La République des illusions

Le pouvoir socialiste souhaite renforcer la lutte contre le terrorisme dans la foulée des attentats de janvier 2015. Toutefois la loi sur le renseignement ne cible pas explicitement le terrorisme islamique. Plusieurs motifs sont définis pour réaliser des interceptions de données, dont « la prévention des atteintes à la forme républicaine des institutions, des violences collectives de nature à porter atteinte à la sécurité nationale ». Ces notions vagues ne pourraient-elles pas s’appliquer aux Bonnets rouges ou à des opposants politiques ? On a l’impression que le gouvernement veut renforcer les moyens de surveillance des Français au prétexte de la lutte contre le terrorisme. Les Français auront l’illusion d’être mieux protégés alors qu’ils seront davantage contrôlés par les socialistes.

Ce projet de loi liberticide est à rapprocher de la politique mise en place pour lutter contre les départs de djihadistes. Il est prévu de retirer le passeport des jeunes soupçonnés de vouloir partir en Syrie. Cette atteinte à la liberté de circulation est complétée par une politique de réintégration des combattants revenant en France. Ils bénéficieront d’un dispositif d’accompagnement financé par les contribuables. Ainsi l’idéologie du « vivre ensemble » prime sur la sécurité des Français. La nomenklatura socialiste nous impose de cohabiter avec des islamistes : illusion de sécurité !

Des affaires criminelles récentes ont pourtant prouvé la dangerosité des djihadistes. La dernière en date concerne un étudiant algérien arrivé en France grâce au regroupement familial qui projetait d’attaquer des églises. Il est soupçonné d’avoir tué Aurélie Châtelain alors qu’il essayait de lui voler sa voiture. Le gouvernement socialiste a prétendu avoir déjoué un attentat. Mais c’est cette jeune femme qui a déjoué l’attentat en le payant de sa vie : illusion d’une communication gouvernementale honnête !

D’autre part, un migrant polonais est soupçonné d’avoir violé et tué la petite Chloé alors qu’il faisait l’objet d’une interdiction du territoire national et qu’il avait été condamné par la justice française à 6 ans de prison en 2010. On peut se demander pourquoi il était en liberté sur le sol français : illusion de justice !

Des migrants arrivent par bateaux en provenance de Libye et les Italiens les amènent dans leur pays au lieu de les renvoyer en Libye. Le dispositif actuel vise seulement à accompagner le mouvement migratoire sans volonté de renvoyer les migrants dans leurs ports d’origine sur le modèle australien. Ces migrants sont accueillis au frais des contribuables européens dans des camps. Ils sont ensuite libérés avec pour injonction de quitter l’Italie. Ils peuvent ainsi venir en France en bénéficiant de la libre circulation des accords Schengen : illusion de souveraineté nationale !

L’oligarchie en place se venge sur les collégiens. Les dernières consignes sur l’enseignement de l’Histoire en 6ème imposent l’étude des grandes migrations durant la préhistoire et l’antiquité. L’histoire de l’islam est obligatoire en 5ème tandis que des pans entiers de l’Histoire de France passent aux oubliettes. L’objectif est de favoriser le « vivre ensemble ». L’Éducation nationale devient progressivement une éducation transnationale : illusion d’une transmission du roman national aux jeunes !
Les Français ont bien raison d’être sans illusion sur les compétences de leurs gouvernants. L’effort constant sur plus d’un millénaire pour construire un État-nation fort et rayonnant va se terminer dans le chaos si la République reste aux mains d’une clique décadente ayant pour objectif de déconstruire la France. Selon ce projet ignoble, l’État français devrait devenir une subdivision administrative d’une entité supranationale et la nation devrait se dissoudre dans un magma multiculturel : illusion d’un avenir paradisiaque !

Autres articles

7 Commentaires

  • Magnon , 8 Mai 2015 à 0:36 @ 0 h 36 min

    La manif pour tous a été pendant 2 ans la principale opposition politique. Vu ce que les manifestants ont subi comme insultes, humiliations, dénigrements, charges de CRS, arrestations et procès iniques, cette loi sur le renseignement qui rationalise et stabilise juridiquement les pratiques antérieures, avec plusieurs intitulés parfaitement adaptable au mouvement LMPT, révèle que les opposants LMPT ont été écoutés et fichés par les services de renseignements.

  • Psyché , 8 Mai 2015 à 11:42 @ 11 h 42 min

    On pourra donc tous dire ensemble

    JE SUIS CHARLIE
    JE SUIS SUR ECOUTE

    et la voix du loft nous dira tout de nous …

  • Psyché , 8 Mai 2015 à 15:12 @ 15 h 12 min

    Comment passer de la Lumière aux Ténèbres ? La France s’était autoproclamée « pays des Lumières » parce qu’il y a 250 ans notre pays éclairait le monde avec les travaux philosophiques et politiques de Montesquieu, Voltaire et Rousseau.
    À dater du du vote du projet de loi sur le renseignement, à cause d’une classe politicienne d’une grande médiocrité, s’enclenche un processus au terme duquel le peuple français va devoir subir une loi inique et liberticide.
    Ce pas de non-retour nous fait quitter l’ère de la Lumière pour mieuxnous engouffrer dans les Ténèbres.

  • montecristo , 8 Mai 2015 à 15:51 @ 15 h 51 min

    Je me demande surtout pourquoi avoir besoin de légiférer pour affirmer simplement que nous sommes chez nous et renvoyer chez eux, sans discussion, tous ceux qui troublent l’ordre public en refusant de respecter la France, ses traditions, son mode de vie, ses lois et sa civilisation ???
    Alors qu’il suffirait d’un ordre verbal … sans que personne ne trouve à redire.

  • jejomau , 9 Mai 2015 à 8:54 @ 8 h 54 min

    une autre illusion: celle de Hollande qui cherche à être Légitime dans le pays réel….. et qui a les “boules” parce que le peuple le rejette comme un corps sain rejette un virus nuisible:

    http://lagauchematuer.fr/2015/05/07/les-44-crs-en-arret-maladie-pour-pas-assurer-la-securite-de-hollande-sanctionnes-par-le-pouvoir/

  • Psyché , 11 Mai 2015 à 17:33 @ 17 h 33 min

    Pourquoi se plaindre alors que cette fois-ci avec Valls, on a vraiment le sentiment d’avoir un gouvernement “à notre écoute” ?

  • V_Parlier , 12 Mai 2015 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Parce-que ce ne sont pas les réels troubleurs de l’ordre public (c.à.d de notre sécurité à nous, les gueux) qui sont visés mais bien toute forme de dissidence. Que celle-ci vienne d’ailleurs de gauche ou de droite, de la mouvance musulmane/”antiraciste” ou identitaire, tant qu’il s’agit de sortir d’une façon ou d’une autre du destin tracé qui nous a été vendu par l’UMPS. Tout le monde devrait maintenant en être parfaitement conscient. La question ne se pose même plus.

Les commentaires sont fermés.