Si j’étais musulman, fondamentaliste, barbu…

Si j’étais musulman fondamentaliste, barbu, en khemis, sûr de la nécessité d’imposer la charia partout dans le monde, je sauterais de joie devant la France et les Français perdant leur énergie et se divisant pour une simple histoire de fesses.

Si j’étais le même musulman, fondamentaliste barbu, en khemis, etc., je dirais qu’une civilisation qui tombe à ce point ne mérite pas de vivre. En même temps je réciterais toutes les sourates du Coran, toutes celles qui se rapportent au peuple de Loth à Sodome : « Vraiment, vous commettez la turpitude où nul dans l’univers ne vous a précédés […] » pour savoir quel arme, pierre ou sabre, je choisirai pour la suite des événements.

Si j’étais le même musulman, fondamentaliste, barbu, etc. je me réjouirais de lire les incompréhensions mortelles des roumis s’étripant sur le papier et crachant sur l’homme qui a marqué de ses derniers écrits et de son coup de feu dans leur cathédrale le péril que je représente pour eux.

Si j’étais musulman, fondamentaliste, etc., je laisserais le président de cette nation bavouiller sur leur « Résistance » et ne même pas oser me déclarer la guerre. Je le laisserais clamer qu’il lutte contre le terrorisme, ne comprenant même pas que le terrorisme n’est qu’une arme parmi d’autres, et que les troupes sont ailleurs, et déjà chez lui, recrutant, préparant, s’armant.

Mais si j’étais musulman, pas fondamentaliste, pas barbu, pas en khemis, pas trop religieux, bien dans mon costume européen, je me rappellerais que les « jeunes » sont perméables aux discours des barbus, que la guerre d’Algérie a commencé comme ça, qu’on refusait même de parler de guerre, et que moi, le petit, le brave bougre, comme les millions de mes coreligionnaires en France, je devrai protéger ma famille et aller du côté du plus fort.

Alors moi, pas musulman, pas fondamentaliste, rasé, correctement habillé, et même respectueux de la foi des musulmans, sans en cautionner la charia en France, donc faciès droit-catho délictueux pour les cogneurs d’Hollande, que dois-je faire ?

Articles liés

51Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Marie Genko , 6 juin 2013 @ 11 h 41 min

    Ces Musulmans, que nous avons fait venir chez nous, nous leur avons donné le droit de pratiquer la religion de leurs Pères.
    A présent qu’ils sont vraiment très nombreux, il est temps de stopper cette émigration.
    La stopper complètement!!!

    Si nous avons besoins d’émigrés en France, il y a suffisamment de Roumains, de Bulgares ou de Grecs qui seront enchantés de venir travailler chez nous!
    Eux sont chrétiens, ou du moins de culture chrétienne.

    Le chrétien respecte la liberté de foi d’autrui!
    Nous devons nous en souvenir.

    Pour moi, tant que les Musulmans barbus de France s’en tiennent au Coran et non aux hadiths wahabbites, je ne vois pas au nom de quoi je devrais les rejeter être la première à leur jeter la pierre.
    (Hadiths, qui appellent à la violence et qui sont plus ou moins hérétiques pour beaucoup de Musulmans)

    Diviser pour régner…!!!C’est de la bonnne politique laïcarde:
    exciter les Chrétiens contre les Musulmans!

    Voyez ce qu’écrit riposte Laïque en permanence.

    Souvenons nous que c’est la Laïcité a tué le christianisme de France!

  • G. mathieu des Planteurs , 6 juin 2013 @ 11 h 42 min

    Non c’est pas ça que je veux!
    “aime la France ou quitte là”
    Il y a beaucoup de musulman qui aiment la France et qui ne veulent pas de la charia, qui veulent vivre en paix, c’est assez humain en fait!
    c’est de ceux là dont je parlais. ne mettons pas tous les musulmans dans le même panier.
    C’est l’islam le danger, les musulmans sont des victimes de l’islam.
    Combattons sans relâche l’islam et les fondamentalistes et luttons pour que cesse l’immigration massive.

