Jérôme Guedj, le député PS «fier» de ne pas respecter la loi française

Jérôme Guedj, député PS de l’Essonne et Président du Conseil général, a récemment enfreint la loi en accordant un congé maternité à la compagne d’une lesbienne employée par le département. Il s’en est vanté dans le journal dans le Mag de l’Essonne de novembre 2012 (cf. en bas de la page 4), préférant toutefois parler de “signe fort de l’Essonne en faveur de l’homoparentalité” et passant sous silence le caractère illégal de sa décision.

Lundi 3 février à 1h35 du matin, le député-maire UMP de Crest (Drôme) Hervé Mariton l’a même poussé à se déclarer publiquement “fier” de ne pas respecter la loi française. À croire que Jérôme Guedj se prend pour un résistant (après tout, certains de ses petits amis comparent le Code civil de 2012 aux lois raciales de Nuremberg de 1935)… Voici l’extrait de l’échange entre les deux hommes, tiré du compte-rendu intégral des débats de l’Assemblée nationale :

« La parole est à M. Hervé Mariton.

M. Hervé Mariton. Monsieur le président, il y a matière à améliorer les conditions de l’adoption plénière par l’époux de l’enfant adopté par son conjoint en la forme plénière. N’était l’article 1er du projet de loi, et ses effets relatifs à l’adoption par les couples de même sexe, nous pourrions soutenir cet article 1er bis présenté par le Gouvernement. Nous ne disconvenons pas, en effet, qu’il y a, y compris dans la situation actuelle, une difficulté à résoudre. Toutefois, l’acceptation de l’article 1er bis pourrait se comprendre comme une acceptation implicite de l’article 1er, ce que nous ne souhaitons pas.

À cet égard, votre volonté de transformer le mariage nous empêche de soutenir une amélioration légitime de la question de l’adoption plénière par l’époux de l’enfant adopté par son conjoint en la forme plénière.

Monsieur Guedj, vous voulez sécuriser la situation des enfants, mais vous nous expliquez que samedi nous aurions voté une loi.

M. Jérôme Guedj. Une grande loi !

M. Hervé Mariton. Cher collègue, avant la loi, ce n’est pas la loi. vous avez fait le choix dans votre département monsieur le président du conseil général de l’Essonne, de proposer et de mettre en œuvre de manière illégale des prestations liées à la parenté de couples de personnes de même sexe.

M. Jérôme Guedj. Et j’en suis fier !

M. Hervé Mariton. Une telle décision est clairement illégale ; je ne sais pas si on peut appeler cela sécuriser la situation des enfants et des adultes qui en ont la charge ! Enfin, je le dis avec beaucoup de respect pour… »

Autres articles

64 Commentaires

  • jejomau , 8 Fév 2013 à 21:55 @ 21 h 55 min

    Jérôme GUEDG est une …. RACAILLE !!!!!!!!!!!!!!

  • joelle , 8 Fév 2013 à 22:16 @ 22 h 16 min

    Faut pas oublier que les homo seront toujours minoritaire, alors il faut cesser d’avoir peur, ils veulent qu’on soit homophobe si on contrarie leurs caprices? alors soit puisqu’ils nous poussent à l’être selon leur terme, revendiquons les mots nous aussi, nous sommes homophobe oui puisque nous ne voulons pas céder à leur caprice.
    Faut arrêter de nous pénaliser avec ce terme tout autant que celui de l’islamophobie, à force c’est lassant et franchement ça veut plus rien dire.
    Ce pauvre type a la pauvre gueule qui va avec, regardez-le, y a rien chez lui, pas de mâchoire, un gros nez tombant, des yeux de merlan frits, rien qui sort chez lui et c’est sûrement pas le mec qui va vous donner envie de le suivre.
    Il est vide et à l’image de ceux qui nous gouvernent et qui donne envie de rire (jaune) ou de pleurer, surtout de pleurer d’ailleurs.

  • Angélique , 8 Fév 2013 à 23:08 @ 23 h 08 min

    Et les maires réfractaires seront fiers de ne pas respecter la loi Taubira comme des objecteurs de conscience !

  • degabesatataouine , 8 Fév 2013 à 23:30 @ 23 h 30 min

    Je ne sais si vous vous trompez, mais comment sortir positivement du contexte ?

  • degabesatataouine , 8 Fév 2013 à 23:50 @ 23 h 50 min

    N’étant pas morphopsychologue je me garderai de discuter votre analyse, surtout sur l’aspect du nez qui pourrait nous mener loin judiciairement,mais je vous rappellerai qu’il est président du conseiller général de l’Essonne et député ce qui indique malheureusement que s’il ne vous donne, ni à moi, envie de le suivre,il en donne quand même l’envie à d’autres.

  • joelle , 9 Fév 2013 à 0:13 @ 0 h 13 min

    Lol, pas d’accord avec mon analyse du nez? vous croyez qu’on peut m’attaquer pour ça? …………vous savez quoi? m’en fiche et qu’on enferment tous les gens qui pensent comme moi ou que moi je m’en moque!……..et qu’il soit président ou député j’en ai rien à foutre, ça reste un con comme tous ceux qui nous gouvernent, je n’ai aucun respect pour ces gens-là.
    Je n’ai pas à respecter une fonction que eux ne respecte pas.

  • joelle , 9 Fév 2013 à 0:59 @ 0 h 59 min

    Et la dernière chose que j’ai à dire c’est “HOLLANDE DÉGAGE”

Les commentaires sont fermés.