Sus aux «dé-ligres» !

Un billet d’Isabel Orpy

C’est au zoo de Novosibirsk, en Sibérie, que vient de naître le tout premier liligre du monde !

Baptisé Kiara, l’animal est issu de l’union de Sam, un lion et Zita, une ligre, elle-même conçue par un lion et une tigresse. Encore trop jeune, l’animal ne présente aucune particularité physique, contrairement à sa mère.

Éloignement géographique, espèces et comportements très différents… Dans la nature, qui est bien faite, rarissimes sont les félins hybrides. Si plusieurs naissances de ligres avaient déjà été couronnées de succès dans divers zoos du monde, c’est la première fois qu’une ligre réussissait à procréer avec un lion.

Des félins géants

Selon les espèces, les lions pèsent entre 175 et 217 kilos et mesurent de 1,36 m à 1,98 m, les tigres pesant de 145 à 300 kilos, mesurant de 2,3 m à 3,3 m.

Les ligres sont parfois plus gros que leurs deux parents réunis. Ils peuvent peser plus de 400 kilos et mesurer plus de 3,5 m de long. Parmi les records de poids, citons un ligre né en 1897 et pesant 467 kilos puis Hercule, né aux États-Unis, entré au Guiness des records en 2006 comme étant le plus grand félin du monde, avec ses 3,6 m et 410 kilos.

Par ailleurs, seuls les caractères individuels sont aléatoirement répartis chez le ligre, cependant, pas de ligre plus tigre ou plus lion que d’autres.

Le comportement des ligres et des autres hybrides est très ambigu, leurs parents étant d’espèces différentes. L’hybride oscille toujours entre les deux espèces. Les ligres semblent accepter la solitude ou la présence de petits groupes familiaux. Ces félins ne feulent pas, ne rugissent pas, ils émettent un cri qui leur est particulier.

Des félins handicapés !

Bien que naissant avec un potentiel reproducteur normal, les mâles sont stériles, leur puberté ne se déclenche jamais, empêchant ainsi les caractères sexuels primaires de se développer.

Le ligre connaît souvent de graves problèmes liés à sa taille imposante, souffrant d’importants troubles musculo-squelettiques, la dysplasie étant le plus courant. Avec les années, les hanches de l’animal sont de moins en moins agiles. Il peut même se produire un déboîtement chronique, engendrant une paralysie partielle. De plus, le ligre souffre fréquemment de cécité, de surdité et de troubles neurologiques graves. Sa survie à l’état sauvage est donc fortement compromise, ses capacités de prédateur étant soumises à une dégradation inéluctable. De plus, du fait de sa taille et de son appétit, plus de deux fois celui d’un lion, son terrain de chasse ne suffirait pas à nourrir une meute d’un nombre suffisant pour renouveler l’espèce, qui de toute façon ne peut se reproduire.

Alors qu’en captivité, un lion peut vivre 30 ans et un tigre 26, le liligre ne peut vivre que 20 ans ! Certains perçoivent ces croisements comme une chance pour la préservation de ces espèces en voie de disparition. Or, il ne s’agit point de préservation d’espèces mais de l’invention par des «savants fous» d’animaux nouveaux et malades.

Alors, cessons ces « dé-ligres” !

Autres articles

4 Commentaires

  • jejomau , 8 Nov 2012 à 15:25 @ 15 h 25 min

    un ligre, c’est en quelque sorte un homo ?

    Incapable de procréer avec son congénère, l’homosexualigre “souffre fréquemment de cécité, de surdité et de troubles neurologiques graves. Sa survie à l’état sauvage est donc fortement compromise, ses capacités de prédateur étant soumises à une dégradation inéluctable”. Bref, c’est pas joli, çà….. Il est obligé de garder le lit souvent en quelque sorte..

  • Cantalou , 8 Nov 2012 à 17:54 @ 17 h 54 min

    Les laboratoires de manipulations génétiques sont maintenant appelés des “zoo privés”. Au final ces savants fous ne savent rien et ne sauront jamais rien.

    “Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce.”
    Genèse 1 25

  • Goupille , 8 Nov 2012 à 21:18 @ 21 h 18 min

    Déjà que je n’avais pas le moral, ce soir…
    Quand je vois cela, après l’assassinat de l’enfant d’une convertie gouinotte par une gouine monstrueuse et immonde, je me dis : vivement que disparaisse cette humanité de merde !

    Dieu protège les animaux martyres et les enfants martyres.

  • tirebouchon , 9 Nov 2012 à 9:19 @ 9 h 19 min

    Les hommes de science jouent aux apprentits sorcier et ils ont ouvert la boite de pandore…
    La nature commet des erreurs mais elle les corrige…les éspèces contraire ne se reproduisent que rarement entre-elles et leur rejetons sont toujours stérile. Les alchimistes disaient que pour faire un cheval il fallait une jument et un cheval….Les scientifiques sont arrivés, avec une aloueete et un cheval à faire du paté d’Alouette…………..^Scince sans conscience n’est que ruine de l’âme !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen