Drame national à Socialac

Ce vendredi 13 , vers quatre heures du matin, un drame abominable s’est déroulé devant les yeux horrifiés des derniers clients de la discothèque La Loge à Socialac : Patrice Le Gentil, jeune étudiant en sociologie, a été violemment frappé par Plébios Levilain, un apprenti pâtissier du village voisin de Ploucac.

Dès 8h ce vendredi, le Président de la République réagissait par voie de presse depuis la Mongolie où il effectue un voyage officiel et dénonçait « le lâche assassinat de Socialac ». Arrivé sur les lieux du drame à 9h30, le ministre de l’intérieur Manuel Vals a assuré de son soutien les étudiants en sociologie du monde entier et a déclaré réfléchir à un arrêté de fermeture de toutes les pâtisseries nationales. Depuis l’hôtel Matignon, Jean-Marc Ayrault s’est, quant à lui, proposé de « tailler en pièces tous les pâtissiers et autres artisans de bouche ». À droite, les discours nauséeux n’ont pas tardé à fleurir. En effet, si François Fillon et François Baroin ont immédiatement proposé la formation d’un front sociologique, Jean-François Copé a osé l’amalgame, exigeant la fermeture conjointe des pâtisseries et des facultés de sociologie !

À l’heure où nous prononçons cette chronique, la totalité des forces de l’ordre ont été mobilisées et se préparent à des opérations coups de poings tandis que Jean-Luc Mélenchon réclame la mobilisation de l’armée contre « ces crevures qui empoisonnent la France depuis des décennies avec leur gloubiboulga sirupeux ». On nous signale également que des groupes d’antipat’ déterminés ont commencé à saccager les vitrines des commerces responsables de cette atmosphère de violence, de racisme et d’homophobie. Bien que le lien avec l’affaire ne soit en rien avéré, l’honnêteté commande de préciser que des inconnus ont mis le feu à l’abbatiale du Ploucac où a été baptisé Plébios Levillain et que le curé a été décapité et démembré à coup de pelle à gâteaux.  L’archevêque du lieu, Monseigneur Padevagues a osé parler « d’un acte de justice disproportionné », soulevant l’indignation de l’association « Tuons les tous » qui a immédiatement porté plainte pour incitation à la haine. Soucieux d’apaiser les tensions, le préfet de police Boucault a préféré de son côté souligner « le caractère potache et somme toute bon enfant » de l’incident en question : « On ne va tout de même pas faire un drame national pour une histoire de pelle à gâteaux ! » a-t-il conclu.

Richard Lefaucul, en direct du pays apaisé de Socialac pour France Intox

Articles liés

61Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles , 9 juin 2013 @ 18 h 26 min

    Excellent,un grand merci.Nous y sommes.
    Le Blabla type des zelites polysexuelles de Fronce.

  • monhugo , 9 juin 2013 @ 18 h 58 min

    “La raison du plus fort est toujours la meilleure” : extrait du “Loup et l’Agneau”.
    “Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir” : extrait des “Animaux malades de la peste”.
    En Hollandie, le bon fabuliste n’aurait pas mieux dit : le “plus fort”, le “puissant”, c’est Normal 1er, trônant au milieu de sa cour (lobbies et financiers, “Frères” et “Soeurs”, partis “transversaux”, syndicats et fonctionnaires à sa botte….), distribuant avec parcimonie les brevets de “bons” sujets, fustigeant la piétaille, baptisant donc “loups” les “agneaux” (et l’inverse) sans vergogne (mais en spécialiste affûté de la lexicologie – ayant ainsi déjà supprimé avec éclat les mots “race”, “mari”, “épouse”, “père” et “mère”, ou changé le sens des mots “couple” et “mariage”). Normal 1er (relayé avec talent par ses séides) a donc demandé que l’on pleure un loup (même si louveteau encore), qu’il célèbre en agneau candide : ce qui est vrai, puisqu’il l’affirme, avec le bon berg(é)er !

  • monhugo , 9 juin 2013 @ 19 h 05 min

    Toute cette salutaire “vérité” (à peine retravaillée – en tout cas pour la bonne cause) étant bien sûr portée dans toute la Hollandie par les porte-cotons médiatiques du “courant principal” (autre nom du Haut-Parolat – de la Sainte Propagande).

  • C.B. , 9 juin 2013 @ 19 h 13 min

    Richard Lefaucul digne héritier de Jean de La Fontaine.
    Merci pour cette excellente aide à l’interprétation des faits et des discours.

  • SERGIO , 9 juin 2013 @ 19 h 30 min

    YES !!!!! Dissolution immédiate des patisseries , productrices éhontées de religieuses et de pets-de-nones , propres à être lâchement utilisés contre les forces de l’ ordre , lors des prochaines Manifs pour Tous !….Arrestation immédiate également , de tous les apprentis-pâtissiers , petits fachos en herbe , afin de les interner en camp de ré-éducation LGBT , pour qu’ ils y soient re-formatés par l’ enseignement lumineux du Grand Gourou Bergé contenu dans son Petit Livre Rose !….
    Ahhhh !….une ère nouvelle et glorieuse pour l’ humanité s’ ouvre devant nous !
    Nous n’ aurons pas assez de 10 vies pour remercier le grand et visionnaire Normal Ier d’ avoir ouvert la voie à cet avenir radieux de l’ humanité !

    online music

  • Ânedefrance , 9 juin 2013 @ 19 h 32 min

    Salubrité publique !

