Toujours pas de baisse des dépenses publiques en 2014…

Attention, l’effort de cinq milliards demandé par Matignon aux ministères ne correspond pas à une baisse des dépenses publiques de cinq milliards mais, en fait, à une hausse probable de 0,3% entre 2013 et 2014, soit environ un milliard en plus à 371 milliards l’année prochaine ! En effet, outre qu’il ne faut pas confondre réduction et redéploiement de dépenses de l’État, celles-ci “se déforment mécaniquement”, “notamment à cause du phénomène d’indexation de pas mal de prestations versées (…) comme l’aide au logement indexée sur l’inflation”. Tout cela au prix d’une instabilité fiscale. Explications de Nicolas Doze, ce vendredi matin sur BFM TV :

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Frédérique , 8 mars 2013 @ 14 h 54 min

    Non information, Nicolas Doze ferait mieux de nous parler de ce qu on ne sait pas, car qui peut encore croire que Hollande et sa clique ont l intention de baisser les dépenses publiques, alors qu elles constituent l essentiel de leur train de vie ? Ils sont là pour se remplir les poches, placer la famille et les copains et comme, même eux, ne sont pas sûrs de tenir encore 4 ans, ils vont mettre les bouchées doubles pour faire main-basse sur tout ce qu ils pourront. On peut s attendre sans le moindre doute à des augmentations d impôts, taxes et prix, mais à une diminution de leurs avantages, franchement, il faudrait être d une naïveté incroyable.

  • ranguin , 8 mars 2013 @ 16 h 12 min

    Vous croyiez quoi en votant pour lui ?
    14 ans de mitterandisme ne vous ont pas vacciné ?

  • MarcS , 8 mars 2013 @ 21 h 34 min

    Ce que dit Frédéric s’applique à 95 pour cent des politicards toutes tendances confondues

  • DENES , 9 mars 2013 @ 10 h 12 min

    Regardez nos parlementaires et sénateurs si prompts à se voter eux-mêmes des augmentations. Ils ne se remettent pas en question au moment où on demande à tout un chacun de faire des efforts , où on augmente les prélèvements obligatoires, où on s’attaque encore aux automobilistes, vaches à lait du gouvernement. Nos élus continuent à parader et à profiter de leurs acquis qu’il va falloir remettre en question, au besoin par la force!!!

  • berserk , 9 mars 2013 @ 16 h 48 min

    Depuis quand nos dirigeants ont-ils l’esprit de sacrifice alors que tout le système est bâti sur le culte du moi, pour des carriéristes professionnels.

  • Frédérique , 10 mars 2013 @ 13 h 04 min

    A part le fait, que ce n’est pas frédériC, mais frédériQUE,( je ne suis pas adepte de la formule qui fait d’un homme et d’une femme la même entité), je rejoins MarcS sur son pourcentage de 95% de nos politiciens qui ne sont là, non pas pour la république et son peuple, mais pour leurs carrières et le fric qu’elles leur apportent. Il nous faut nous débarrasser des politiciens professionels.

Les commentaires sont clôturés.