Ces mots tabous qui polluent le discours politique

Langue de bois. “Il n’y a pas de rigueur en France” (mon œil !), “la réforme de l’État va s’arrêter” (comme si Pierre Moscovici, l’auteur de cette sortie, et ses amis écolo-socialistes avaient le choix), “partage de souveraineté” (utilisé par Jérôme Cahuzac au lieu de “transfert de souveraineté”)… Jeudi dernier sur BFM TV, Nicolas Doze revenait sur ces mots tabous qui polluent le discours politique :

Autres articles

2 Commentaires

  • Murex , 10 Juil 2012 à 10:41 @ 10 h 41 min

    Ils ont été toujours très bons pour trafiquer les mots et de par là, les consciences !
    C’est du soviétisme ni plus ni moins !!!

  • maury , 10 Juil 2012 à 21:10 @ 21 h 10 min

    lundi 9 juillet 2012
    MASSACRE EN SOCIALIE DECADENTE – par Félix MARTEL
    Publié par legaulois.info
    Moa Président, on allait voir ce qu’on allait voir, et … Zorro d’opérette est arrivé…
    Je ne suis pas sûr qu’une partie importante du petit peuple de France qui a apporté imprudemment son vote positif à l’avènement de François II le Ruineux ait bien saisi l’ampleur du massacre de nos valeurs sociétales ancestrales qui est en train de s’opérer…
    Si, connaissant l’incurie congénitale inhérente à l’idéologie socialiste, peu de gens sensés se sont fait la moindre illusion sur la capacité de la nouvelle bande de pieds nickelés à résoudre quelque problème que ce soit en matière économique, par contre, sur les mesures idéologiques décadentes, nous pouvons être certains que les désastres des forfaitures morales qui vont s’abattre sur notre pauvre Nation martyrisée auront une portée irréversible et feront de notre belle France d’antan un immonde goulag où l’envahissement des cultures exogènes sonnera le glas de nos traditions chéries, où les socialo-collaborationnistes islamophiles séides de l’Eurafrique vont propager leur politique criminelle de dissolution de l’essence même de notre patrimoine intellectuel, artistique, historique, linguistique.

