Jean-François Copé : « François Hollande est en train de tromper gravement les Français »

“Très inquiet pour la France”, Jean-François Copé “pense que François Hollande est en train de tromper gravement les Français”. Selon le secrétaire général de l’UMP invité par Jean-Michel Apathie lundi sur RTL, “les hausses massives d’impôts, qui vont toucher les entreprises, c’est-à-dire celles qui créent de l’emploi et de l’activité, et qui vont toucher les ménages (…) cassent la croissance”. “Arrêtons de faire croire que ce sont les riches qui vont payer, c’est tous les Français qui sont concernés” a continué le candidat à la présidence de l’UMP. Dénonçant “près de 20 milliards d’euros supplémentaires” de dépense “qu’on ne peut pas payer”, il a regretté “[la retaxation des] heures supplémentaires pour des millions de Français” ainsi que “[la suppression des] allègements de charges qui permettaient à nos entreprises d’être plus compétitives”. “Alerte, je suis très inquiet pour la France”, a-t-il répété.

“Poujadisme de gauche”

La taxe à 75% qui concernera finalement “tous les revenus” ? “Je suis profondément favorable à la progressivité de l’impôt (…) mais à condition que ce ne soit pas totalement disproportionné. 75%, c’est au-delà de tout ! Il n’y a pas un pays au monde qui a un taux de 75% ! À partir du moment où vous allez trop haut dans les taux de fiscalité, vous faites quoi ? Vous créez des délocalisations. Est-ce que vous pensez qu’on peut se permettre, aujourd’hui, des délocalisations ?” a fait mine de s’interroger Jean-François Copé. Il y a “des gens qui vont faire un arbitrage rapide” et qui vont dire : “à ce prix-là, on s’en va”, a-t-il affirmé. La Une de Libération de ce lundi (qui titre, à propos de Bernard Arnault, “Casse-toi riche con !”) ? “C’est du poujadisme de gauche, arrêtons avec cela !”

Autres articles

11 Commentaires

  • Pesneau , 11 Sep 2012 à 14:34 @ 14 h 34 min

    Mais dans l’immédiat, c’est l’émigration des capitaux. La France va mal et vous tournez autour du pot.

  • Frédérique , 11 Sep 2012 à 15:57 @ 15 h 57 min

    Les deux hommes sont différents, mais leur politique est dans toutes les grandes lignes la même. Je ne pensais pas que les présidentielles étaient avant tout l’élection d’un homme, mais plutôt celle d’une politique.

  • Thierry , 11 Sep 2012 à 18:36 @ 18 h 36 min

    Et bien c’est sur que la France va mal.
    Mais ce n’est hélas pas nouveau.
    Et Coppé et ses copains sont aussi responsables de ce qui nous arrive.
    Ils ont aussi favorisé le phénomène de ségrégation positive.
    Et Sarkozy nous a trahi par sa non action.
    En fait, on en est à 50 ans de prise du pouvoir de l’immigration sur le français de souche.
    Autant dire que des français préfabriqués par la loi du sol, il y en a une bonne légion.

  • million , 12 Sep 2012 à 1:06 @ 1 h 06 min

    Oui un seul n’a pas prit un cent à l’état et à nous il payait même son EDF il a refusé que tante Yvone change les rideaux à l’Elysée alors que l’autre maîtresse vivant à nos crochets ne s’est pas géné pour les dépenses à Brégenson, mais voilà la différence quand un Président aime son peuple et sa France.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France