Jeunesse de France, choisis l’exigence !

Un fait étonne les observateurs depuis de long mois : la jeunesse, que l’on disait progressiste, est le fer de lance du mouvement d’opposition au mariage gay. Omniprésente, elle s’est levée contre le projet de loi « mariage et adoption pour tous ». Et contrairement aux mouvements passés, notre génération LMPT ne profite pas de grèves pour manifester et ne se mobilise pas pour réclamer de nouveaux droits, mais pour défendre un modèle de civilisation.

Nous n’avions pas l’habitude de manifester et, depuis des années, ne disions rien. Nous regardions navrés ces émissions et ces films tournant subtilement en dérision tout ce qui s’apparentait à la religion catholique, à la famille traditionnelle, au patriotisme, à l’autorité, à la fidélité, etc.

Profondément amoureux de la France et de son Histoire, nous souhaitons transmettre aux générations futures toute la sagesse reçue de nos aïeuls. Mais nos gouvernants, années après années, souhaitent couper la France de ses racines chrétiennes. César se prenant pour Dieu, ce processus a passé un cap avec la déconstruction de l’institution du mariage et de la filiation. Cette société relativiste, qui croit au sens de l’Histoire, nous déplaît. Le sens de l’Histoire, c’est les Hommes qui l’écrivent. Une France qui se coupe de ses racines chrétiennes laïcisées, c’est une France qui ne sait plus d’où elle vient, une France qui n’offre plus à ses citoyens et à ses nouveaux arrivants de comprendre sa culture, son Histoire, ses grandes œuvres. C’est un pays composé d’une foule et non d’un peuple.

“Contrairement aux mouvements passés, notre génération LMPT ne profite pas de grèves pour manifester et ne se mobilise pas pour réclamer de nouveaux droits, mais pour défendre un modèle de civilisation.”

À l’occasion de ces manifestations, nous avons pris conscience que notre destin était entre nos mains et que nous pouvions réveiller cette France individualiste et hédoniste. A force de récolter les fruits du passé sans semer, à force de préférer le plaisir à l’effort, la France doute d’elle-même. Certes, la France continue à se référer à de grands principes comme la liberté et l’égalité. Mais elle n’est plus capable d’enseigner aux français que la liberté consiste à choisir ses contraintes et non à jouir sans entraves. Elle érige en maître le principe d’égalité mais « l’abâtardit en principe d’identité » (1). La France ne sait plus que l’amour fidèle de son pays, de sa famille ou de Dieu, loin d’enchaîner l’Homme, l’arrache à la mode du moment et l’empêche d’être « un bouchon balloté par les flots ». Nous voulons reconstruire cette société meurtrie par le divertissement de masse. L’égalité et la liberté doivent retrouver leur définition d’origine pour que la fraternité soit vraiment à l’œuvre.

Nous devons sensibiliser les français à « l’écologie humaine » en les informant et en déconstruisant l’idéologie individualiste et hédoniste véhiculée par une grande partie de la classe médiaticopolitique. Oui, nous avons le devoir de rendre les français fiers de leur culture et plus respectueux de leur être. Pour ceci, notre génération LMPT doit mettre son intelligence et sa volonté au service de sa formation. Nous devons être une génération des devoirs plus que des droits et faire le choix de la culture pour devenir des éveilleurs de conscience. Nous devons lire nos grands auteurs, nous cultiver, nous marier et remplir notre devoir d’état. Nous devons aussi, pour l’avenir, faire le choix de la fidélité. « Seule la fidélité crée les forts » (2). Fidèle à nos engagements de jeunesse, fidèle aux idées défendues durant ces derniers mois. Tout en continuant de sensibiliser les français au travers de La Manif Pour Tous ou d’autres mouvements, nous devons nous imposer une discipline de vie. Si nous n’arrivons pas à gouverner notre propre vie, nous perdrions la cohérence de notre message. Rien de pire que d’être des personnes creuses, sans os, ni formes. Répondons à cet appel : « Venez à moi quand vous serez bâtis » (3). Tous, nous devons nous tenir prêt à exercer des responsabilités, qu’elles soient politiques ou professionnelles. Alors après le temps de formation, de l’effort, de l’humilité, peut être viendra le temps de l’engagement au service de la cité.

1. Antoine de Saint-Exupéry, Pilote de guerre
2. Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle
3. Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle

Articles liés

70Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • géodith , 9 juillet 2013 @ 19 h 28 min

    Merci !

  • LUC+ , 9 juillet 2013 @ 20 h 10 min

    S’il n’y avait que la lutte contre le mariage homosexuel !!! Mes amis ce n’est que la partie immergée du problème qu’est le mondialisme ! l’ennemi ! oserez vous le nommer ? Celui qui finance ! celui qui culpabilise ! celui qui gouverne ! celui qui hais notre religion ! l’apatride ! le nomade ! OSEREZ VOUS !

  • Goupille , 9 juillet 2013 @ 21 h 32 min

    Si les grandes oreilles de l’Eglise progressiste n’avaient pas eu vent de la mobilisation de Civitas, il n’y aurait pas eu de Manif pour tous…
    Merci, Civitas.

  • pierre , 9 juillet 2013 @ 22 h 41 min

    Je suppose que vous parlez du paréclitos ?(accompagnant en Grecque), qui est la parole de Jesus (texte original évangile).

    Jesus dit “accompagnant” et les catho “saint esprit”, non non non erreur!!

    Vous trahissez sa parole séant, et je dirais que celui qui trahis deux fois peut trahir encore…

  • pierre , 9 juillet 2013 @ 22 h 44 min

    le voila le national socialisme!

  • Câlinou , 9 juillet 2013 @ 23 h 32 min

    Avec leur messe conciliaire ils nous étouffent depuis 50 ans, c’est vrai.

  • Fvern , 10 juillet 2013 @ 9 h 19 min

    Bravo les jeunes! Si j’avais quelques années de moins je serais partout avec vous …à Paris déjà trois fois, mais veilleurs(euses) je suis un peu loin dans ma campagne. De tout cœur avec vous pour vos idées et vos actions. Continuez ONLR, avec tous ceux qui veulent un monde meilleur.

Les commentaires sont clôturés.