Jérôme Guedj, le député PS «fier» de ne pas respecter la loi française

Jérôme Guedj, député PS de l’Essonne et Président du Conseil général, a récemment enfreint la loi en accordant un congé maternité à la compagne d’une lesbienne employée par le département. Il s’en est vanté dans le journal dans le Mag de l’Essonne de novembre 2012 (cf. en bas de la page 4), préférant toutefois parler de “signe fort de l’Essonne en faveur de l’homoparentalité” et passant sous silence le caractère illégal de sa décision.

Lundi 3 février à 1h35 du matin, le député-maire UMP de Crest (Drôme) Hervé Mariton l’a même poussé à se déclarer publiquement “fier” de ne pas respecter la loi française. À croire que Jérôme Guedj se prend pour un résistant (après tout, certains de ses petits amis comparent le Code civil de 2012 aux lois raciales de Nuremberg de 1935)… Voici l’extrait de l’échange entre les deux hommes, tiré du compte-rendu intégral des débats de l’Assemblée nationale :

« La parole est à M. Hervé Mariton.

M. Hervé Mariton. Monsieur le président, il y a matière à améliorer les conditions de l’adoption plénière par l’époux de l’enfant adopté par son conjoint en la forme plénière. N’était l’article 1er du projet de loi, et ses effets relatifs à l’adoption par les couples de même sexe, nous pourrions soutenir cet article 1er bis présenté par le Gouvernement. Nous ne disconvenons pas, en effet, qu’il y a, y compris dans la situation actuelle, une difficulté à résoudre. Toutefois, l’acceptation de l’article 1er bis pourrait se comprendre comme une acceptation implicite de l’article 1er, ce que nous ne souhaitons pas.

À cet égard, votre volonté de transformer le mariage nous empêche de soutenir une amélioration légitime de la question de l’adoption plénière par l’époux de l’enfant adopté par son conjoint en la forme plénière.

Monsieur Guedj, vous voulez sécuriser la situation des enfants, mais vous nous expliquez que samedi nous aurions voté une loi.

M. Jérôme Guedj. Une grande loi !

M. Hervé Mariton. Cher collègue, avant la loi, ce n’est pas la loi. vous avez fait le choix dans votre département monsieur le président du conseil général de l’Essonne, de proposer et de mettre en œuvre de manière illégale des prestations liées à la parenté de couples de personnes de même sexe.

M. Jérôme Guedj. Et j’en suis fier !

M. Hervé Mariton. Une telle décision est clairement illégale ; je ne sais pas si on peut appeler cela sécuriser la situation des enfants et des adultes qui en ont la charge ! Enfin, je le dis avec beaucoup de respect pour… »

Autres articles

64 Commentaires

  • hector galb. , 8 Fév 2013 à 19:31 @ 19 h 31 min

    N’y a t-il pas dans ce cas un abus de bien social ?

  • degabesatataouine , 8 Fév 2013 à 20:01 @ 20 h 01 min

    “« fier » de ne pas respecter la loi française”

    Peut-être se considère-t-il français contre sa volonté, ses ancêtres n’ayant pas eu voix au chapitre quand ils bénéficièrent collectivement du décret Crémieux.

  • joelle , 8 Fév 2013 à 20:19 @ 20 h 19 min

    Pourquoi dans ce cas ne nous mettrions nous pas tous à ne plus respecter les lois?
    Après tout si les politiques ne le font pas on n’a qu’à faire comme eux, faisons chacun notre loi, c’est notre droit!

  • Tilla , 8 Fév 2013 à 20:20 @ 20 h 20 min

    “Fier de ne pas respecter la loi Française”…un langage de racaille !

  • joelle , 8 Fév 2013 à 20:21 @ 20 h 21 min

    CHACUN SA LOI, C’EST CA L’ÉGALITÉ!

  • Jean de Sancroize , 8 Fév 2013 à 21:07 @ 21 h 07 min

    C’est un peu douteux ce que vous dites … Vous sortez négativement du contexte ou je me trompe ?

    Pour Guedj, si ce (…) me lit : leazazèl ! En langue sainte ( hébreu ) ça vaut dire au diable.

  • Gisèle , 8 Fév 2013 à 21:35 @ 21 h 35 min

    Et si par malheur , les lois sont ” révisées ” , ne vous faites pas d’illusions ! Pour l’adoption ;
    Les couples homosexuels feront du rentre dedans , en se servant allègrement de leurs droits en prétextant , en cas d’attente ou de refus , que les décideurs sont homophobes .
    Ils se retrouveront prioritaires face aux couples hétérosexuels qui attendaient depuis des années ;
    Donc , il en sera ainsi , comme du racisme …….
    Le terrain est bien prêt !!!
    Et ils sont tellement pressés , ils ont tellement le feu aux fesses qu’hier c’est déjà demain …..
    Quand on va trop vite on risque de se prendre les pieds dans le tapis , bref de commettre une grosse bourde qui ne pourra pas passer inaperçue !

Les commentaires sont fermés.