Gaz, ministre de l’intérieur répète à tout le monde que les Roms ont des modes de vie en opposition, qu’ils ne veulent pas s’intégrer, qu’ils ont vocation à retourner en Roumanie. Quand la police décide d’appliquer à sa manière les consignes du patron, vous n’allez pas nous en faire un fromage.

En revanche, quand un élu UMP fait une blague de mauvais goût, alors là, non. On le fout sur la place publique et on le crame. Il salit la République, il doit démissionner. Tout juste si les socialistes ne lui tendent pas une arme pour mettre fin à ses jours et laver son honneur.

Non, mais, vous n’avez pas un peu l’impression que ce gouvernement, appuyé par les médias, nous prend pour des imbéciles ? Moi si.

Alors, soit les socialistes sont des grands défenseurs de la minorité rom, ils dégagent Manuel Gaz et cessent de désigner les Roms comme des boucs-émissaires permanents. Soit ils assument leur politique et ils arrêtent de jouer les vierges effarouchées quand un élu tient des propos qui s’inscrivent dans la droite ligne de leur politique raciste et discriminatoire à l’encontre des Roms.

1. http://philippealain.blogspot.fr/2013/12/la-police-gaze-des-enfants-roms.html

> le blog de Philippe Alain

Articles liés

18Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 5 décembre 2013 @ 17 h 27 min

    Il a le malheur de ne pas faire partie du bon côté de la barrière … tout comme le maire de Cholet …..
    Demandez donc aux habitants de ce village , privés d’ internet et de téléphone une semaine entière , suite au vol de 4 km de câble , ce qu’ils en pensent … 4 km quand même !!!
    Chez nous la police et la gendarmerie sont sur les dents , tellement les cambriolages explosent !! et nos primes d’assurance ont augmenté …
    Ah mais non , c’est vrai … au nom de la charité socialiste il faut partager ! et si tu ne veux pas , c’est par la force !

  • antonini , 5 décembre 2013 @ 21 h 47 min

    la France est devenu un pays de merde !!! Ecoeurant

  • DN , 5 décembre 2013 @ 22 h 34 min

    N’oublions pas qu’il y a en France plusieurs millions d’armes de chasse qui ne demandent qu’à servir.
    Nos bobos parisiens sous-estiment les ruraux. La terre, elle, ne ment pas, a dit un jour un chef d’Etat français…

  • Eric , 6 décembre 2013 @ 1 h 33 min

    cette histoire de cables qui brûlent, c’est un gag ou la réalité ?
    Et cette histoire de gazage, ce sera une info qui leur collera à la peau.

  • CHARLET ANNE , 6 décembre 2013 @ 9 h 11 min

    TRES BIEN.

    QUELLE INFÂME HYPOCRISIE

    (ce n’est pas un doublon)

  • Alix , 6 décembre 2013 @ 11 h 03 min

    non cette histoire de câbles qui brulent ce n’est pas un gag mais bien une réalité.
    Ils opèrent de la façon suivante : équipé de téléphones portables et de guetteurs, de nuit et en + équipes ils décrochent les câbles des poteaux à l’aide d’échelles, de préférence dans des zones peu peuplées et routes secondaires. une fois des kilomètres de câbles au sol ils coupent à chaque extrémité, tracte les câbles dans des champs derrière des haies à l’abri des regards et passe le câble dans une machine qui fend le revêtement sur la longueur pour ainsi séparer le plastique du cuivre. ou alors ils coupent les câbles en tronçons de 1 ou 2 mètres et les emmènent dans leurs camps pour bruler. une affaire de ce type c’est réalisé pas loin de chez moi (environ 4 Km de câbles), personne n’a rien vu, sauf les internautes qui étaient connecté.
    le maire incriminé par ses propos de mauvais gout est responsable de ses paroles mais il à exprimé tout haut ce que bien des Français pensent. les Français ne sont pas racistes mais ils en ont marre de tout ces larcins, de ces vols, de ces attaques, de ces cambriolages, ils veulent vivre en toute sécurité.
    Ils veulent aussi bénéficier de soins médicaux, pharmaceutiques et hospitaliers en retour des cotisations qui leur sont prélevées sans qu’a tout moment les médias leur rabâchent le trou de la sécu mais oubli de dire que des centaines voir des milliers d’étranger profitent de notre système social au détriment des bons citoyens respectueux des lois et des coutumes Françaises.

  • fleurdenavet78 , 6 décembre 2013 @ 12 h 26 min

    Plus vite les roms repartiront chez eux, plus vite notre pays se portera

Les commentaires sont clôturés.