    AMNESIE QUAND TU ME FRAPPES !!!!!!!!!!!

    “Taubira : son passé que les médias taisent

    Admirez celle qui aime la France et accessoirement les Français !

    Il y a plus de vingt ans, elle allait se faire oublier en attendant que l’orage passe car son mari, indépendiste, révolutionnaire guyanais avait voulu commettre un attentat en faisant exploser le dépôt pétrolier de Cayenne et paralyser ainsi tout le département. Ce courageux guerrier avait dû fuir dans la foret amazonienne.

    C’est une belle récompense pour services rendus à la nation française que lui a offert Hollande. Félicitations Mr Hollande !

    Quel média en a-t-il parlé lorsqu’elle a été nommée ministre ? Combien de français connaissent cet épisode ?

    Chuttt….Comme l’on dit : dormez tranquilles braves gens, la justice vous protège ! Elle est entre de bonnes mains cette justice.

    En 2009, en compagnie d’un certain Domota, se réjouissant des désordres qui paralysaient la Guadeloupe voici l’incertaine Taubira, membre (et non des moindres) du gouvernement z’Ayrault.

    Taubira est aujourd’hui Garde des sceaux ! Vive la République ! Vive la France !

    Bravo la République ?

    Bravo Hollande !”
    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/taubira-son-passe-que-les-medias-taisent/

  • Ânedefrance , 9 juin 2013 @ 19 h 39 min

    Salubrité publique ! (2)

    ( Mme Taubira en février 2009. Elle est à côté d’Elie Domota ( de la congrégation des frères BS ) dont le sourire est, il faut bien le reconnaître, un peu contraint. L’essentiel est dans le poing, symbole de la charité dans une nouvelle théologie….. qui ne fait pas l’unanimité, chez les chrétiens, et dans…le clergé. ).
    ( Le Scrutateur vient de recevoir ce commentaire à un article paru hier où M. Roger de Jaham est pris à partie par le MIR et M. Malsa. Je l’ai trouvé assez pertinent pour être publié en article EB ).

    Il ne faut jamais perdre de vue le R du MIR. Pour eux un seul but,récupérer des réparations en s’érigeant en victimes et en cherchant les coupables.
    Leur démonstration est simple:La période coloniale a opposé les maîtres aux esclaves. Tout antillais de couleur est descendant d’esclave,tout béké est descendant d’esclavagiste, donc tout béké doit réparation à tout antillais de couleur.
    Leur outil,la Loi Taubira reconnaissant le caractère de crime contre l’humanité de la traite et de l’esclavage.
    Leur analyse pourrait paraitre juste et imparable. Elle se heurte cependant à un certains
    nombre d’obstacles:

    -Principe de non rétroactivité de la Loi.
    -Principe de la preuve,tangible,du préjudice subi à titre personnel et désignation individuelle de son auteur.

    Si l’esclavage est une tragédie indéniable,la recherche d’une réparation globale est une pure utopie car:
    La population des Antilles est composite et les métissages beaucoup trop nombreux pour procéder à un comptage ethnique,par ailleurs interdit.
    Si on parvenait à isoler les Antillais descendant uniquement d’un esclave,africain, identifié,en faisant abstraction des africains libres venus après l’abolition de l’esclavage, il faudrait lui
    attribuer un béké dont l’ancêtre serait formellement reconnu comme propriétaire du dit esclave.
    Comment aujourd’hui apporter la preuve de la responsabilité de chacun si on fait abstraction du fait qu’un citoyen n’est responsable que de ses propres actes et pas de ceux de ses ancêtres.
    Devant la grande complexité de la charge de la preuve,la seule voie,pour le MIR et autres associations similaires, est de nier,par tous moyens,chaque rappel de réalités qui viendraient affaiblir ou contredire leur « démonstration ». Cf l’échec de Taubira voulant faire condamner des historiens incontestables qui démontraient l’existence d’autres esclavages, y compris modernes et la participation de l’Afrique au système.
    Dans cette démarche, désigner telle ou telle personne comme coupable de contrevenir à la Loi sur l’esclavage et de la désigner à la vindicte est injuste, idiot, raciste et voué à l’échec.
    Les Taubira,Malsa et consorts devraient concentrer leur énergie, débordante,à lutter contre l’esclavage moderne pratiqué dans certains pays musulmans d’Afrique ou d’Asie. Là il y a un vrai travail d’humanité à accomplir qui rencontrerait l’aval de tous.
    A ne pas le faire ils s’exposent à ce qu’un jour, un esclave du 21ème siècle,ou son descendant ne les poursuivent,eux comme leurs descendants pour non assistance à personne en danger, ce serait l’histoire de l’arroseur arrosé.

    Claude Houël.
    http://www.lescrutateur.com/article-taubira-et-le-mir-de-malsa-condamnables-pour-non-assistance-a-personne-en-danger-par-cl-houel-91144925.html

Les commentaires sont clôturés.