Quand «La Manif pour Tous» se tire une balle dans le pied…

Un coup de gueule d’Aliéna Rivière

Est-ce que quelqu’un pourrait rappeler aux organisateurs de « La Manif pour Tous » (ou en tout cas à certains d’entre eux) qu’un géant au pied d’argile s’écroule bien facilement sur lui-même ?

Qu’officiellement les porte-paroles publient des communiqués pour se « couvrir » d’éventuels débordements (que nous cherchons toujours) ou d’éventuelles poursuites judiciaires pour délit d’opinion contre l’hyper-puissance des lobbies LGBT est une chose à peu près compréhensible ou du moins excusable. Mais saboter, car il s’agit bien de cela, les initiatives spontanées de quelques jeunes gens motivés qui ne transgressent ni le fond ni la forme du message qui doit être transmis à savoir « NON à la loi Taubira », me scandalise.

Que cherchent exactement ces porte-paroles, qui n’ont été choisi(e)s, ni élu(e)s par personne ?

Certes, ils ont accompli un travail énorme. Ils ont su fédérer et insuffler un esprit de combativité face à un bulldozer lancé à pleine vitesse. Mais pourquoi devrions-nous leur demander la permission pour agir, pour se réunir et s’exprimer ?

Et ce sont eux qui veulent « libérer la parole du peuple français » !

Pour ceux qui s’offusquent en me lisant, qui disent que j’exagère et qui se demandent pourquoi je me permets une telle analyse voici des faits concrets :

Mercredi 3 avril dernier, soit la veille de l’ouverture du débat au Sénat, quelques jeunes ne pouvant se rendre à Paris pour crier leur opposition à ce fameux projet de Loi, décident de lancer une opération « Casserole et Corne de Brume » à Lille.

Objectif : rassembler un maximum de monde place de l’Opéra avec sifflet, tambour, corne de brume… et « sacro-saint » sweat de la Manif pour Tous pour simplement faire du bruit. Ce qui a fonctionné puisque même la Voix du Nord a relaté l’événement !

Mais que ne fut pas ma surprise et ma colère quand j’apprends quelques jours après que « La Manif pour Tous – Nord » s’est permise d’envoyer le message suivant à ses contacts :

« Rectificatif : l’action de tout à l’heure ne vient pas du collectif de La Manif pour Tous donc on nous demande de ne pas y aller. Pour une meilleure organisation chaque action doit avoir l’accord du collectif qui attend d’ailleurs vos idées. Amicalement. »

Excusez-nous, oh grand chef, de ne pas vous avoir demandé la permission de nous réunir librement pour exprimer notre mécontentement. Surtout qu’à aucun moment les messages d’appel au rassemblement ne faisaient référence à la « Manif pour Tous » il n’y avait donc aucune « publicité mensongère » !

Arrêtons de nous tirer une balle dans le pied gauche s’il emprunte le même chemin que le pied droit en tapant dans quelques cailloux pour casser la routine !

Autres articles

104 Commentaires

  • Call me Boss , 9 avril 2013 @ 10 h 52 min

    L’encadrement du mouvement est nécessaire pour éviter toutes sortes d’infiltrations (faux manifestants par exemple. ) Le pouvoir, dans tout pays totalitaire, cherche à déstabiliser, mépriser et interdire des mouvements contestataires.

  • Le Loup , 9 avril 2013 @ 10 h 55 min

    Toutes les actions allant vers la suppression du Projet de Loi sont bonnes. N’écoutons pas les tristes sires aux yeux doux, et ne les laissons pas nous dicter notre comportement.

    C’est en hommes libres que nous combattrons, en hommes libres que nous sommes et que nous entendons rester !

    Les gens d’armes combattront, et Dieu donnera la victoire !

  • JSG , 9 avril 2013 @ 10 h 55 min

    Il faut s’attendre à des mises en garde qui proviennent d’où on les attend le moins, car à l’heure actuelle la S.A. ÉLYSÉE-MATIGNON à toutes les raisons de se sentir énervée par tout ce qui lui dégringole sur la tête.
    Alors, poursuivons calmement, car le droit, la justesse du jugement, la morale sont avec nous, n’en déplaise aux progressistes, humanistes, élitistes, auto-proclamés.
    De plus, un seul slogan de plus en plus d’actualité :
    DÉGAGEZ, ET MERCI POUR TOUT !

  • Jean-Michel , 9 avril 2013 @ 10 h 59 min

    L’élan de tous est le même contre la loi Taubira, mais la gestion des médias peut différer en fonction des organisations. Les phrases prononcées çà ou là sont à destination des médias, et pas des manifestants. Je l’interprète comme cela. Les affinités entre organisateurs, je m’en fiche un petit peu à vrai dire.

  • Charly , 9 avril 2013 @ 11 h 00 min

    “ces porte-paroles, qui n’ont été choisi(e)s, ni élu(e)s par personne ?”
    Et les porte-paroles des autres comités, par qui ont-ils été élus ?
    Radicalité => divisions => affaiblissement => lynchage médiatique => répression par le pouvoir facilitée car l’opinion est toujours légaliste.
    Cohérence => discipline et légalité dans l’action => pressions sur le pouvoir facilitée car comprise par l’opinion.
    Il faudrait un peu tirer les leçons des erreurs du passé.

  • Eric Martin , 9 avril 2013 @ 11 h 06 min

    On est d’accord. Mais il ne faut devenir parano et voir des infiltrés partout…

  • Charly , 9 avril 2013 @ 11 h 13 min

    Mais l’Union civile ne permettra ni la PMA ni la GPA à la différence du mariage.
    Tout rejeter, c’est se voir imposer le texte de loi Taubira dans toute sa rigueur et dans toute son intégralité.
    Les positions extrêmes n’ont jamais rien donné de bon à ce jour.

Les commentaires sont fermés.