Sivens : à qui profite le crime ?

Certains qui braillaient sur les CRS à la Manif pour Tous les encouragent aujourd’hui à jouer de la matraque contre d’autres manifestants. La fascination absurde de la force quand on se croit de l’autre côté du manche et qu’elle s’exerce sur autrui, c’est moche. C’est aussi de courte vue. Les révolutionnaires en herbe devraient savoir que le 6 février 1934, il a bien fallu manifester avec « l’extrême gauche » pour faire trembler le régime…

Ce que montre cette affaire, c’est un pouvoir incapable. Un chantier de plus voté alors que les caisses sont notoirement vides. L’on va encore recourir à l’endettement. La politique de grands travaux ne fonctionne que dans une économie de croissance, faut-il le rappeler ?

De ce seul point de vue, le droit de manifester est légitime. Dans toute manifestation il y a des groupes à risques, et les dérapages peuvent se produire. Lorsqu’ils se produisent, c’est toujours au contact des forces de l’ordre.

Le pouvoir envoie des mobiles en tenue camouflée, comme on l’a vu, utiliser des grenades F1 en face de manifestants qui sont décidés « à ne rien lâcher » : il faut s’attendre à un affrontement violent ou bien être un faux cul, ou un fou, ou les deux. Voyez-vous, c’est un peu comme de donner rendez-vous dans sa garçonnière à une jeune femme pour un dernier verre et d’assurer à sa régulière qu’il ne se passe rien…

Et que les spécialistes et docteurs en armes & explosifs ne jargonnent point. Une grenade type F1 est conçue pour produire un effet de « blast » : vaincre par l’assaut des ennemis retranchés dans un trou de combat, un réduit, un bâtiment, sans blesser les assaillants par les éclats résiduels. C’est pour cela qu’elle est communément appelée « offensive ». Appeler ces grenades des grenades de « désencerclement » est un élément de langage pour communicant de sous-préfecture. Les manifestants de Sivens sont ils tous des voyous ou des ennemis de la France ? Ils ne défendent pas un point de vente de drogue dans une cage d’escalier, ni l’établissement de la charia dans un quartier !

“J’aurais surtout apprécié que la grenade F1 tombe dans le trou d’un Mokhtar Bel Mokhtar. (…) Les grenades F1 ne sont pas fabriquées pour tuer des Rémi Fraisse, dont le prénom est celui d’un des plus grands saints de France, et dont le nom fleure bon le terroir méridional.”

Oui, j’aurais préféré que l’on parle plus du sous-officier tombé au champ d’honneur au même moment. J’aurais préféré aussi, puisqu’il devait tomber, que Rémi meure pour la France dans sa guerre au Sahel. Mais j’aurais surtout apprécié que la grenade F1 tombe dans le trou d’un Mokhtar Bel Mokhtar. Car les grenades F1 sont conçues pour réduire les ennemis de la France, pas les citoyens français, fussent-ils agressifs, violents, illuminés, crasseux, d’extrême gauche, contrevenants et vindicatifs. Les grenades F1 ne sont pas fabriquées pour tuer des Rémi Fraisse, dont le prénom est celui d’un des plus grands saints de France, et dont le nom fleure bon le terroir méridional.

Que le pouvoir tire les conséquences de son échec politique à Sivens. La survie de la France et de ses institutions se joue-t-elle sur un chantier rural? Faut-il recourir à la force pour imposer une politique publique ? On croit rêver : les socialistes répriment des gens qui sont dans leur propre majorité gouvernementale. Et il se trouve des gens pour applaudir ?

A ce train-là, il faudra envoyer les mobiles pour défendre les projets de ronds-points dans toutes les communes de France. Triste emploi des « mobiles », qui défendaient hier la patrie en danger pendant la guerre de 1870 et défendent aujourd’hui des projets de conseil général… Pendant que les gangs continuent de vendre leur came, les imams salafistes de prêcher le djihad, les drones de survoler les centrales, les bourgeois de payer leurs impôts et de voter UMP, ou PS, ou les deux, et l’électeur du FN de gueuler sans que personne ne l’écoute. Tout va bien, la « démocratie » fonctionne.

Alors, à qui profite le crime ?

Autres articles

10 Commentaires

  • jacques , 7 Nov 2014 à 18:57 @ 18 h 57 min

    Si les CRS étaient et continuent d’être condamnés pour leur façon d’agir lors de la manif pour tous et de toutes les manifs pacifiques c’est tout simplement que leur répression dans ces manifs était disproportionnée en comparaison avec celle observée dans les manifs gauchistes !

