La quenelle, la banane et le cochon

La quenelle, c’est délicieux, surtout à la sauce Nantua. La banane, c’est nourrissant mais il ne faut pas manger la peau et ne pas la glisser sous les pieds de votre collègue. Le cochon, c’est bien connu, tout est bon et on peut tout utiliser : le gras, le maigre, le sang, la tête, les pieds, etc. Toute cette nourriture ne s’accommode pas forcément ensemble quoique… le porc à la banane, ça existe !

Mais bientôt, la quenelle va être interdite : c’est Manuel Valls, ministre de l’Intérieur qui nous l’annonce. La banane, attention, il faut ne pas trop en rire : c’est Christiane Taubira, ministre de la Justice qui nous le demande gentiment. Quant au porc, il est très mal vu dans nos cantines scolaires et nos soupes populaires, et ça, ce sont les islamistes, avec l’assentiment des socialistes, qui exigent son interdiction pure et simple. Bref, on va nous mettre au régime. Régime sec ou régime vichyssois ? En tout cas, toutes ces nourritures mobilisent un ministre de l’Intérieur, une ministre de la Justice et des islamistes. Dangereuse coalition et cocktail explosif (encore de la bouffe !).

Tout ceci devient risible et il vaut mieux en rire. Malheureusement, la dérive très grave contre les libertés qui se met en place nous oblige à la plus grande vigilance. Que les socialistes manquent d’humour, ça, tout le monde s’en est rendu compte depuis longtemps ; ce qui est nouveau, c’est leur peur panique et là… attention ! Quand la bête à peur, elle mord ! Et peut encore faire mal.

Derrière tous ces mouvements d’humeur, se cache le désarroi réel d’un état-major socialiste au bord de la crise de nerf. Confronté aux pires échecs d’une politique inconséquente dans tous les domaines – sécuritaires, économiques, culturels ou sociétaux – le gouvernement perd son sang-froid. Bien que borné, le pouvoir est assez intelligent pour savoir que les Français sont à bout et qu’ils sont prêts à une nouvelle aventure politique… sans les socialistes. Plus jamais !

La Bérézina est annoncée pour le Parti socialiste aux prochaines élections, tant municipales qu’européennes. Tous les observateurs le disent… un peu trop. Et là aussi, attention ! Les Français sont mûrs pour une nouvelle politique mais peut-être pas suffisamment. Le gouvernement et ses alliés, médias et autres relais, le savent très bien et vont essayer par tous les moyens, tous les stratagèmes, de renverser la tendance : au pied du mur ils n’ont plus rien à perdre. On commence par museler la liberté d’expression et on finit en dictature… soviétique (avec les socialistes, c’est logique). Donc, le seul moyen pour faire reculer le pouvoir dans ces tendances suicidaires, c’est l’unité.

L’unité de tous les patriotes, de gauche, de droite et d’ailleurs. Tous, sans exception, sans a priori, sans distinction de couleur de peau, de religion, de sexe ou de sexualité. TOUS !

Que tous les patriotes, attachés aux valeurs de notre civilisation, le comprennent bien : nous sommes à la croisée des chemins. Le sort de notre civilisation est en jeu car c’est bien de cela qu’il s’agit. Le démantèlement, de l’État, de l’économie, de la famille (mariage gay et GPA), de l’intégration et de l’assimilation, est en marche pour créer une société différente, diverse et multiculturelle, où les individus n’ayant plus rien en commun à défendre, ne deviendront plus que des robots économiques, bons à faire marcher la soupe mondialiste aux mains des financiers. Ce ne sera plus l’économie au service de l’homme, mais l’homme au service de l’économie. C’est déjà le cas mais il nous restait un peu de liberté. Bientôt, même cela ne sera plus qu’un souvenir. Le souvenir du temps où la France était le pays des droits de l’Homme et de l’esprit des Lumières.

De profundis ?

Ah, non ! Mille fois, non !

Autres articles

50 Commentaires

  • Véronique , 8 Jan 2014 à 13:53 @ 13 h 53 min

    Dommage que vous invoquiez à la fin de votre article ” l’esprit des Lumières” car c’est bien de celui-ci dont se revendiquent les révolutionnaires qui nous gouvernent si mal !

  • Sergelutin , 8 Jan 2014 à 14:12 @ 14 h 12 min

    Plusieurs choses :

    Le lèche botte de “la communauté intouchable” alias Manu, est-il conscient qu’il est en train de faire une énorme promo pour Dieudonne ?

    Par son comportement pitoyable de chien de garde, il motive les troupes contre ce gouvernement, contre ce système en place et donc, peut permettre un dangereux réveil de la majorité silencieuse, comme par exemple aux fameuses manifs à venir comme les 26 janvier et le 2 février…

    Le FN est perçu comme un parti plutôt proche de cet humoriste, ainsi, alors que le FN a déjà du succès, cette affaire lui donne encore plus de succès, à l’évidence. Manu en est-il conscient à l’approche d’élections cruciales pour ce tas de raclures ? Le FN va rafler la mise, il faut s’y attendre.

    A jouer l’apprenti dictateur, est-ce bon pour l’image d’une gauche si sensible à l’idée de défendre les droits et la liberté d’expression ? Pas si sur car dans les rangs de la gauche, nombreux sont ceux qui n’aiment pas les bonnes idées de Dieudonne mais qui ne veulent pas l’interdiction de ses spectacles.

    Le Pouvoir en place qui aime pour une question purement électorale entretenir et favoriser l’immigration et les personnes d’origine étrangères, sait-il que la banlieue et les noirs et les arabes soutiennent à fond l’humoriste ? Et pas la gauche faussement anti raciste !

  • V_Parlier , 8 Jan 2014 à 14:19 @ 14 h 19 min

    En effet!

  • JSG , 8 Jan 2014 à 14:49 @ 14 h 49 min

    “…c’est Manuel Valls, ministre de l’Intérieur …”
    Il a vraiment un patronyme adapté, car les grains de valse (je ne sais comment ça s’écrit) sont ou étaient des petites pilules laxatives, faites pour nettoyer l’intérieur…..hi,hi,hi….

  • David , 8 Jan 2014 à 15:31 @ 15 h 31 min

    Et c’est aussi celui des queneliens (faux ennemis vrais amis du régime).

  • David , 8 Jan 2014 à 15:35 @ 15 h 35 min

    Déjà la télévision parle trop des quenelles, mais là c’est trois grands articles d’affilé sur le sujet.

    On moins on est informé ici(sic).

  • Ratchayaporn , 8 Jan 2014 à 15:52 @ 15 h 52 min

    Derriere cette clownerie orchestree de Valls, il y a un vrai danger, celle de nous voir exposer a subir l’hydre en agonie, la repression que nous prepare le Gouvernement pour se maintenir coute que coute. Soyons attentifs et prets a tout nous aussi.

Les commentaires sont fermés.