Comme un délicieux parfum de fin de règne

D’habitude, on ressent de l’amertume à voir son pays s’enfoncer sans espoir apparent de retour, à voir un territoire défendu jadis au prix de millions de morts désormais ouvert aux vents les plus mauvais, à voir la richesse d’une civilisation séculaire dilapidée en quelques années, à voir des valeurs millénaires foulées aux pieds par des pédants superficiels… mais il vient toujours un temps où cette plongée dans la déchéance devient jouissive. Pour certains, c’est la jouissance du porc dans sa soue mais pour tous les autres, c’est la joie profonde de celui qui sait que ce sont là les signes annonciateurs du renouveau, l’arc-en-ciel qui résulte de la rencontre de la pluie finissante et du soleil renaissant, le drapeau LGBT qui ne flotte plus que grâce au souffle de la Manif pour Tous.

Alors, n’hésitons plus, délectons-nous de cette valse des ministres, de ce théâtre de guignols, de cette farce hallucinante. Rions de ces journalistes aux perruques courtisanes, de ces perroquets insipides et répétitifs, de ces courtisanes devenus maires. Écoutons ravis les chants sinistres de la corneille de la place Vendôme, du cygne de Matignon et du canard boiteux de l’Élysée. Applaudissons aux crachats pyrotechniques des associations anti-je-ne-sais-quoi pour ne pas dire antidémocratiques ; courbons-nous devant les pachas de Bruxelles, les imperators de Washington et les torquemadas de la Nouvelle Bien-Pensance. Acclamons les Grandes prêtresses adoratrices des veaux d’or : fausse liberté, fausse égalité, fausse fraternité, vraie servitude.

Oui, tout cela est enthousiasmant : ouvrez grand vos narines et enivrez-vous de ce parfum de fin de règne : il y a là un peu de l’odeur de 1958 avec tous ces clowns pathétiques sur le perron de Matignon, un peu du soufre de 1789 dans cette colère sourde et dévastatrice jaillissant des tréfonds de la nation, un peu de la myrrhe de 476 dans cet effondrement créateur. Courrez-donc aux balcons pour assister médusés à la chute de l’oligarchie, au relèvement du peuple de France, à la modeste résurrection de l’humanité.

Autres articles

39 Commentaires

  • csûrça , 6 Avr 2014 à 7:45 @ 7 h 45 min

    J’attends ce grand grand moment avec impatience.
    J’espère que malgré mon âge je verrais ce magnifique changement.

  • ranguin , 6 Avr 2014 à 8:03 @ 8 h 03 min

    pfft ! c’est pas demain la veille.

    Nous en avions pris pour 14 ans et il a fallut qu’on y revienne. Les Français ont la mémoire courte, ils croient au château en Espagne et se laisse attirer par le miroir aux allouettes.

    Ce sera difficile d’extraire la verrue socialiste. Les gauchos ont su, durant des années, distiller la haine des patrons et diaboliser le FN.

  • Capt. BOB , 6 Avr 2014 à 8:08 @ 8 h 08 min

    Decadence, decheance et disparition impliquent-elles renaissance ?

    Vous revez je crains.

    Voir civilisations plus anciennes et beaucoup plus importantes, tant par l’influence que l’etendue. Disparition pure et simple. Deja bien si elles existent encore en memoire…

  • gerard , 6 Avr 2014 à 8:31 @ 8 h 31 min

    Oui mais a force de diaboliser le FN ils en sont arrivés que c’est à eux umps réunis à rendre des comptes aux français,il ne nous reste plus qu’un petit sursaut de courage supplémentaire pour virer enfin cette gangrène qui nous mine et enfin être les décideurs de notre avenir.
    On en a assez de ces pantins de chiffon.

  • chabanu , 6 Avr 2014 à 8:49 @ 8 h 49 min

    Super ! Mais c’est pour quand tout ça ? …
    Tain…aller, dites-le moi, j’promets de pas le répéter !

  • Persée , 6 Avr 2014 à 9:07 @ 9 h 07 min

    Personne ne sait où va la France mais elle y va . Prochaine étape où ces gauchistes vont se délecter : le droit de vote des étrangers , mais ça passera , sauf si ce peuple que de Gaulle disait incontournable se dresse et là , tous cette famille d’ imposteurs, menteurs devront courir très vite..

  • xtemps , 6 Avr 2014 à 9:29 @ 9 h 29 min

    Moi j’y crois cette fois au relèvement des peuples Européens, oui c’est la fin pour c’est dictatures ordures, c’est pouvoir escrocs, menteurs et voleurs ont assez fait du mal à nos peuples, DEHORS!, qu’ils paie!, plus ils attendrons, plus la chute sera grande pour eux!, vive la liberté!, vive la démocratie! et vive l’indépendance!
    Pas de pitié pour les ennemis de la liberté!

Les commentaires sont fermés.