Éric Zemmour : «Il y a dans la procédure de l’action de Valls, un partenariat pas très républicain, communautariste, avec le CRIF qui m’a, moi, beaucoup choqué”

Dans “Ça se dispute” ce vendredi 10 janvier sur I>Télé, Éric Zemmour et Nicolas Domenach s’affrontent sur les grands thèmes polémiques de la semaine dont la polémique avec Dieudonné, un débat animé par Léa Salam.

Autres articles

47 Commentaires

  • Libre , 10 janvier 2014 @ 22 h 16 min

    La solution s’appelle Louis XX ou Jean IV…

  • monhugo , 10 janvier 2014 @ 23 h 15 min

    Pour parler d’autre chose que de la mort de la liberté d’expression…. en fait, de la liberté de manifester – avant qu’elle ne disparaisse totalement à son tour, pour les Français. Le “teaser” du “Jour de Colère” :
    http://www.fdesouche.com/415162-teaser-du-jour-de-colere-du-26-janvier-2014-video
    Un jour dont on pourra déterminer le soir arrivé la couleur dominante. En tout cas, pas le rose bonbon des sucreries à la Barjot !

  • Gisèle , 10 janvier 2014 @ 23 h 28 min

    Le rouge non plus SVP !

  • monhugo , 10 janvier 2014 @ 23 h 56 min

    Attendre et voir. Le 26 janvier, on sera à quelques jours du 80ème anniversaire du 6-Février. À force de crier au loup, et de voir partout des résurgences des HLPSDNH, d’écran de fumée en écran de fumée – tout en n’assurant pas la sécurité publique, en livrant le pays aux allochtones de tout poil, en accablant d’impôts et de taxes, etc….. ON pourrait bien récolter ce que l’ON a semé.

  • Psyché , 11 janvier 2014 @ 0 h 00 min

    Avec MV, la France est une nouvelle Palestine !

  • Morlez , 11 janvier 2014 @ 0 h 30 min

    D’accord avec Zemmour : le spectacle donné par Manuel Gaz a été indécent et politico-communautariste ; Dieudonné exprime la logique taubiresque.
    Mais, malgré le ministres et les médias suiveurs, Dieudonné à probablement durablement gagné, dans les esprits.
    Mais si le retournement de jurisprudence du Conseil d’Etat, justifié, connait une application équitable et mesurée, nous ferons interdire les Femmen et autres Golgotha Picnic (voir le considérant du Conseil d’Etat sur la dignité humaine).

  • monhugo , 11 janvier 2014 @ 1 h 10 min

    @Morlez : pauvre naïf !
    ” …en méconnaissance de la dignité de la personne humaine, l’apologie des discriminations, persécutions et exterminations perpétrées au cours de la Seconde Guerre mondiale” : extrait du considérant “charnière” de l’arrêt rendu avant-hier à juge unique (le président de la section du Contentieux au CE)…
    Considérant que le conseiller d’Etat en question est juif et franc-maçon, il n’a aucun mal à illustrer la notion de “dignité de la personne humaine” – juive !
    Juge et partie – “pondant” un arrêt de 4 pages du même tonneau. Pas du tout prémédité, tout cela, voyons.
    En fait, Valls avait un plan A et un plan B. En A, le TA de Nantes, rompant avec une jurisprudence fixée en 1933 (dite “Benjamin” – du nom du requérant), validait l’arrêté préfectoral d’interdiction, parlant de risques (fantasmés) pour l’ordre public. En B, “l’ami” Stirn avait déjà rédigé son arrêt de validation, infirmant Nantes.
    Il a fallu user du plan B. Avec quel succès ! Le TA d’Orléans a su le lendemain se coucher, comme il fallait. Exit la liberté d’expression. Bonjour la censure – un “contrôle” a priori, cela s’appelle comme cela, en bon français !
    Croyez-vous – je reviens à votre ingénuité – qu’un censeur agréé par le pouvoir ne saura pas censurer au (seul) gré de celui-ci ?
    Attaquer le Blanc, le Catholique surtout, est-ce “méconnaître la dignité de la personne humaine” ? Pas le moins du monde : pas de Shoah nimbant de sainteté ad vitam aeternam, pas d’appartenance à la moindre minorité digne d’intérêt. Pas de censure ! On pourra continuer tous les “Golgota Picnic” sous la jurisprudence “Dieudonné” – “création artistique” que Valls (le “champion” des Femen) était venu lui-même soutenir en 2011, contre les “fachos”, cathos, coincés et médiévaux.
    La censure ne touchera que ce qui gêne le pouvoir – et qu’il pourra qualifier “d’atteintes à la dignité de la personne humaine” : xénophobie, négationnisme, antisémitisme, islamophobie, homophobie, et tutti quanti.
    Impossible d’y inclure le Blanc catho.

Les commentaires sont fermés.