  • Goupille , 6 juin 2013 @ 11 h 53 min

    “Alors moi, pas musulman, pas fondamentaliste, rasé, correctement habillé, et même respectueux de la foi des musulmans, sans en cautionner la charia en France, donc faciès droit-catho délictueux pour les cogneurs d’Hollande, que dois-je faire ?”

    Cesser de respecter une religion qui est incompatible avec les lois de la république, droit des femmes, non reconnaissance des communautarisme, abattage des animaux, etc.
    Leur faire comprendre que la coupe est pleine.
    Que les temps ont changé, le laxisme, le laïcisme bêlant, l’indifférentialisme mou.
    Que l’heure de la Reconquista a sonné.
    Qu’ils choisissent entre le christianisme, l’athéisme, une religion compatible avec la république, donc débarrassée de ses oripeaux archaïques, ou la valise.
    Que nous sommes chez nous, sur notre terre, avec nos racines, et que nous sifflons la fin de la récréation.

    Et en aucun cas partir sur une île en abandonnant le terrain.

  • Julien , 6 juin 2013 @ 12 h 02 min

    cet argument de ne pas mettre tous les musulmans dans le même panier, qu’ils sont des victimes de l’islam… Je l’entends partout.

    Pourtant l’islam tel qu’il est décrit dans le coran et les hadiths, est conquérant, violent…

    Si les musulmans choisissent de rester musulmans, c’est leur choix (infâme), on a pas à les considérer comme des victimes.

    Les musulmans qui se font appelés “modérés” ne sont que des islamistes passifs.

    Au nom des libertés fondamentales, l’islam doit disparaitre d’Europe, ou l’Europe disparaitra.
    Comme c’est déjà en train de se passer à Malmö, Oslo, Salt, Roubaix… Et tellement d’autres…

  • scaletrans , 6 juin 2013 @ 12 h 09 min

    J’ajouterai que vous vous plantez quant à la doctrine chrétienne et son application. C’est quand même un chrétien, Charles Martel qui a flanqué une telle tripotée aux barbus qu’ils ne sont jamais revenus, et se sont éclatés en bandes de pirates esclavagistes qui finiront par être définitivement chassés au 11° siècle. Ce sont quand même des chrétiens qui sont allé délivrer Jérusalem. Ce sont quand même des catholiques qui ont fait la Reconquista. Ce sont quand même des catholiques qui ont infligé aux Turcs la plus grande défaite navale de leur histoire.
    Seulement, il y a des priorités: attirer les âmes par la Religion d’Amour, prendre les armes le moment venu, et ce moment n’est pas encore venu.

  • QuisutDeus , 6 juin 2013 @ 12 h 53 min

    Comment ça respectueux de la foi musulmane ? Respectueux des musulmans en tant qu’hommes, oui, mais aucun respect pour l’erreur : “Qui n’est pas avec Moi, est contre Moi”, si vous êtes catholique, choisissez votre camp, on ne peut pas servir deux maîtres, respecter l’erreur et la vérité sans être en contradiction… relisez St Thomas d’Aquin.

  • MP , 6 juin 2013 @ 14 h 50 min

    La guerre d’Algérie que vous évoquez n’a-t-elle pas eu pour origine sa colonisation ? La souveraineté et l’indépendance ne sont-ils pas un droit fondamental de toute nation ? Ensuite, qui a fait venir / laissé venir des immigrés en masse pour tirer les salaires des français de souche vers le bas et pour dénaturer l’identité française ?
    De grâce, ne confondez pas les autres victimes collatérales que sont les FRANÇAIS (il est temps de l’accepter) récents issus de l’immigration avec les responsables que sont nos élites mondialistes ULTRA-libérales.
    L’ultra-libéralisme (mondialiste, libertaire, égalitariste vers le bas, consumériste, individualiste…) va à l’encontre de la nation, de la religion (surtout l’Islam et le christianisme catholique vous remarquerez, bizarrement…) et de la famille, et donc de l’individu et de l’humain.
    Le choc des civilisations (Islam) est recherché par nos élites pour détourner d’elle l’attention et la colère des peuples. Ne tombons pas dans ce piège.
    D’autres expliquent tout cela bien mieux que moi.
    Cordialement.

Les commentaires sont clôturés.