Mais que fait Chantal Jouanno à l’UMP ?

Tribune libre

Dans un entretien accordé à Marianne2.fr, Chantal Jouanno explique que l’UMP est devenu trop à droite pour elle. Elle regrette “toutes les polémiques sur l’immigration, l’islam et la sécurité, des ambiguïtés sur le Front national” pendant la campagne présidentielle. “Quand Jean-François Copé a additionné les voix de Marine Le Pen et de Nicolas Sarkozy le soir du premier tour, j’ai été choquée”, confie-t-elle. On l’imagine regarder furtivement à droite et à gauche avant de tenir de tels propos. Car ils sont partout, ma petite dame, partout ! Qui ça ? Mais les fachos ! Il y en a même au Parlement. Vous savez, ces députés membres du collectif parlementaire de la Droite populaire comme Jean-Paul Garraud qui souhaite “parler aux électeurs du FN qui ne sont pas tous des extrémistes”. Brrr… Car, rendez-vous compte, “une majorité des électeurs de l’UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement” ! Oui, Madame ! Des élus qui osent poser la question : “On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques ?”, parfaitement !

Blocage. « Nous avons perdu en validant les mots du FN », estime donc Chantal Jouanno sur Marianne2.fr. Selon elle, “dès que le discours ‘sécurité-immigration’ est redevenu dominant, [la remontée de Nicolas Sarkozy] s’est interrompue” dans les sondages. C’est le contraire qui s’est passé, mais ce n’est pas grave… “Si un second tour oppose un socialiste à un candidat du Front national, nous devrons faire élire le socialiste. Il faut le dire clairement, trancher cette question, et ne plus admettre d’ambiguïté », continue-t-elle. En effet, elle “n’imagine pas qu’on tienne la part égale entre un parti démocratique et le FN”. Le FN serait donc un parti anti-démocratique… Objectif : être “plus à l’aise pour dénoncer l’entente entre le Parti socialiste et le Front de gauche” et mettre le premier “en demeure de rompre avec Mélenchon ! » Ce qu’elle n’a jamais commencé à faire. Chantal Jouanno ne serait pas la seule à penser ainsi à l’UMP :J’ai été blessée que NKM ou Rama Yade, qui pensent évidemment comme moi, ne m’aient pas défendue”.

L’UMP, c’était mieux avant. Que Chantal Jouanno ouvre ses yeux maquillés : l’UMP n’a pas attendu l’arrivée à sa tête de Jean-François Copé pour être hostile (en paroles) à l’immigration et au “mariage des homosexuels”. Alain Juppé (qu’elle cite comme alternative) ? Il fuit courageusement la défaite en renonçant à se présenter aux élections législatives face à Michèle Delaunay, la Nadine Morano du PS… François Fillon ? Il est hostile au “mariage” homo et sans doute plus solide que Jean-François Copé sur ce point. Lui n’a jamais expliqué, comme le secrétaire général de l’UMP en 2010, n’être plus « tout à fait au clair » sur cette question ni revendiqué « le temps de la réflexion », comme si le droit de l’enfant à un papa et une maman méritait “réflexion”. À celle qui se réjouit de s’être “[battue] contre les extrêmes, contre l’exclusion, [d’avoir] défendu et pratiqué la discrimination positive”, nous disons que les portes du MoDem ou du PS lui sont grandes ouvertes…

En d’autres termes, ici (à droite), c’est la liberté et la responsabilité. Pour le délire totalitaire égalitariste, merci de prendre à gauche !

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Selvah , 7 mai 2012 @ 18 h 23 min

    C’est sûr qu’en validant les mots du FN sans le dire, en prenant l’électorat FN pour des moutons qu’il faut appâter par le mirage, en essayant de récupérer le discours du FN sans rendre justice et sans la moindre considération pour celle – Marine Le Pen – à qui appartient la paternité de ces idées, bref, en étant malhonnête avec soi-même et ses électeurs, en étant dégoulinant de mépris et en affichant un dédain profond pour Mme Le Pen, on a toujours un peu plus de mal à convaincre ses électeurs.

    Le rassemblement par la division, la haine et le mépris, un concept copyright Kosciusko-Jouanno.

  • Robert , 7 mai 2012 @ 19 h 20 min

    La dialectique à plusieurs discours suffit-elle à convaincre les pigeons, pardon les électeurs?
    C’est la question que pourrait se poser la karateka Jouanno.

  • jejomau , 7 mai 2012 @ 22 h 01 min

    Toutes ces Jouanno et ces Chatel .. On les abhorre . Ils ont foutu une pagaille ! Et cette “ouverture à gauche”… Beurk ! La Droite vous vomit. Rejoignez une bonne fois pour toutes vos congénères, disparaissez une bonne fois pour toutes de nos écrans radar et bon vent !