  • phildorm , 7 Nov 2014 à 19:51 @ 19 h 51 min

    L’auteur de cet article a raison. Un mort, c’est toujours un port de trop, mais je trouve qu’on passe sous silence tous nos jeunes qui se font trouer la paillasse pour Flamby Land ry qu’on nous rebat les oreilles quotidiennement pour ce manifestant “mort au combat”.

  • PG , 7 Nov 2014 à 23:06 @ 23 h 06 min

    Maxime de la Devèze n’ a jamais eu un mot pour les jeunes qui après les MPT ont réellement manifesté contre la police au lieu de défiler comme des moutons sous les ordres de son service d’ordre, devenu une force auxiliaire collabo de Valls.
    Cela n’enlève rien à l’absurdité de cette mort. Les gens morts pour les idées, mêmes contestables, sont plus honorables que ceux qui ont des idées nobles et les galvaudent dans la lâcheté consensuelle d’une MPT destinée à nous faire accepter le mariage homosexuel.
    Il est certain qu’avoir stérilisé la révolte contre la loi Taubira et l’oppression de la culture de mort, sous la conduite de MARITON, collègue franc-maçon de Leonetti, est moins respectable que le combat de Rémi FRAISSE.
    En ce sensle texte Maxime de la Devèze est plus que ridicule, car il pratique une indignation feinte, dont l’intensité verbale ne peut faire oublier son aplatissement participatif d’une inversion du sens de la MPT.

  • citoyen de France , 8 Nov 2014 à 8:01 @ 8 h 01 min

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/07/a-sivens-l-exasperation-des-agriculteurs_4520000_3244.html
    tout arrive!!! un article de terrain sur “le MONDE” qui donne un peu la parole aux gens concernés
    Marre que les bobos de droite et de gauche(jacobins quand ç’a les arrangent) combattent des decisions d’instances démocratiques locales pour souver la vie dans des régions déhéritées

  • Guy Marquais , 8 Nov 2014 à 8:33 @ 8 h 33 min

    Quand on voit l’allure de ces manifestants on peut quand même se poser quelques questions sur leur capacité à participer aux efforts nécessaires à la prospérité du pays !
    Par ailleurs affronter les forces de l’ordre avec des barres de fer, des engins incendiaires et autres babioles, il faut bien que cela présente quelques dangers,sinon le délinquance régnerait en maître sur ce malheureux pays !
    Quoi ? c’est déjà le cas …. ?

    Oui…la preuve est dans la réaction de certains vis à vis de ce regrettable fait-divers! !

  • Stephan_Toulousain , 8 Nov 2014 à 21:06 @ 21 h 06 min

    que je sache, les CRS sont plus durs et intransigeants avec les manifestants de la Manif pour tous qu’avec ces manifestants là.
    Après, ceux du NPA (Nouveau Parti Atlantiste ) ou ceux de la mouvance Antifas (mouvement d’essence fasciste) ne sont pas là pour manifester, mais exploitent ces incidents pour faire parler d’eux.

    Aujourd’hui à Toulouse, manif interdite. Ce qui n’a pas empêché que ces gentils manifestants inoffensifs de brûler 2 voitures .. et pour une fois, les CRS ont empêché qu’une nouvelle fois , une ribambelle de vitrines soient cassées.

    A Toulouse aujourd’hui, ils ont fait leur boulot, à la manif pour Tous, c’était plutôt une prestation politique digne des stasi ou autre

  • Observateur , 8 Nov 2014 à 21:56 @ 21 h 56 min

    Monsieur de la Devèze
    En Février 34 l’Extrême-Droite et l’Extrême Gauche manifestent mais pas en synergie…
    La violence des manifs est à l’opposée de la léthargie de la LMPT.

    <>
    Bizarre, Schacht ne connaissait pas “votre” loi.
    De plus où sont les grands travaux ?

    En 1870 les Mobiles n’avaient rien avoir avec les Gendarmes Mobiles.

    Que d’erreurs !

    Passons à votre mépris
    Les braillements de certains LMPT contre les forces dites de l’ordre, votre SO compris.
    Pour vous les électeurs FN gueulent.

    Ecrivez moins mais mieux pour plaider votre cas.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen