« Mariage » gay : L’abbé Alain de La Morandais VS Najat Vallaud-Belkacem

Il a changé d’avis : favorable au “mariage” gay cet été, l’abbé Alain Maillard de La Morandais dénonce “la perte de repères” ce dimanche 6 janvier sur BFM TV : “déjà, les jeunes sont paumés, alors ce n’est pas le moment”, “n’en rajoutons pas”. “La gauche se sert de la morale quand il s’agit de l’argent et de fustiger les pervers sur le capital, bien entendu. Mais si, nous, on se sert de la morale pour défendre une éthique sexuelle, on est des vieux réacs et des vieux cons, ce qu’on n’ose pas dire aux musulmans et aux juifs”, dénonce-t-il. “Il faudrait consulter tout le monde”, continue l’abbé qui réclame “un référendum” : “ne nous laissons pas piéger par une minorité très active, une sorte de lobby, qui est en train de nous ma-ni-pu-ler”.

Un peu plus tôt dans le débat, l’homme d’Église s’était interrogé : « Comment ferais-je confiance à un homme qui a plaqué la mère de ses quatre enfants ? Et qui exhibe comme première dame de France sa maîtresse ? » Et posé la question à sa contradictrice, Najat Vallaud-Belkacem, qui révèle sur le plateau qu’elle est “croyante” et admet qu’elle n’a toujours pas lu le brillant texte du Grand rabbin de France sur le “mariage” homosexuel : « Vous êtes mariée, vous auriez des enfants [la ministre en a déjà], vous seriez enchantée qu’un de vos enfants soit lesbienne, ou homosexuel ? Entre nous. Les yeux dans les yeux. » Toujours charmeur, il avait ajouté : « Je ne vais pas vous dire qu’il faut guérir [les homosexuels] bien entendu. Mais quand on voit une femme comme vous avec votre sourire et votre charme de petite fille modèle, on a envie de se dire que les gays devraient se convertir tout de suite. »

L’abbé avait aussi invoqué le principe de précaution qui protège en France le blé mais pas l’enfant. Enfin, expliquait-il, « ce que je sais des homosexuels, et j’en connais, c’est qu’ils le vivent souvent comme une blessure et qu’ils aimeraient bien ne pas l’être », et pas seulement à cause du rejet de leur entourage, précise-t-il à l’adresse de la porte-parole du Gouvernement qui accuse immédiatement “l’homophobie” d’en être la cause. “J’ai dîné il n’y a pas si longtemps avec Lionel Jospin et son épouse philosophe [Sylviane Agacinski, ndlr] qui m’ont dit qu’ils étaient contre le mariage gay. D’ailleurs à l’époque où le PaCS est passé, on avait bien annoncé que ce ne serait pas une porte ouverte au mariage gay [comme aujourd’hui on nous promet que le “mariage” gay ne sera pas une porte ouverte à la location d’utérus]. Et arrêtons d’employer ce mot mariage, parce que le mariage c’est un homme, une femme », demande-t-il.

Bravo, l’abbé et merci à Olivier Mazerolle pour son impartialité !

Autres articles

25 Commentaires

  • jejomau , 7 Jan 2013 à 15:30 @ 15 h 30 min

    Voilà : un RE-FE-REN-DUM !!!

  • Gisèle , 7 Jan 2013 à 15:35 @ 15 h 35 min

    Se serait- il aussi fait remonter les bretelles par SA hiérarchie ???
    Pour ma part , je n’ai aucune confiance en cet abbé . Je me souviens des coups de poignard qu’il a assénés dans le dos de ses frères catholiques quand il a été interviewé pour l’histoire des pièces de théâtre blasphématoires .

  • Goupille , 7 Jan 2013 à 15:53 @ 15 h 53 min

    Mais comment est-il vêtu ?
    En haut, cela ressemble à une soutane, en bas de profil, il y a deux genoux, donc ce n’est pas une soutane.
    Alors, en haut, on aimerait, au minimum, un crucifix monté en épinglette, mais on ne voit que la petite tache de ketschup de la Légion d’honneur…

    Le père de la Morandais, prêtre mondain, sert une petite soupe vaguement colorée de religieux à une jolie vache déguisée en fleur… La nausée, de ce sujet. Vivement le 13 et la suite.
    J’ai zappé.

    Que le Père de la Morandais, théologien, fasse pénitence pour s’être commis sur des plateaux peu recommandables, qu’il fasse silence et en nous livre des livres de théologie.
    La mémoire des téléspectateurs n’est pas une ardoise magique.

    La télévision française ne sait faire que dans le bâclé, l’anecdotique et le superficiel à tout prix.
    Pour une vision complète, sérieuse, et suisse, des rapports religions homosexualité :

    http://www.youtube.com/watch?v=3Mub3GvOqqI&feature=player_embedded

  • Goupille , 7 Jan 2013 à 15:56 @ 15 h 56 min

    “qu’il fasse silence et nous livre des livres de théologie.”
    Entschuldigung !

  • Gérard(l'autre) , 7 Jan 2013 à 15:56 @ 15 h 56 min

    En d’autres circonstances l’Abbé de La Morandais n’était pas aussi incisif ! … en particulier envers certains chrétiens, qui n’auraient pas le droit de l’être !

    Mais puisqu’il a changé d’avis, pourrait-on le lui reprocher ?

    Le problème ici, c’est que le débat se déroule entre un représentant du christianisme et une Ministre musulmane représentant le Gouvernement français !

    Un représentant du christianisme qui tente de défendre notre civilisation face à une musulmane convaincue qui n’a pas peur de contredire le Coran …

    Comment ne pas en tirer des conclusions ?

    Le sourire géné de Belkacem en dit long !

    Français ! Commencez par apprendre comment fonctionne la pensée musulmane … vous aurez les réponses à vos questions.

  • diego , 7 Jan 2013 à 15:59 @ 15 h 59 min

    L’abbé La Moranday remonte dans mon estime. Ce qui est important c’est qu’il prenne cette position claire sur une chaine de télé. Quand à O. Mazerolle ,il est quasiment le seul journaliste que j’ai vu tenter de rester neutre sur le sujet.La laïcité qu’elle dit Mme Bel Kacem “c’est le respect de toutes les religions…” Elle devrait dire ça à son collègue Peillon et à certains autres de ses collègues qui font dans l’anti catho primaire.

  • JSG , 7 Jan 2013 à 16:07 @ 16 h 07 min

    Oui, moi aussi, j’étais mal à l’aise à voir cette gamine tenir tête à ce prêtre pas très à l’aise lui non plus.
    ça sonnait creux cette émission, le but étant bien entendu de nous farcir le crâne avec ce qui ressemble à de la propagande pour leur loi scélérate.
    Au fait, si par malheur ils faisaient le forcing, je voudrais bien savoir à quoi ressemblera la visite prénuptiale ?

Les commentaires sont fermés.