Éric Zemmour et Dominique de Villepin au secours de Christian Vanneste (et de la vérité historique)

Invité lundi dans le Grand Journal sur Canal +, Éric Zemmour a confirmé ses déclarations du 16 février sur RTL« Il est faux de dire qu’il y a eu des homosexuels envoyés par la France dans les camps de concentration pour homosexualité” avant d’asséner que « c‘est ceux qui traitent Vanneste de révisionniste qui sont révisionnistes”. « Vous êtes d’accord avec ça, Dominique de Villepin ?” a alors demandé le présentateur Michel Denisot. L’ancien Premier ministre a hoché la tête avant de valider “sur le plan historique” les propos du chroniqueur réac’.

Qui a enchaîné : Jean-Michel (Apathie, ndlr), ce qui est amusant dans cette histoire, c’est que si tu regardes au début les communiqués de tout le monde, c’était : ‘Vanneste est un révisionniste, il conteste le fait qu’il y ait eu des homosexuels envoyés dans les camps pour homosexualité’. Quand on a démontré, et j’ai pris ma part, que c’était faux, alors on a dit ‘ah oui mais Vanneste, c’est un homophobe’. Non, peu importe Vanneste. On s’en moque de Vanneste. La vérité, c’est la vérité historique ou pas, c’est tout”.

Autres articles