L’effet Dunning-Kruger

« Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge. »
Charles Darwin (1)

En 1999, Justin Kruger et David Dunning, deux chercheurs du département de psychologie de la Cornell University réalisèrent une drôle d’expérience. L’idée était la suivante : faire passer des tests – d’humour, de raisonnement logique et de grammaire – à des étudiants de l’université et comparer les résultats obtenus à l’idée que ce faisaient leurs cobayes de leur propre niveau de compétence.

Quatre études furent ainsi réalisées (2) et, dans les quatre cas, les deux chercheurs mirent en évidence un biais cognitif récurrent : si les sujets les plus compétents tendent à sous-estimer légèrement leurs capacités, les sujets les moins compétents, eux, tendent à surestimer grossièrement les leurs.

C’est l’effet Dunning-Kruger.

Considérez Nicolas Dupont-Aignan, qui n’hésite pas à refondre l’ensemble du système monétaire et financier international ou Arnaud Montebourg, qui n’éprouve manifestement aucune gêne quand il donne des leçons de gestion et de stratégie industrielle à Philippe Varin : je crois que nous avons là une manifestation remarquable de l’effet Dunning-Kruger.

L’un comme l’autre sont évidemment incompétents mais, renforcé par l’ego surdimensionné de celles et ceux qui prétendent gouverner la vie des autres, ils ont non seulement tendance à surestimer leurs capacités mais sont aussi tout à fait incapables de reconnaitre la compétence quand ils la croisent.

> le blog de Georges Kaplan

1. « L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance. » Charles Darwin, The Descent of Man (1871).
2. Justin Kruger et David Dunning, Unskilled and Unaware of It: How Difficulties in Recognizing One’s Own Incompetence Lead to Inflated Self-Assessments (1999).

Merci à Rubin Sfadj (@rubin) qui a attiré mon attention sur ce phénomène.

Autres articles

14 Commentaires

  • Iris Pseudacorus , 7 janvier 2013 @ 9 h 35 min

    Pas besoin d’aller si loin que ça sur ” l effet “. Les médias pullulent d “Experts ” : experts stratégiques militaires, experts en sociologie, experts en économie, experts en ceci en cela … qui très souvent se trompent. Ils ont juste le titre, mais pas la compétence, ils disent ce que lon attend d eux, comme les pseudo philosophes écrivains des quartiers bobo, comme par exemple BHL;

  • DN , 7 janvier 2013 @ 10 h 11 min

    Autrement dit, l’humilité est nettement proportionnelle au QI, ce qui n’est pas nouveau. “Le bruit ne fait pas de bien, et le bien ne fait pas de bruit” pourrait s’appliquer à beaucoup de nos hommes politiques, journalistes et autres artistes qui s’écoutent parler pour développer des niaiseries ou affirmer des contre-vérités à flot continu.

  • Goupille , 7 janvier 2013 @ 11 h 11 min

    C’est l’illustration de la blague belge :

    – Savez-vous comment faire fortune, une fois ?

    – ???

    – Vous achetez des Français à prix coûtant, et vous les revendez au prix auquel ils s’estiment.

  • ranguin , 7 janvier 2013 @ 11 h 36 min

    Il n’y aurait pas beaucoup d’acheteurs. Sauf les Français eux-même.

  • Colette Gladu , 8 janvier 2013 @ 7 h 32 min

    Serait-ce comme le Principe de Peter? qui dit que dans une hiérarchie, tout employé tend à s’élever à son niveau d’incompétence !

  • lemaire , 8 janvier 2013 @ 18 h 00 min

    Compétents tous ces européistes et mondialistes qui nous ont conduit là où on en est ?

Les commentaires sont fermés.