Contre le «genre» de Peillon : Dépôt de plainte pour tous !

Ils n’ont pas voulu lire 700 000 signatures contre la loi Taubira.

Ils n’ont pas voulu entendre plus de 3 millions de français dans les rues pendant des mois.

Ils continuent à nous vendre leur projet fou dans lequel il n’y a plus ni papa ni maman, mais des géniteurs de passage, des femmes prostituant leur utérus, des « beaux parents » qui ont un « statut » et des enfants qui on un « genre ».

Après le succès de la troisième manifestation de contestation, la valse du mensonge et de la moquerie s’est poursuivie. Il n’y a pas de « théorie du genre ». Le site internet « ligne azur » dont le ministre ordonne aux recteurs de faire la promotion est attaqué par de malveillants homophobes…

Ce site interroge vos enfants : « quelles sont tes pratiques sexuelles » ? « Anales » ? « Orales » ? Dans un document en ligne intitulé « tomber la culotte », votre enfant va jouer à trouver dans une grille les mots « bondage », « dildo », etc. Et lorsque votre enfant recherche ce que signifient ces mots, que s’affiche-t-il automatiquement ? Faites l’expérience vous-même … avant lui.

Lorsque un mineur est « incité » ou « favorisé » à l’exposition de scènes de sexualité cela porte un nom dans le code pénal : « corruption de mineur ». Si les faits se sont produits dans un établissement éducatif ou sous contrôle de l’administration, la circonstance est aggravante et la peine portée à 7 ans de prison. Dans le langage courant on appelle cela de l’exhibitionnisme.

L’enfer est pavé de bonnes intentions et le diable s’habille en Prada. Sous prétexte de lutte contre les « stéréotypes de genre » le site « ligne azur » oriente les mineurs qui « s’interrogent » vers une kyrielle d’associations prétendument anti homophobes. Associations opaques avec lesquelles il est très difficile d’entrer en contact. Quelles sont leurs méthodes pour « aider » les enfants à « s’orienter » sexuellement ? Si cela consiste à faire des travaux pratiques inspirés de l’ouvrage « tomber la culotte » c’est purement et simplement de la criminalité pédophile.

Oui, il y a en France une bête immonde : une sombre et nauséabonde pédophilie d’état qui avance dans l’ombre depuis des années. Il n’est qu’à observer le brusque retrait de ces contenus et les réactions embarrassées des prédécesseurs de Peillon pour comprendre que la bête a senti la menace de se voir dévoilée…

Ce coup là c’est la goutte d’eau. Ils vont nous entendre. Et nous lire. L’urgence nécessite une mobilisation massive pour mettre à l’abri nos enfants et préserver leur avenir : « dépôt de plainte pour tous ».

  • C’est sans risque : un dépôt de plainte contre X ne peut se retourner contre l’auteur pour dénonciation calomnieuse.
  • Ça soulage : autant que de jeter des pavés sur les flics.
  • C’est pas cher : tarif d’un courrier recommandé.
  • C’est efficace : La justice ne peut ignorer des dizaines de milliers de dépôts de plainte visant les mêmes faits. Car les faits sont têtus, comme nous. Nous portons plainte « contre X », mais au vu des pièces la justice n’aura pas grand peine à trouver qui sont les auteurs et les complices de ces faits.

Ci-dessous, le kit du plaignant :

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1T3BHU2FpR3ZTT2c/edit?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1ZEdIZm1VZDV5XzQ/edit?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1RWcwR2pTVUVpZ0U/edit?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1WmRBazY1MVd3Z28/edit?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1T3BHU2FpR3ZTT2c/edit?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B1iR9A0U5ex1UU1JUXhDQk1DTFk/edit?usp=sharing

Et si les procureurs classent sans suite en masse, dans 3 mois on lance la phase II du « dépôt de plainte pour tous ». On saisit les juges d’instruction. Gardez bien la preuve de dépôt à la poste de vos recommandés.

Petit message personnel de l’auteur pour Peillon, la clique (Belkacem, Taubira, etc.) et les « X » promoteurs de ces théories pédophiles : Vous comprenez qu’on ne vous lâchera pas ?

Articles liés

71Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • onlr , 10 février 2014 @ 16 h 47 min

    Les liens du kit ne fonctionnent pas?

  • Paule C , 10 février 2014 @ 17 h 24 min

    Excellent initiative. N’ayant plus d’enfants mineurs, je ne peux pas déposer plainte. Mais je transmets à des amis et connaissances concernés…

  • eric-p , 10 février 2014 @ 17 h 54 min

    +1
    Le gouvernement apprendra à ses dépens que les français ne sont pas
    du tout disposés à ce que leurs enfants soient victimes d’un endoctrinement politique.

  • mariedefrance , 10 février 2014 @ 19 h 34 min

    Chers amis,

    Merci. Vous êtes déjà plus de 130 000 à avoir signé notre pétition pour demander à Vincent Peillon de mettre fin à l’expérimentation “ABCD égalité” à l’école.

    Cette expérimentation, sous couvert de lutte pour l’égalité entre filles et garçons, est un cheval de Troie pour les militants de la “théorie du genre”.

    En fin de semaine dernière, Vincent Peillon a laissé entendre qu’il était prêt à généraliser ce dispositif, après un simulacre d’évaluation. En effet, il vient de décider de confier l’évalution de ce programme à ses propres services, en excluant de fait les parents d’élèves.