    Laissez la Droite être de Droite. Pas soixante-huitarde avec ses valeurs décadentes d’homosexualistes en mal de refoulement freudien. Etre de Droite ! Point final .

    Elevez vos enfants comme vous l’entendez. Avec ceux que vous idôlatrez. Mais laissez-nous tranquilles et ne venez plus nous e…….z !

    Terminé tout çà ! Aux Législatives on va vous mettre votre raclée. Pour le plus grand bien de la France : c’est-à-dire de nos enfants et de leur avenir !

  • Natasha , 8 mai 2012 @ 0 h 07 min

    Je suis résolument de droite, croyante et très attachée aux valeurs conservatrices. En même temps, je soutiens l’économie libérale de marché. Je ne pourrais jamais, au grand jamais, voter à gauche.

    J’ai eu énormément du mal à militer et j’ai arrêté lorsqu’il y a eu les expulsions des Gitans, car les valeurs de la droite humaniste n’étaient pas celles-ci. Et je suis persuadée que Nicolas Sarkozy a été mal conseillé, il ne m’a pas semblé un tel homme quand j’ai lu son premier ouvrage sur les religions et l’espérance.

    Chantal Jouanno a été honnête et a dénoncé une dérive droitière de la campagne qui a failli me décourager de donner ma voix à Nicolas Sarkozy. Mais avec le FN à 18%, je le comprends, même si je reste persuadée qu’il y avait peut-être une autre stratégie à utiliser pour rallier la France à nos idées.

    Bien à vous.

  • zaz61 , 8 mai 2012 @ 7 h 29 min

    Un seul mot: Bravo ! Vous m’enlevez les mots de la bouche !

  • Pierre Le Carpentier , 8 mai 2012 @ 8 h 38 min

    Je suis plutôt d’accord, si la droite a perdu, c’est en premier à cause de l’agitation permanente du candidat sortant, vous imaginez un homme de la corpulence de Raymond Barre ou de Philippe Séguin être en agitation permanente, comme celui-là? C’est lui et lui seul ou presque, la cause de sa chute!
    Je crois que pour le moral des Français, surtout en temps de crise, rien ne remplace un responsable politique, calme,posé, n’étant pas obligé de dire:”J’ai changé”! appuyé par un gouvernement qui gouverne, et pas avec des ministres, qui parlent à tord et à travers, pour être obligés de se rétracter le lendemain, mon Dieu quelle image que nous donnons de la France, aujourd’hui!
    Avec tous les moyens de communication qui existes maintenant ! Pensez aujourd’hui le huit mai, à ce qu’était la vie, voilà 67 ans, il nous a fallu retrousser les manches ,afin de vous construire la “Cité radieuse” (encore un utopique ce Lecorbusier)
    Et la seconde raison de l’échec à mon avis, c’est que la soi-disant droite ne défend pas les idées de droite!
    Logique! A vouloir plaire à tout le monde, on fini par ne plus plaire à personne!
    A bientôt et bon vent.

  • Frédérique , 8 mai 2012 @ 9 h 25 min

    @Natasha Ne vous fourvoyez pas dans la même erreur que N. Sarkosy, les électeur du FN vous ne les connaissez pas. Le FN demande l’arrêt de l’immigration massive par l’abrogation de la loi sur le regroupement familial et des mesures efficaces pour contrer l’immigration clandestine par le contrôle aux frontières, afin de garantir l’emploi et le logement aux français, il n’a jamais commandité l’expulsion des camps de Roms par la force, comme cela se passe encore de nos jours y compris dans des municipalités de gauche. Cette décision est de N. Sarkozy qui comme vous, prend les électeurs du FN pour de gros imbéciles racistes, (catégorie d’individus que l’on trouve partout, y compris dans vos rangs), en s’imaginant qu’il allait nous rallier à lui par ces mesures dégradantes et complétement inutiles. La dénonciation de dérive droitière de Jouanno est stupide, car elle voudrait dire que la droite est un parti totalitaire et répréssif, alors qu’y fait-elle? La classe politique se rend bien compte que l’immigration n’est plus possible dans un pays fortement endetté, mais la chappe moraliste complétement inventée par la gauche que cette dernière maintient sur l’UMP et le centre vis à vis du FN, empèche la réunification de ces partis ce qui leur permet de gagner toutes les élections avec leurs alliés communistes. Mme Jouanno tombe dans le piège et fait partie de ces personnes qui auront permis à la gauche de faire un pays entièrement dominé par l’idéologie socialiste, tant pis pour moi, tant pis pour vous!

Les commentaires sont clôturés.