Interdiction d’une statue de Jean-Paul II, ou la laïcité érigée en dogme absurde

Quel scandale ! Le tribunal administratif de Rennes ordonne le démontage d’une statue de Jean-Paul II installée depuis 2006 sur la place publique du petit village de Ploërmel, dans le Morbihan, sous prétexte qu’elle enfreint les règles de la laïcité…

Mais jusqu’où iront-ils dans la déconstruction de la France ? Vont-ils demander à raser les églises ? Vont-ils demander à débaptiser les rues portant le nom de « Saints » ? Vont-ils interdire les sapins de Noël dans les lieux publics ? Quel est ce renversement des valeurs qui conduit à ériger des statues en l’honneur de Dalida ou de Coluche, mais à interdire celle d’un prix Nobel de la Paix qui a marqué son époque ? La laïcité est une force, mais poussée à l’extrême, elle devient un dogme absurde.

Je ne suis pas Chrétien. Mais en tant que citoyen français, j’assume sans réserve les racines chrétiennes de la France. Certes la France a eu la grandeur de s’ouvrir aux autres cultures et de devenir plurielle. Mais n’oublions pas que la religion catholique est constitutive de ce qu’est la France aujourd’hui. Le nier serait une faute historique. Une nation ne peut se projeter dans l’avenir que si elle assume fièrement son identité et son passé. Hélas, nous en sommes bien loin.

La France doit assumer ses racines, et se donner des ailes. Tel est le sens de mon engagement politique, avec le mouvement Objectif France que nous venons de lancer avec des Français de tous horizons. Je veux oeuvrer à l’avènement d’une France apaisée, débarrassée de ses vieux démons. Je veux oeuvrer à l’avènement d’une France sûre d’elle et du rôle qu’elle a à jouer dans l’histoire. Je veux oeuvrer à l’avènement d’une France puissante, influente, grande, ouverte sur le monde… Certes, cette France si chère à nos coeurs a disparu. Elle a été laminée par 40 ans de lâcheté politique et de renoncements. 40 ans aux fils desquels la flamme Française s’est éteinte. 40 ans aux fils desquels la fierté d’être Français s’est perdue. Mais ce pays dispose d’une incroyable capacité de résilience. La France se relève toujours de ses blessures, et en sort à chaque fois plus forte et unie.

> Rafik Smati est le fondateur du mouvement Objectif France.

Autres articles

41 Commentaires

  • Marino , 7 Mai 2015 à 11:24 @ 11 h 24 min

    Au secours !

    Jean-Paul II va devoir trouver un nouvel endroit pour l’héberger à Ploërmel. Le tribunal administratif de Rennes a en effet ordonné le retrait du domaine public d’un monument à l’effigie du pape érigé sur une place de la ville de Ploërmel dans le Morbihan. «La statue du pape Jean-Paul II érigée en 2006 sur une place publique de la commune de Ploërmel est entourée d’une arche surplombée d’une croix, symbole de la religion chrétienne, qui, par sa disposition et ses dimensions, présente un caractère ostentatoire», fait valoir le tribunal, soulignant que le monument contrevient ainsi aux dispositions de la Constitution et de la loi de 1905.

    «Ce jugement implique nécessairement que le monument dédié au pape Jean Paul II, tel qu’il est installé à Ploërmel, soit retiré de son emplacement actuel», poursuit le tribunal dans sa décision prise en délibéré jeudi. Il donne six mois à la commune morbihannaise pour s’y conformer. Le tribunal a estimé, suivant en cela les conclusions du rapporteur public, que l’édification de la statue en elle-même n’était pas contraire à la loi, mais que sa disposition sous une arche surmontée d’une croix monumentale, d’une hauteur de 8 mètres au total, en revanche l’était.

    Depuis son installation sur une place rebaptisée «Saint Jean-Paul II», le monument en hommage au pape décédé en 2005, œuvre de l’artiste russe Zurab Tseretli qui l’a cédé à la ville, n’a cessé d’alimenter les polémiques…

    http://www.dailymotion.com/video/x6oh3t_capote-pape-jean-paul-2-manifestati_news#from=embediframe

  • eric-p , 7 Mai 2015 à 11:59 @ 11 h 59 min

    Nous vivons une sorte de McCarthysme christianophobe…
    Ce genre d’initiative est comme d’habitude l’oeuvre de la gauche qui ne sait plus quoi faire pour tenter de masquer sa médiocrité dans le domaine économique.

    Accessoirement, je note le silence de la “droite” sur ce sujet voire le FN…

  • queniartpascal , 7 Mai 2015 à 12:41 @ 12 h 41 min

    tout cela pour emmerder les chrétiens dont je fais partis,encore des amis de hollande et valls les taches de l’humanité

  • Paule C , 7 Mai 2015 à 12:55 @ 12 h 55 min

    Le sapin de Noël n’est pas un symbole religieux, c’est une coutume païenne nordique récupérée par le christianisme. De même, la référence des Chrétiens n’est pas la Bible, comme on le voit écrit partout, ce sont les Évangiles, qui complètent et amendent le message de la Bible.

  • Catholique & Français , 7 Mai 2015 à 13:14 @ 13 h 14 min

    Bande de Tartufes ! Engeance d’hypocrites ! Lorsque que vous interdirez les statues ou les mentions des apôtres ou des symboles de la Religion Maçonnique sur la place publique, je commencerai à y croire à votre Laïcité ou à votre neutralité !

  • ranguin , 7 Mai 2015 à 13:37 @ 13 h 37 min

    IL SUFFIRAIT QUE L4ON ACHETE A LA COMMUNE LE PETIT BOUT DE TERRE SUR LEQUEL TRÖNE LE MONUMENT.

  • jsg , 7 Mai 2015 à 14:09 @ 14 h 09 min

    Oui, mais ces tâches éxigeraient encore de monter un mur pour en occulter la vision !
    Au fait, qui a porté plainte ? car un jugement nécessite un plaignant, et c’est là qu’il faut frapper !
    Ou c’est une instance administrative, alors, qui en est à l’origine, car en droit, nul ne peut se prévaloir de l’anonymat, surtout pas un fonctionnaire fut-il défini comme “haut”.
    Ou, c’est un “citoyen” et, il doit avoir un nom !
    Bref, ce genre d’interdiction me rappelle Vichy, période que ces mêmes crétins dénoncent en ce moment à longueur d’antenne dans les merdias serviles qui nous polluent l’audimat.

Les commentaires sont fermés.