Pierre-Yves Rougeyron : Grand Entretien Février 2018 Partie 1

Pierre-Yves Rougeyron : Grand Entretien Février 2018 Partie 1

Autres articles

1 Commentaire

  • Droal , 10 mars 2018 @ 9 h 12 min

    Ce que dit M. Rougeyron est intéressant, et notamment ce qu’il dit sur Jeanne d’Arc.

    De Gaulle disait que « la France est avant tout un peuple européen de race blanche, de culture gréco-latine et de religion chrétienne » et il ajoute, en substance, que si cela ne restait pas ainsi « la France ne serait plus la France ».

    En fondant la cinquième République, De Gaulle fonde une République « française ».

    La Génération de 68 – en 50 ans – a refondé « la République de toujours ».

    Pour De Gaulle, la République est un « accident » ; pour la Génération de 68, c’est « la France » qui est un accident.

    Jeanne d’Arc n’appartient pas à la France, encore moins à la République. Elle appartient à « Jhésus & Maria ».

    Jeanne d’Arc fonde « éternellement » ce que « Marianne » détruit « éternellement » :

    « …Jeanne d’Arc est d’une importance inouïe dans l’Histoire qu’elle illumine comme un météore incomparable. Elle est la « sainte royale » par excellence. Elle « refonde », au nom de Dieu, la Royauté française et prouve ainsi que celle-ci relève bien de la Volonté divine ».

    Maintenant, il serait peut-être bon de répondre à la question que posait Marie-France Garaud avant la dernière présidentielle en guise de réponse à la question suivante :

    – Que répondriez-vous aux partisans d’Emmanuel Macron s’ils vous reprochaient d’avoir une vision politique passéiste?

    – Mais qui est Emmanuel Macron?

    E. Macron fait partie des employés de la Banque Privée – France « Edmond de Rothschild » dont la conviction affichée est la suivante :

    « NOTRE CONVICTION
    Chez Edmond de Rothschild, nous pensons que la richesse n’est pas une finalité, mais un point de départ. Depuis des générations, cette conviction a guidé notre famille dans toutes ses actions, s’incarnant dans des investissements visionnaires, pionniers, qui ont fait avancer le monde. Et aujourd’hui plus que jamais, nous osons embrasser le futur avec audace, impatients de le construire. »

    Ce que E. Macron pense de l’histoire de France est la suivante :

    « Les grandes figures de l’histoire ne nous parlent pas. Elles n’ont jamais cherché à nous envoyer un message. C’est nous seuls qui les faisons parler. Nous seuls qui construisons leur légende et nous appuyons sur elles pour mieux nous comprendre. Il n’y a pas non plus d’hommes ou de femmes providentiels, je n’y crois pas. »

    Emmanuel qui signifie « Lucifer avec nous » – comme tout le monde le sait – nous explique un truc :

    « Il n’y a rien car je ne suis personne ».

Les commentaires sont fermés.