    Et les projets farfelus et ô combien démagogiques comme la délivrance de reçus obligatoires lors de contrôles de police en disent long sur d’un côté l’ignoble mansuétude de ce pouvoir socialiste envers la racaille multirécidiviste, et de l’autre la suspicion malveillante à l’égard de nos forces de police et de sécurité. Deux poids deux mesures dans le sens de « l’anti-France » institutionnalisée. Le tout servi par une Magistrature hyper politisée et pervertie, à la solde des idéaux socialo-mondialistes.
    Tout d’abord sur le Vote des étrangers :
    Outre le fait que l’idée même que des élus de la Nation se trouvent adoubés par des citoyens non assujettis à notre drapeau, à nos valeurs, quand ce n’est pas tout simplement à notre langue, est totalement absurde et choquant à plus d’un titre, ce vote s’avérerait inconstitutionnel sur le plan de la loi, mais de plus cette disposition s’assimilerait à une Haute trahison sur le plan de la Justice Républicaine, puisque déléguant de facto une part de l’autorité nationale à des puissances étrangères pouvant avoir le caractère d’entente avec l’ennemi en cas de conflit avec des pays dont ces étrangers seraient ressortissants. Mais de toute évidence, ce n’est pas le patriotisme qui étouffe ce nouveau pouvoir qui ne semble guère voir plus loin que le bout de son nez, tout engoncé qu’il est dans ses œillères idéologiques.
    Puis avec le mariage des homosexuels :
    La Nature a prévu qu’un couple, c’est l’association d’un être féminin et d’un être masculin, doués d’attributs sexuels complémentaires nécessaires à la procréation et donc nécessaires à la vie et à la perpétuation de l’espèce humaine. Notre civilisation a consacré ce que nous appelons respectueusement Mariage afin de solenniser l’union de ce couple dans la durée et la famille ainsi constituée, ciment constitutif de l’équilibre et du caractère perdurable de notre société.
    Que des individus de même sexe, pour quelque raison que ce soit, choisissent une autre orientation sexuelle que celle prévue par l’ordre naturel des choses, c’est leur droit, et au nom de la liberté, ce choix doit être respecté, certes.
    Par contre, cette orientation homosexuelle stérile déviant de la norme ne peut, ne doit et ne saurait leur conférer aucun droit spécifique ni ne leur autorise à prétendre à quelque avantage que ce soit. Ces deux êtres associés, amis, amants, ne formeront jamais un « couple » au sens de l’ordre naturel des choses.
    Car demain on pourrait imaginer que d’autre individus pourraient demander un mariage avec leur animal de compagnie ou pourquoi pas avec leur automobile ou un objet qui leur est cher…
    Pas plus cette orientation homosexuelle ne saurait autoriser un quelconque droit à l’adoption d’enfants pour des ami(es) homosexuels qui ne sauraient constituer une « famille » eu égard à l’ordre naturel des choses.
    À l’appui de cette requête d’adoption d’enfants, nombre de lobbies homosexuels s’appuient sur des rapports fallacieux de pseudo-sociologues et psychologues acquis à l’idéologie décadente, prétendant démontrer que des enfants élevés par deux individus du même sexe ont un développement psychique normal.
    Or tout cela est faux et archi faux. (Vous remarquerez que tous les sociologues, invention du social-cosmopolistisme, sont de gauche. En tout cas s’il en est de droite ils sont bien étouffés et n’ont guère voie au chapitre car je n’en connais point. Cette race de parasites est à la société actuelle ce que les faux-bourdons sont à la ruche, qui s’en débarrasse la belle saison venue…)
    Archi faux d’abord parce que nous n’avons aucun recul suffisant pour évaluer scientifiquement, et d’autre part parce que les rapports sont orientés de manière éhontée dans le sens de leur idéologie, ne prenant en compte que quelques rares cas exceptionnels non probants.
    Il est par contre de nombreux exemples d’enfants psychologiquement choqués voire traumatisés par la vue de deux hommes s’embrassant de manière ostentatoire et provocante dans la sphère publique, et quant aux enfants qui ont connu l’expérience d’une éducation par un couple homosexuel, le conditionnement de leur enfance a-normale ne leur permet pas d’exprimer tout haut leur vrai ressenti vécu, et ce pour protéger de manière inconsciente leur « parents ».
    Quoi que puissent prétendre tous les psy, généticiens et jean-foutre sociologues de la terre, aussi vrai qu’il faut un organe femelle, le pistil, et un mâle, les étamines, dans le règne végétal pour faire un arbre, une poule et un coq pour faire une Basse-cour, un enfant doit grandir avec une Maman et un Papa pour s’épanouir et croître avec harmonie dans l’existence. Il y a là une évidence de bon sens, mais pour faire rentrer cela dans des cerveaux de plastique d’idéologues totalitaires obtus…
    La négation des Races pour une mixité décadente concernant le projet gouvernemental fumeux de supprimer le mot Race de notre dictionnaire ! Comme si supprimer le nom des choses pouvait supprimer leur existence…
    Depuis les années 80, on savait qu’un balayeur n’était plus balayeur mais « Technicien de surface ». Le négationnisme des races est aussi stupide qu’une autruche socialiste mettant son nez dans le sol à la vue d’un danger inexorable… Donc il n’y aurait plus de Blancs, de Jaunes, les Peaux-rouges n’auraient jamais existé, les Noirs ne seraient plus noirs, et les Juifs plus juifs et les Arabes non plus…
    Voilà bien encore là un goulag mental qui confine au totalitarisme le plus abject de sinistre mémoire. Comme quoi la fin justifie tous les moyens pour l’idéologie socialiste. Quitte à promouvoir un fascisme intellectuel qui n’a d’égal que la propagande en sens inverse des sinistres heures noires de l’occupation.
    Et il est une race qui va perdurer, la race des imbéciles, mais celle-là n’a pas de couleur…
    Lois de mansuétude carcérale avec la voyoucratie délinquante et l’illusoire et chimérique réinsertion des criminels récidivistes patentés :
    Après l’abrogation par la Ministreuse de l’Injustice (communautariste bien connue) des lois sur l’incarcération des mineurs délinquants dont on connaît pour la grande majorité l’origine…, voilà que les flots d’étrangers en situation irrégulière ne pourront plus être retenus en attendant leur expulsion ! Donc, remis dans la nature, cela équivaut ipso facto à 60 000 nouveaux immigrants par an sur notre sol en plus des 200 000 officiellement reconnus par l’OFFI…sans compter l’appel d’air que cela va générer auprès de populations qui savent désormais qu’aujourd’hui il existe un pays de couillons qui va accueillir gratos toute la misère de la terre. Et quand on pense qu’on a le culot de nous parler d’économies et de hausses fiscales tous azimuts. Les français qui ont adoubé ce maudit pouvoir apprécieront…
