VIDÉO | Paul-Marie Coûteaux : «Le mariage homosexuel est une violence faite à la nature»

“On peut s’aimer sans mariage mais la question, c’est l’enfant” a déclaré Paul-Marie Coûteaux dans l’émission “Ce soir ou jamais” de mardi présentée par Frédéric Taddeï. Freud a confirmé ce que la nature a dit. C’est qu’il faut un homme et une femme pour faire des enfants. C’est la nature. Le refus de la loi naturelle est une violence à l’idée de nature et on le paiera très cher”, a continué l’écrivain dont voici un extrait de l’intervention :

> revoir l’émission du 6 novembre 2012

Lire/voir aussi :
> Éric Zemmour : «L’homoparentalité est un concept qui repose sur la négation du réel»

Autres articles

20 Commentaires

  • donremy , 10 novembre 2012 @ 16 h 58 min

    quelque soit les opinions de chacun, les homos ont toujours existés mais étaient distraits, et c était trés bien
    que veulent t ils en réalité la retraite de reversion, la sécu, se faire payer des défilés GAYPRIDE comme a paris????
    mr paul marie COÜTEAUX, que j apprecie devrait ce faire entendre plus souvent sur la réalité de notre pays, nous n avons plus grand monde pour déféndrent la france,
    comme je regrette l absence de mr de VILLIERS;
    l UMP a trop déçu

  • tirebouchon , 11 novembre 2012 @ 8 h 33 min

    (Modération : merci de ne pas tenir de propos diffamatoire sur ce site.)

  • DN , 12 novembre 2012 @ 14 h 48 min

    Il faut raison garder et ne pas lancer d’anathèmes. Ceci étant dit, deux réflexions :
    1/ la nature ne pardonne jamais qui la contredit
    2/ ne jouons pas les anthropologues-apprentis-sorciers, car on retrouve dans l’orgueil et l’égoïsme incroyables des militants LGBT (MON corps, j’AI DROIT à un enfant) la même hypocrisie que pour l’avortement, le PACS…etc Avortement 1976 : “tellement de cas douloureux”, “tellement d’avortements clandestins”… PACS 2004 : “tellement des cas juridiques insolubles” “tellement de mariages ratés…” “non non il n’y aura jamais ni mariage ni adoption par les homos si vous nous laissez faire le PACS…”…et on pourrait parler de l’euthanasie.
    Quelle est la réalité aujourd’hui ?

    Ne nous laissons donc pas anesthésier et lobotomiser : l’Homme est un sujet trop grave pour être laissé en pâture à des hédonistes qui confondent plaisir et bonheur.

  • Chilbaric , 12 octobre 2014 @ 2 h 11 min

    C’est d’abord une violence à l’étymologie …

    Le mariage (matrimonium) est l’acte par lequel un homme “se munit” d’une mère pour ses enfants.

    Son invention correspond donc à un moment précis de la civilisation où le géniteur devient le père (pati = protecteur en sanscrit), ce qu’il n’était pas avant cela.

    Avant l’invention du mariage, comme on sait, c’est un parent mâle (frère,oncle maternel) de la génitrice-mère qui joue le rôle du père.

    Etc. etc…..

  • Chilbaric , 12 octobre 2014 @ 2 h 25 min

    Ainsi, comme l’invention du mariage est essentiellement une question de rapport à la filiation et à la responsabilité parentale, il est inévitable que les promoteurs du soi-disant mariage de deux hommes ou de femmes en viennent à promouvoir “le droit” pour ces soi-disant mariés à “avoir des enfants”,comme les vrais mariés, à savoir un homme et une femme qui engendrent vraiment des enfants et qui par fait même doivent en être les parents …

    Donc ceux qui sont pour le mariage homosexué et contre leur droit de ces soi-disants marriés d’avoir des enfants n’importe comment sont des crétins …

    Le mariage, dans la civilisation humaine, a essentiellement pour but de régir la procréation de manière optimale, à savoir que les géniteurs, homme et femme, d’un enfant, soient aussi ses parents … et eux seulement et personne d’autres ….

    Or,par définition, le marriage homosexué ne peut pas donner un tel résultat ! Si de tels couples veulent avoir des enfants, il faut bien qu’il y ait au moins un contrat d’abandon quelque part, à savoir qu’un géniteur ou une génétrice promette solennelllement de procréer pour abandonner l’enfant ainsi procréée

    De sorte que les promoteurs, défenseurs, ou laisseurs-faire du marriage homosexué sont directement coupables de complicité avec tous ces malfaisants ….

  • Chilbaric , 12 octobre 2014 @ 2 h 28 min

    Procréer dans le but solennel d’abandonner sa progéniture est un crime.
    On ne peut pas le dire autrement.

Les commentaires sont fermés.