Taubira : avec les opposants à la dénaturation du mariage, “il n’y a pas de vie commune possible”

sauf s’ils renoncent à “envahir l’espace public” avec leurs manifestations.

En fait, selon la ministre de la Justice, les défenseurs du mariage doivent désormais taire leur désaccord avec la loi dite “Taubira”, ou alors, cela signifie “que chacun peut contester les lois qui ne lui conviennent pas” (sic).

C’est sûr, ce n’est pas le genre du lobby homosexuel de contester les lois qui ne lui conviennent pas… Cela fait juste (au moins) vingt ans qu’il nous casse les pieds avec son projet de dénaturation du mariage et il n’a pas renoncé à la “PMA”, à la “GPA”, etc., mais lui a le droit.

Comme, selon Christiane Taubira et le gouvernement français, les Ukrainiens sont légitimes lorsqu’ils manifestent et renversent par la force un président démocratiquement élu. Par contre, demander la démission de François Hollande, c’est un scandale ! N’allez pas chercher la moindre cohérence là-dedans, il n’y en a pas.

Reste que Christiane Taubira dit vrai : le “mariage” homo est sans doute la mesure récente qui a le mieux montré que plusieurs pans entiers de la société ne peuvent pas, ne peuvent plus vivre ensemble. Alors, pour éviter de réelles violences et la tyrannie qui se profile, nous ne pouvons que préconiser la sécession, la partition ou la création d’une Nouvelle France, tout en sachant que nous ne serons pas entendus…

Articles liés

67Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JSG , 6 mars 2014 @ 5 h 38 min

    Taubira : “…avec les opposants à la dénaturation du mariage, « il n’y a pas de vie commune possible »…”
    Elle continue de polluer le pays avec ses allusions sectaires, irresponsables, basées sur la dénataturation des esprits, le délitement de la société, et en sous-mains, le multiculturalisme imposé de force !
    Mais, cete personne qui se dit française (par CNI) l’est-elle réellement dans son for intérieur.
    Quand on estime que ce qui ne vous ressemble pas est obligatoirement raciste, quand, à regarder ses mimiques, elle pue la haine de l’autre, comment peut-on encore supporter qu’elle donne des leçons à une majorité silencieuse qui la déteste.
    beurk.

  • emmanuel , 6 mars 2014 @ 6 h 25 min

    Il faut tous les virer, et vite!
    Dans 2 semaines, ne vous trompez pas de bulletin de vote!
    Il n’y a qu’un seul parti de réelle opposition.
    Il n’y a qu’un seul parti qui s’est engagé sans ambiguité à abroger cette loi.

  • Eric , 6 mars 2014 @ 7 h 04 min

    Une vie commune avec elle, faut vouloir …. ou être en manque (peut-être sur une île déserte).

  • ranguin , 6 mars 2014 @ 8 h 06 min

    Faites gaffe, elle est en train de vider les prisons pour sortir les délinquants, elle les fera agrandir pour mettre les opposants.
    Quand elle verra qu’il ne restera dehors que les homos et leurs parents, elle retournera à Cayenne sous son cocotier.

  • ljean59 , 6 mars 2014 @ 8 h 07 min

    Il serait souhaitable que l’opposition se manifeste pour contrer ce personnage profondément anti-français. Mais, l’opposition existe t-elle en France?

  • ras le bol , 6 mars 2014 @ 8 h 20 min

    Attention, ils sont en train de contrer les oppositions en réinstallant un service civil plus long que les trois jours !
    Le service civil obligatoire aura pour mission d’expliquer aux jeunes gens et jeunes filles leur rôle au sein de la cité et de la Nation. Il pourra les aider à y trouver leur place.

    Projet de loi :

    « CHAPITRE IV :
    Du service civil
    « Art. 114-3. – Au terme de la semaine citoyenne, le service civique est un engagement continu d’une durée de TROIS MOIS minimum.

    « Art. 114-5. – Avant l’âge de vingt-cinq ans, pour être autorisée à s’inscrire aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique, la personne assujettie à l’obligation de participer au service civil doit, sauf cas de force majeure, être en règle avec cette obligation.

    « Art. 114-8. – Les Français participant à la semaine citoyenne ont la qualité d’appelés du service national. Ils sont placés sous la responsabilité de l’État.

    « Les personnes victimes de dommages corporels subis à l’occasion de la journée défense et citoyenneté peuvent, ainsi que leurs ayants droit, obtenir de l’État une réparation destinée à assurer l’indemnisation intégrale du préjudice subi, calculée suivant les règles de droit commun.

    Article 2
    À la première phrase du premier alinéa du II de l’article L. 120-1 du code du service national, le mot : « volontaire » est remplacé par le mot : « obligatoire ».

    Article 3
    Les charges qui pourraient résulter pour l’État de l’application de la présente loi sont compensées à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.
    http://www.senat.fr/leg/ppl13-031.html

  • durendal , 6 mars 2014 @ 8 h 33 min

    Lorsque les socialos se seront fait écraser aux élections, il faudra penser à organiser le jugement, devant des tribunaux d’ exceptions, pour haute trahison, des ministres actuels et surtout de taubira.

Les commentaires sont clôturés.