Sens commun : la jeunesse n’excuse pas tout !

Sens commun : la jeunesse n’excuse pas tout !

François Billot de Lochner

Des millions de personnes ont-elles manifesté contre la funeste loi Taubira pour qu’un mouvement, émergeant grâce à l’action infiniment courageuse et déterminée de ces manifestants, se taille gaillardement des places, des promesses de place, une petite notoriété, en jetant par-dessus bord le fondement anthropologique de l’immense protestation collective qui les a fait sortir de l’anonymat ?

Nous avions prévenu Sens commun dès le jour de son ralliement à Sarkozy : celui-ci les dévorerait tout cru. Nicolas les a effectivement dévoré tout cru : exit toute idée d’abroger la taubiresque loi, après avoir dit le contraire. Sens commun devait alors démissionner avec fracas : il ne l’a pas fait, la soupe était sans doute trop bonne. Pendant de longs mois, les critiques ont fusé de toutes parts : dirigeants de Sens commun, que faites-vous dans cette galère ? Le mouvement  s’est donc rallié à Fillon : hélas, lui non plus n’abrogera pas ce « mariage homosexuel » insensé…La jeunesse de Sens commun ne peut être une excuse à sa naïveté ou sa compromission, tant le problème est simple.

Sens commun a commis trois lourdes fautes :

  • Au moment de son ralliement à Sarkozy, il aurait dû, d’emblée, dire que l’abrogation de la loi n’était plus le cœur nucléaire de son combat, car il avait mieux à faire : c’eut été clair, et non filandreux. Il ne l’a pas fait : il a trompé son monde pendant des mois, mais a bénéficié de postes en contrepartie.
  •  Après le reniement attendu de Sarkozy concernant la loi Taubira , il devait quitter les Républicains avec fracas : l’on ne peut se coucher devant quelqu’un qui, sur un sujet fondamental de changement de civilisation, contredit cyniquement ses propres positions. Il ne l’a pas fait : il a soulevé une incompréhension bien compréhensible.
  • Au lieu de rallier Fillon, il aurait dû rallier Poisson, qui, dans l’esprit des manifestations géantes de 2013, maintient sa position d’abrogation pure et simple de la loi. Il ne l’a pas fait, plantant froidement les authentiques résistants à la loi Taubira.

Sens commun, reniant son origine et sa filiation, sur un mode « gender » très prisé aujourd’hui, a donc conclu une alliance surprenante avec un homme pour qui un dramatique changement de civilisation est acceptable. Il risque de connaître la défaite, entrainant dans son sillage celle des authentiques résistants au « mariage homosexuel ». Les opposants déterminés à la loi assistent, médusés, à cette triste farce.

> François Billot de Lochner est le Président de la Fondation de Service politique, de Liberté politique et de France Audace.

Autres articles

7 Commentaires

  • Babouchka , 9 Sep 2016 à 13:10 @ 13 h 10 min

    Sens commun…Trahison…Amateurisme…irresponsabilité…
    Je n’aimerais pas être à leur place.

  • Manuel Atréide , 9 Sep 2016 à 16:37 @ 16 h 37 min

    Quel salmigondis pompeux …

    Cela dit, même si les gens de ce groupuscule se gargarisent de chiffres gonflés, il y a une réalité indéniable : le mariage civil a été ouvert aux couples d’hommes ou de femmes et la civilisation ne s’est pas effondrée pour autant. Pire, la réforme est désormais actée par la majorité du peuple français qui n’a aucune envie de remettre le sujet sur le devant de la scène.

    Bref, malgré les envies frénétiques des quelques têtes-à-vent qui poussent encore des cris d’orfraie, personne ne reviendra dessus. Que voulez vous, l’extrémisme s’agite beaucoup mais perd toujours ses combats.

    C’est bête, hein?

  • HuGo , 10 Sep 2016 à 8:19 @ 8 h 19 min

    Manuel, en êtes-vous si sûr ?
    Nous verrons bien la suite…combien de ces soi-disant avancées, progrès inscrits dans le marbre se sont vus déjuger par après ?
    Je tiens le pari avec vous, même post mortem si Dieu le veut !

  • toubib 16 , 10 Sep 2016 à 15:27 @ 15 h 27 min

    @Atreide.
    Certes la civilisation ne s’est pas effondrée (encore qu’elle ressemble fortement à l’Empire romain décadent) mais elle est abimée, salie, pourrie par les comportements bestiaux, déviants, maladifs et dégénérés de vous et vos congénères.
    Je ne suis pas un extrémiste mais simplement une personne normale qui fini par préférer les animaux à certains humais tels que vous.

  • Trucker , 10 Sep 2016 à 23:46 @ 23 h 46 min

    Sens Commun porte bien son nom….c’est devenu tellement commun de renier ses engagements.

    ….et puis n’est – ce pas une attitude indispensable pour être d’un parti dont les initiales peuvent signifier Les Renégats ?

  • Trucker , 10 Sep 2016 à 23:53 @ 23 h 53 min

    ….Quant à Manuel Atréïde…..une civilisation qui restaure le commerce des êtres humains pour le plus grand bénéfice d’entreprises dont le seul but est de faire du profit avec la revendication d’un prétendu “droit à l’enfant”…..ne mérite que de s’éffondrer !

  • Manuel Atréide , 12 Sep 2016 à 10:13 @ 10 h 13 min

    HuGo,

    On en reparle l’année prochaine. Pas besoin d’aller voir bien plus loin …

    Trucker,

    faites vos devoirs à propos de la PMA : cette technologie existe depuis des dizaines d’années et concerne majoritairement (le mot est faible) les couples hétéros. Vous retrouverez des faits similaires sur la GPA : elle existe depuis des années et concerne dans la quasi-totalité des cas des couples hétéros, les affaires portées devant la cour européenne des Droits de l’Homme sont d’ailleurs originaires de couples hétéros.

    Enfin, la réforme du mariage civil n’a pas changé d’un iota la loi concernant ces deux méthodes de faire des enfants : la PMA n’a pas été ouverte, en France, aux couples de femmes et la GPA reste interdite en France.

    En clair, l’éventuelle – et peu probable – modification du mariage civil ne changerait rien sur ces deux dossiers. C’est une évidence.

    Pour le savoir, il suffit de lire et de se renseigner. C’est quelque chose que vous êtes parfaitement capable de faire, c’est à la portée de n’importe quel humain sachant lire.

    M.

Les commentaires sont fermés.