[Exclusif] Le groupe Nouveau Centre demande une réduction de la subvention municipale au Théâtre du Rond-Point

Un document Nouvelles de France :

Conseil de Paris

Séance de décembre 2011

AMENDEMENT

à la délibération 2011 DF 58

Budget primitif d’investissement et de fonctionnement de la ville de Paris pour 2012.

Déposé par Yves POZZO di BORGO et les élus du groupe Centre et Indépendants.

Considérant que la délibération 2011 DAC 39 attribue une subvention de fonctionnement à la SARL Théâtre du Rond-Point (8e) d’un montant de 1.026.562 euros et qu’une telle subvention de fonctionnement est attribuée chaque année à cette entreprise ;

Considérant que la laïcité impose à l’Etat et aux collectivités territoriales un principe de neutralité à l’égard des religions, qui leur interdit autant d’en faire la promotion que de les dénigrer ;

Considérant que l’Archevêché de Paris s’est ému du caractère visiblement anti-chrétien de la pièce de théâtre « Golgota Picnic » jouée au Théâtre du Rond-Point à partir du 8 décembre au 17 décembre, soit 10 jours ;

Considérant qu’il est surprenant qu’une subvention finance une pièce de théâtre contrevenant au principe de laïcité ;

Considérant que la subvention 2012 du Théâtre du Rond-Point doit en conséquence être réduite du montant de la fraction de la subvention de fonctionnement correspondant au spectacle « Golgota Picnic » ;

Sur la demande d’Yves POZZO di BORGO et les élus du groupe Centre et Indépendants la subvention 2012 au Théâtre du rond-Point est réduite de 28.125 euros.

Autres articles

5 Commentaires

  • Denis Merlin , 7 Déc 2011 à 20:37 @ 20 h 37 min

    28 000 € sur plus d’un million, ce n’est pas grand’chose. Ce théâtre ne fait donc jamais relâche dans l’année ?

    C’est un entreprise capitalistique à but lucratif dirigée par Jean-Michel Ribes (quel salaire ?). Une somme aussi importante a quelque chose d’indécent.

    http://www.societe.com/societe/theatre-du-rond-point-399581842.html

    La subvention représente environ le smic net pour chacun des employés (69 employés).

    Merci au député, c’est déjà quelque chose, mais allons plus loin : la pièce Golgota picnic est illicite (car elle ne professe ou ne fait l’apologie d’aucune croyance, mais tel un parasite qu’elle est, ne fait que critiquer arbitrairement une croyance, violant ainsi la liberté religieuse), il faudrait donc retirer toute subvention à ce théâtre pour immoralité. Ces subventions n’ont aucune justification.

  • Merci , 7 Déc 2011 à 21:02 @ 21 h 02 min

    Je pense qu’il est souhaitable d’adresser nos courtois remerciements à M. Bernard Delanoë, qui est un homme de goût, et saura y être sensible.

    Garanti.

  • Merci , 7 Déc 2011 à 21:27 @ 21 h 27 min

    Je vous demande pardon… Bertrand.

  • Roman Bernard , 9 Déc 2011 à 0:37 @ 0 h 37 min

    Vu que cette demande émane de l’opposition et qu’elle ne sera donc pas adoptée, on se demande pourquoi ils ne demandent pas une suppression pure et simple de la subvention… quitte à échouer, autant le faire avec panache ! Mais le panache et le centre et la droite français, ça fait deux, on dirait.

Les commentaires sont fermés.