Nicolas Doze : L’objectif de François Hollande est de faire payer les retraités

Passer de la TVA sociale à la CSG sociale, ça change quoi ? Beaucoup de choses, explique mardi Nicolas Doze, sur BFM TV.

« Primo : la perception. » En effet, « la TVA est toujours perçue comme un impôt injuste », contrairement à la CSG. Secundo : le statut. « La TVA est un impôt et un impôt, c’est là pour financer l’État et la solidarité. La CSG, c’est une cotisation et une cotisation, c’est là pour financer une assurance. L’essentiel de la CSG va à la branche famille, à la branche maladie et à la branche vieillesse. » « Tertio : les payeurs ne sont pas les mêmes : avec la TVA, vous avez tout le monde qui paye sauf les retraités. Oui, parce que si la TVA augmente, les prix augmentent, donc vous avez de l’inflation. Et comme la pension des retraités est indexée sur l’inflation, la pension des retraités monte avec l’inflation, donc les hausses de TVA épargnent tout simplement les retraités alors qu’avec la CSG, vous taxez directement les revenus du capital, les revenus du travail et les revenus du patrimoine. »

L’objectif de François Hollande ? « Faire payer les retraités. C’est eux qui ont les sous-sous, c’est eux qui vont les donner, tout simplement ! » L’avantage de la CSG ? « Vous épargnez les revenus du type RSA ou alors les indemnités chômage-ASSEDIC, vous tapez l’épargnant avec les revenus du capital et vous tapez le retraité qui est tout simplement le rentier des temps modernes. » Autre intérêt : « Un point de CSG, ça fait 10-11 milliards d’euros de recettes alors qu’un point de TVA, ça ne fait que 7 à 8 milliards. »

Lire aussi :
> Encore un petit effort, Monsieur le Président ! par Thibault Doidy de Kerguelen

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • BUREAU , 14 septembre 2012 @ 11 h 36 min

    Bonjour,
    Je suis souvent d’accord avec Nicolas DOZE que j’apprécie, mais l’entendre dire que les retraités sont les rentiers des temps modernes, est insupportable.
    Les retraités paient la CSG
    Les retraites sont si peu revalorisées qu’il ne faut même pas en parler.

    Beaucoup de retraités ont travaillé pendant 40 ans voire plus et ont cotisé pendant toutes ces années pour une retraite de misère. Par bonheur, je touche une retraite complémentaire de cadre, avec imposition de la CGS et CRDS aussi, ce qui est normal.
    Les retraités n’ont pas creusé le trou de la sécurité sociale. Lorsqu’ils étaient enfants, ils étaient soignés à coup de cataplasmes, huile de foie de morue, gargarismes de gros sel pour le mal de gorge et huile tiède dans les oreilles en cas de douleurs. Ils voyaient très peu le médecin.
    Les retraités, habitués à économiser, ont quelquefois pu acheter une maison au prix de grands efforts. Les retraités, en principe de nature généreuse, aident leurs enfants (quand ils ne sont pas trop pauvres eux-mêmes)
    Maintenant, on veut faire croire que les retraités sont riches et on gaspillé l’argent de la sécu ?
    Dans ce cas, merci de ne pas prolonger leur vie, mais d’essayer de la raccourcir. J’espère ne pas vivre jusqu’à 80 ans !
    Bien cordialement

Les commentaires sont clôturés.