Le coup de gueule de la chanteuse Lio contre les folles revendications homosexualistes

Etonnante sortie de la chanteuse Lio mercredi 3 décembre dernier sur France 2, dans l’émission “Un soir à la tour Eiffel” présenté par Alexandra Sublet, qui, après avoir incarné la famille recomposée (elle a eu six enfants nés de pères différents et avorté plusieurs fois) et même le désir d’enfants par les homosexuels (Cf. son rôle de mère lesbienne dans la série Tiger Lily diffusée sur France 2 en 2013), regrette désormais certains de ses choix et dénonce le droit à l’enfant. Dépassée par ses difficultés familiales, elle déclare : « Moi je suis en psycha­na­lyse lourde trois heures par semaine et toutes les semaines pour essayer d’accom­pa­gner mes enfants. Même la plus grande a besoin de ça parce qu’ils ont vécu dans quelque chose d’abso­lu­ment pas rassu­rant et de quelque chose qui est très diffi­cile et qu’ils payent ça. »

La chanteuse ajoute : « Je voudrais qu’on puisse parler de la responsabilité que nous avons, adultes, envers nos enfants. C’est ça qui est mis à mal, c’est ça qu’on ne réfléchit pas assez. On parle de nos droits, et on a le droit d’adopter, et on a le droit de procréer médicalement assisté, on a des droits, on a des droits, on a des droits, et encore des droits… Et nos devoirs? Et les enfants dans tout ça? Moi, j’ai fait la même bêtise, j’ai agité des droits et des droits, et mes enfants, je les vois mal, ils sont mal. » A deux homosexuels qui ont privé deux enfants de leur mère, elle dit : « J’ai là deux papas. Je suis très heureuse pour vous et j’espère que vos enfants seront très heureux, ce sera quelque chose que vous devrez réfléchir tout le temps et souvent de savoir comment ça va se passer avec eux de l’extérieur, je ne dis pas qu’ils ne réussiront pas, je vous dis, votre chemin est escarpé, messieurs, et ça ne va pas être simple. »

Voici un petit extrait de l’intervention de Lio :

L’émission peut être vue en intégralité ici (Lio s’exprime sur le sujet à partir de la 27e minute).

Autres articles

32 Commentaires

  • eric-p , 10 Déc 2014 à 23:11 @ 23 h 11 min

    Enfin quelqu’un de l’establishment qui ose dire tout haut ce que beaucoup de français n’osent plus dire à cause de la tyranie intellectuelle exercée par le LGBT…

  • Olivier84 , 11 Déc 2014 à 4:10 @ 4 h 10 min

    Elle vient de signer la fin de sa carrière 😀

  • Valtiel , 11 Déc 2014 à 5:28 @ 5 h 28 min

    Je la remercie d’avoir tenu ces propos. En ces temps de pensée unique (sur ce sujet comme sur d’autres), ça fait du bien. C’est courageux de sa part…

  • homophobe 75 , 11 Déc 2014 à 7:37 @ 7 h 37 min

    à quand l’ IVG pour les gays ???

  • Le Pog , 11 Déc 2014 à 8:26 @ 8 h 26 min

    Que Dieu lui pardonne, personnellement cela m’est bien difficile, mais j’y travaille.

  • Maurice , 11 Déc 2014 à 8:53 @ 8 h 53 min

    Sa fin de carrière est déjà bien avancée ! Qui entend parler d’elle parmi les artistes ?
    Sa vie ne va pas être facile maintenant qu’elle a osé dire tout haut ce que beaucoup d’autres artistes doivent penser, la carrière passe avant tout autre chose, il faut bien travailler pour manger.

    @ le pog : pardonnons-lui, qui sommes-nous pour lui refuser notre pardon ? Ne faut-il pas pardonner au pécheur qui reconnaît ses fautes ? Pardonner ne veut pas dire oublier !

    En tout cas d’après ce qu’elle dit, sa vie n’a pas de l’être facile (elle n’en prend conscience que maintenant) et celle qui s’annonce non plus, car ce qu’elle vient de dénoncer est mis comme style de vie voire normalité de vie.
    Souhaitons que ses enfants n’en porte pas de séquelles psychologique. (6 enfants de 6 pères, et plusieurs avortements … incroyables ! Quelle vie de bâton de chaise)

  • Zfred80 , 11 Déc 2014 à 9:00 @ 9 h 00 min

    Bonjour,

    Illustration parfaite que la “Vie” est un lieu, un champ expérimental, offrant la possibilité de “prendre con-science”. Certes il y a des victimes collatérales, certes elles subissent mais ne doivent pas en rester là. Ces victimes avec l’aide de l’ensemble de la communauté, doivent dépasser ce stade victimaire pour comme dans les arts martiaux utiliser cette force & poursuivre “leur travail d’humilité”.
    Chaque génération est victime de la précédente. Quelque part cela nous met face à nous-meme, face à nos contradictions. Ce processus nous permet durant notre passage sur terre de se découvrir. En résumé la vie est un incubateur donnant la possibilité de ce révélé, pour ” l’Aprés”.
    Pour en revenir à Lio, je suis heureux pour elle car son processus est enclenché. Pour ces enfants c’est pas facile, mais ils doivent “s’en nourrir” pour en tirer une force leur permettant à leur tour de travailler leur humilité.
    L’important est de Prendre Con-science pour se trouver voire se retrouver. En ceci est une autre histoire.

Les commentaires sont fermés.