220 000 fois par an, c’est Steve Jobs qu’on assassine !

Tribune libre de Thibault Doidy de Kerguelen pour Nouvelles de France

Nous venons d’apprendre la terrible nouvelle : Steve Jobs, le gourou du marketing électronique, celui qui a su transformé en or et en dollars les inventions technologiques des autres vient de disparaître. Souhaitons pour l’éternité qui lui reste à gérer que ses discours enflammés séduisent autant Saint Pierre que les étudiants de la gauche bien pensante américaine. 

Au fait, avez-vous remarqué comme toute la gauche bien pensante des deux côtés de l’Atlantique encense Steve Jobs ? Il y a dans cette idôlatrie quelque chose d’étonnant de la part de ceux qui ne cessent de pourfendre le rêve américain de la réussite sociale par le dollar. Nos chantres du “on est riche avec 4000€ par mois” ou encore du “il est amoral de s’enrichir sur le dos des autres sans rien créer” sont subjugués par le petit américain issu de rien, enfant adopté, qui n’a pas fait de brillantes études et qui a amassé des milliards de dollars en habillant les inventions technologiques des autres pour les vendre le plus cher possible avec un emballage marketing maximum. Que cette aventure miraculeuse, que cette histoire ô combien américaine ne puisse ABSOLUMENT PAS se produire en France n’effleure pas un instant l’esprit de nos journalistes asservis.

ABSOLUMENT PAS parce que déjà, dès le début de la jolie histoire, en France, une femme qui déclare ne pas vouloir élever son enfant est immédiatement orientée vers le “Planning familial” qui la convainc de procéder à un avortement. Un coup d’aspirateur payé par la sécurité sociale plus tard, et voici notre “foetus-Steve Jobs” condamné au four crématoire (pardon, à l’incinérateur) d’un quelconque hôpital en mal de prestations. Adieu Apple II, Macintosh, iMac, iPod, iPhone, iPad… La “liberté de choix” de certaines n’aura permis à votre père de développer ses qualités et ses dons et ainsi de vous donner naissance. Combien de Steve Jobs assassinés par an en France parmi les 220 000 avortés ? Pas question, dans notre beau pays de permettre à une femme de faire le choix de la vie pour son enfant en le faisant adopter par une autre famille comme la mère biologique de Steve Jobs l’a fait ! Et pourtant, ce sont ces gentils bobos qui, tout à la fois, promeuvent l’avortement et versent une larme compatissante sur le gentil milliardaire que leur système n’aurait pas permis de laisser naître… Allez comprendre !

Articles liés