    La parité hommes/femmes (donc sexiste) dont se glorifient à grands cris ces sinistre potentats socialos est une aberration. La seule parité qui vaille en politique comme en milieu professionnel c’est tout simplement la compétence. Nommer des femmes à des responsabilités pour le seul fait qu’elles entrent dans un quota nécessaire de femmes, c’est d’une part faire injure à leur qualité de femme, mais en outre stupide car si elles ne remplissent pas leur office de manière satisfaisante, cela sera totalement improductif pour la défense de la gente féminine et ira à l’encontre du but initial recherché.
    La discrimination positive à l’emploi, notamment des fonctionnaires pour ceux que les tenants du nouveau pouvoir nomment pudiquement « issus de la diversité », en d’autres termes les noirs et les arabes… Une ministre de ce gouvernement socialo-capitulard à récemment osé déclarer : « à diplôme égal, nous donnerons la priorité d’emploi à une personne issue de l’immigration » … « car cela a été plus dur pour elle d’y arriver… ».
    Au moins les choses sont claires, Français-Françaises vous êtes prévenus. Le parti de l’étranger nous gouverne. Nous voici donc comme en 40, sous occupation, bâillonnés et spoliés et futurs citoyens de seconde zone chez nous aux ordres de populations exogènes.
    Quant à ce qui se voudrait une politique étrangère…
    Non content d’avoir prôné les interventions qui ont favorisé l’avènement de l’islamisme intégriste radical dans tout le Maghreb, voilà que le triste sire de la diplomatie française, ancien 1er ministre du sang contaminé, voudrait jouer les va-t-en guerre en Syrie, sans doute pour favoriser l’arrivée de la Charia dans ce qui reste le dernier bastion de résistance à l’islamisme extrémiste sanguinaire et où l’ethnie minoritaire au pouvoir ferait l’objet d’une St-Barthélemy si d’aventure l’opposition soutenue par des pays du golfe et autres complices venait au pouvoir. Comme s’il n’y avait pas assez à s’occuper de notre propre destin sinistré avec les heures sombres de misère et de chaos qui nous attendent chez nous.
    Le Moyen Orient, en passant par l’Irak et l’Iran est un véritable jeu de Dominos d’intérêts inter mêlés ; en bouger un a compromis tout le fragile équilibre politique de ce secteur du globe qui résistait bon an mal an à une islamisation intégriste dévastatrice.
    On peut constater les dégâts collatéraux qu’a engendrés notre intervention en Libye avec l’arrivée de hordes barbares armées sanguinaires et fanatiques au Sahel et en Afrique sub-saharienne…
    Mais comme à l’habitude nos sinistres gouvernants socialistes aiment à donner, sans discernement et sournoisement, dans la leçon de démocratie chez les autres, alors même que chez nous, sans doute au nom de notre démocratie irréprochable, 20% des français sont représentés par 2 députés !…
    Quant à François II le Ruineux, ne vient-t-il pas d’affirmer qu’il avait l’intention d’aller se confondre en moult contrition auprès du Président Algérien sur notre passé en Algérie !
    Les survivants pieds-noirs spoliés qui ont tout perdu, les familles des combattants français morts pour la France et des civils égorgés sauvagement par les fellagas apprécieront. Depuis des semaines, insidieusement, la télévision publique française d’état aux ordres prépare le terrain et diffuse des « reportages » à prise de parti unilatérale sur les souffrances des algériens pendant la période précédant l’indépendance et sur le comportement la violence et les attentats français… Naturellement, pas un mot sur toutes les exactions, les horreurs et égorgements perpétrés avec cruauté sur les français… comme à l’habitude, l’immonde révisionnisme à la sauce socialo.
    Avez-vous remarqué comme le pays semble entré en léthargie, dans une hypnose collective savamment entretenue par les sbires de « Moa Président ». Tout mielleux et cauteleux dans un verbiage oiseux cultivant le vague et l’approximatif. Syndicats caressés dans le sens du poil, opposition muette réduite à sa plus simple expression, Front National patriotes et Identitaires muselés et interdits d’antennes.
    Regardez-les ces Médias serviles ! Tous occupés à nous servir la soupe soporifique et lénifiante de ce gouvernement socialo-branquignol, tous ces journaleux infâmes, petits télégraphistes serviles de la politique mortifère de l’hyper fiscalisation et du massacre de nos valeurs traditionnelles françaises, de nos coutumes, de notre richesse culturelle. Tout cela dans l’indolence et l’indifférence coupable.
    Scandaleux et révoltant, sûrement, mais conforme aux bouleversements migratoires savamment instrumentalisés et aux grands massacres culturels qu’autorisent les certitudes idéologiques totalitaires.
    Mais réveillez-vous français ! Je vous en conjure ! Réveillez-vous français amoureux de notre belle France Française. Un peu de fierté, un peu d’honneur que diable ! Notre Patrie vaut bien qu’on oublie cinq minutes nos petits problèmes personnels, les vacances, la retraite, le prix de l’essence, la prochaine voiture, la console de jeux…
    Après que la quasi-totalité de notre corps enseignant gauchisant, par un lavage de nos jeunes cerveaux savamment orchestré, eût contaminé notre jeunesse au pluri-culturalisme mondialiste mortifère et à la mixité au forceps, voilà maintenant le coup de grâce après cette élection de dupes où, loin de nous sortir d’une ruine économique annoncée nous allons en plus nous dissoudre dans le multi-communautarisme et la perte de notre chère et glorieuse Identité.
    Alors « l’amitié entre les Peuples » Oui, … Mais selon d’adage de bon sens de nos aïeux … chacun chez soi et « les vaches seront bien gardées ».
    Il est plus que temps d’entrer en résistance, de soulever la chape visqueuse de l’engluement cosmopolite. Le combat sera long et périlleux, mais il n’est de juste certitude qui ne mérite d’être défendue, et là où il y a une volonté, il y a un chemin… alors ce chemin, empruntons-le ensemble et levons-nous contre ces fossoyeurs de notre Patrie bien-aimée.
    Félix MARTEL
    Mouvement des Nouvelles Forces Françaises de l’Intérieur
    http://mouvement-des-nouvelles-ffi.over-blog.com

Les commentaires sont fermés.