Traîtres d’homosexuels à votre Église

L’Église vous a toujours reçus en très grand nombre par rapport au reste de la population. Elle vous a chéris et aimés pour ce que vous possédiez de plus précieux : votre âme. Tolérante, Elle accueillait vos confessions, vous prenait en son sein, vous ordonnait parfois même au risque de courir le scandale. Et les scandales ont eu lieu. Parmi vous, des prêtres n’ont pu retenir leurs pulsions pédophiles. Ils ont abusé de jeunes garçons. Mais l’Église était tellement bien disposée à votre égard qu’Elle a cru pouvoir leur venir en aide. Elle a prié, tenté de comprendre, essayant de soigner l’âme tout en cherchant à ménager ceux d’entre vous qui étaient tombés dans ce genre de travers extrêmes. Elle les a écartés des enfants, leur a permis d’exercer leur ministère ailleurs, a accueilli leur demande de pardon avec mansuétude, prenant pourtant le risque d’une récidive qui L’aurait définitivement discréditée. Plus tard, Elle a compris ses limites. Elle a appris qu’une sexualité trop déviante n’était pas canalisable, qu’il fallait rejeter le diable soi-même pour donner une chance au pénitent. Encore aujourd’hui, l’Église accepte comme prêtres, des personnes qui ont des pulsions homosexuelles pour peu que ces pulsions ne soient pas trop envahissantes. Le Pape François croit encore en vous et vient embrasser certains de vos représentants qui, à mon avis, s’occupent plus de lobbying que de Foi et de respect des différences (1). L’Église a fait des efforts incommensurables pour vous faire une place, malgré les risques qu’elle encourrait et le jugement bien plus radical de la société passée. Et elle est prête à en faire encore dans la vérité, pour peu que vous livriez votre âme au Christ.

Et vous ?

Or quel serait le prix de cette humanité ? Une fronde ? Désormais que vos faiblesses seraient acceptées avec plus d’empathie, grâce au travail d’une théologie catholique mesurée, certains d’entre vous auraient la tentation de se débarrasser de l’Église qui serait vécue un frein à leur omnipotence (2), ou pire, ceux-là auraient parfois l’ambition de créer une Église à leur image et non d’endosser la croix du Christ ? (3) Eh bien, il est temps de remettre ce genre de médiocres contemporains qui se multiplient à leur place, qu’ils aient des tendances à l’homosexualité ou pas. J’affirme donc haut et fort que ceux et celles d’entre vous qui ont ce genre de pulsions pour l’identique mais qui rejettent leur Église sont des traîtres. A chaque fois qu’un d’entre vous retourne sa veste pour se la jouer gay-pride ou catho de la jungle (ou protestant open, c’est la même chose), il trahit ses frères en humanité. Il se suicide. Il continue son long suicide en humanité. Non, la pratique d’une sexualité hors norme ne fera pas votre bonheur. Sa normalisation ne fera pas baisser le nombre de suicides dans vos communautés (4). Continuez donc à cacher vos blessures aux sombres abrutis qui glorifient Canal +, il n’y a que vous et eux que cela peut tromper. Je demande donc à tous les traîtres de revenir au Christ, d’aller dans l’église la plus proche, de s’agenouiller et de demander à l’Esprit Saint de guérir leurs blessures, immédiatement. Il le peut, et Il le doit. Nous Le prierons alors ensemble. Cela prendra le temps que ça prendra. Dieu sait. Et vous même, quand vous me croiserez au détour d’une célébration, vous m’aiderez à vivre au-delà de mes souffrances. C’est notre devoir. Sans cela, le monde se délite. Il devient le cloaque invivable qu’il est devenu, fait d’égocentriques faussement joyeux. J’ai besoin de vous. Votre Église a besoin de vous. Et vous avez besoin d’Elle, plus que jamais, au milieu de cette tolérance lâche et sanguinaire. Si nous avons tous besoin de grandir, nous ne le pouvons qu’ensemble, dans la lutte pour nous aimer dans nos différences.

> Durandal Léonidas anime un blog.

1. Aleteia, 09/11/2014, « P de Paolis : incroyable, le Pape m’a baisé la main. »
2. Nouvel Observateur du 21/05/2014, « Christine Boutin, j’ai choisi de renoncer à ma Foi catholique et c’est de votre faute. »
3. Fédération protestante de France, « Homosexualité »
4. Média press infos du 01/06/2014, « Eclairage sur le suicide chez les homosexuels »

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 6 juin 2014 @ 12 h 44 min

    A force de mordre la main qui vous nourrit vous allez finir par vous faire haïr.

  • Nortelmes , 6 juin 2014 @ 14 h 22 min

    À force de renier vos ancêtres celtes pour leur préférer un dieu venu d’Orient, vous avez fini par donner le pays à un peuple venu d’Orient vénérant le même dieu mais sous un autre nom.

  • guylux , 6 juin 2014 @ 16 h 31 min

    Toi mon pote t’as vraiment rien capté!

    Retournes donc cueillir le gui avec les druides…

  • Carlos , 6 juin 2014 @ 17 h 41 min

    Les homos portent leur croix. Le cosmos tout entier fait de même. Le 5 juin, une éruption solaire en forme de croix se faisait voir comme pour nous avertir….
    http://www.youtube.com/watch?v=2394LBlGYn4#t=46

  • Manuel Atréide , 6 juin 2014 @ 18 h 01 min

    Là je dois dire, j’ai ri. Un vrai papier GA-BU-ZO-MEU. Comme quoi, ceux qui osent parfois, arrivent à quelque chose !

    Le One Man Show est prévu pour quand ? 😉

  • Cap2006 , 7 juin 2014 @ 7 h 48 min

    Moi aussi j’ai beaucoup ri…

    un peu jaune quand même… pour les dégats que ce délire peut provoquer auprès de personnes suffisamment malheureuses pour avoir besoin d’exutoire.

  • isaie , 7 juin 2014 @ 9 h 37 min

    De toute manière il est nécessaire d’en revenir aux doctrines fondamentales de la Bible. L’homosexuel est un esclave de ses sens et ne peut être membre de l’Eglise qui est comme le terme, le sens historique l’indique (Ecclesia), un homme libre et citoyen de la cité. Un homosexuel ne sera jamais citoyen de cette cité qui est éternelle, sauf s’il se repend, demande l’intercession pour être délivré. De fait, les conditions bibliques sont les mêmes pour tous ceux qui sont esclaves de leurs sens tels les meurtriers, les pédophiles, les violeurs, les coureurs de jupons, les adultères …

Les commentaires sont clôturés.