    Nous ne pouvons accepter cela ! Nous devons amplifier la mobilisation. En mars 2013, avec 300 000 signataires à notre pétition contre l’amendement de Julie Sommaruga, nous avons obtenu son retrait.

    Ensemble, si nous rassemblons 500 000 signataires, nous pouvons contraindre le ministère à renoncer à la généralisation du dispositif “ABCD”. D’autant plus que, les “ABCD” de l’égalité risquent de créer de la confusion dans l’esprit des enfants les plus jeunes, sans améliorer l’égalité entre les garçons et les filles pour autant (Voir plus bas).

    Mobilisez autour de vous.

    UNI – 34 rue Emile Landrin 92100 Boulogne Billancourt

    Vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de déduire 66 % du montant de votre don de vos impôts. Merci encore pour votre soutien.

    Olivier Vial – @ovial (twitter)

    Porte-parole de l’observatoire de la théorie du genre – @obsgender (Twitter).

    Objectif : 500 000 signataires pour dire non au programme “ABCD égalité”

    Lire et signer la pétition sur notre site

    http://www.theoriedugenre.fr/?Petition-a-Vincent-Peillon-pour

  • Maxime , 10 février 2014 @ 20 h 17 min

    C’est bien les pétitions.

    Mais ils s’en foutent.

    Un dépôt de plainte c’est autre chose…

  • Guy Lux , 10 février 2014 @ 21 h 06 min

    L’uni c’est le syndicat étudiant de l’UMP

    L’UMP c’est châtel et Darcos, les deux initiateurs de la théorie du genre à l’école.

    Vous allez en faire quoi de cette pétition a l’uni a part remplir le fichier de prospection de l’UMP pour la prochaine campagne?

    Si l’UMP était contre le “genre” on les aurait vu dans la rue…

    Ne vous laissez pas avoir

    Pétitions, piège a cons

  • Psyché , 10 février 2014 @ 21 h 08 min

    La Théorie du Genre cadre bien avec la socitété pronée par Attali.
    Voivi la Complainte du Goy Progressiste selon Attali suite à l’Avènement du Nouvel Ordre Mondial

    Nous ne sommes que des Goys et j’appelle tous mes Frères à se faire solidaires de cette complainte et je déclare de manière solennelle et universelle que :

    Notre déconstruction mentale par l’ingéniérie sociale et la théorie du genre,
    Notre déshumanisation par l’effacement de tout repère d’ordre parental, moral ou de genre
    Notre conception en laboratoire et notre avorterment prématuré s’il le faut
    Le confort de nos vies de servitude
    Notre fin de vie assistée par euthanasie

    sont les valeurs fondatrices du Nouvel Ordre préparé à l’attention de notre lignée et que ces valeurs valent bien tous les problèmes de nos Maîtres autodéterminés et bien encore plus que les turpitudes qu’ont connu à leur époque les anciens êtres humains.

    En tant que Goy, nous avons plus d’affinité de sang avec les animaux domestiques ou de proximité avec les robots qu’avec les animaux sauvages par trop imprévisibles ou avec les nouveaux transhumains beaucoup trop indécis et auto-déterminés.

    Nous sommes conscients du puissant apport de la génétique à notre lignée, périodiquement renouvelée et améliorée par les logiciels et processeurs architecturés de nos Maîtres nous permettant ainsi de toujours mieux satisfaire les tâches qui incombent à l’essence même de notre nature post-clônique.

    En temps que a-genre, nous réfutons les trans-genre et autres dépravés, tristes avatars et souvenirs de l’ancienne société décadente à laquelle nos lointains ancêtres ont participé mais que nous avons définitivement quitté depuis que nous sommes à présent liés à l’Elite que nous servons sans rechigner et avec une constante abnégation au prix sacré de nos vies multiples.

    Nous sommes proches l’immortalité par le renouvellement constant de nos générations et le transfert automatique de nos codes génétiques, de notre mémoir et de nos logiciels internes.

    Nous réfutons l’héritage de nos ancêtres pré-clôniens pour leurs inconséquences, leur mode reproduction dépassé, leur individualisme forcené, leur crédulité certaine et au final pour leur acceptation coupable.

    Les derniers bugs de notre logiciel nous laissent de temps à autre appréhender de manière furtive un mode de pensée critique que nous empressons aussitôt d’évacuer comme un mal-être passager et un vestige de l’ancienne ère humaine, mais nos sentiments se sont affâdi avec le temps et nos rires se sont tus à jamais, le sens du mot religion tout comme “papa maman” nous indiffère complètement et nous sommes à un saut de puce de l’Etre Ultime, sans à priori et sans scrupule avec pour seul projet de vie que la servitude que nous aimons à reproduire sans relâche chaque jour et porter jusqu’à son accomplissement ultime en toute dévôtion vu l’attachement univoque que nous portons à nos Maîtres.

    Nouveaux Goys libérés de l’individualisme, nous sommes tous issus de la même matrice gemellaire et a-genre et nous sommes définitivement convaincus de nous astreindre à servir à jamais nos Maîtres et ce de manière trans-générationnelle notre nature étant désormais universelle et intemporelle.

Les commentaires sont clôturés.