Les politiques ne l’avoueront jamais : le déficit public est de 32% et non de 4% !

On parle de déficit (du budget de l’État) quand les dépenses de celui-ci sont supérieures aux recettes. Si on veut exprimer le déficit de l’État français en pourcentage, on doit le faire en fonction des recettes de l’État, ce qui donne déficit = (recettes de l’État – dépenses de l’État)/(recettes de l’État), explique Jean-Louis Mullenbach sur BFM Business. Ceci n’a rien à voir avec le PIB (le PIB n’est pas produit par l’État), on ne mélange pas des pommes et des poires dans les calculs. Le chiffre du déficit de l’État est donc 32% et non autour de 4% comme on l’entend souvent dans la bouche des politiciens et autres journaleux. Et bien sûr, l’an prochain l’État obèse augmentera encore la dépense publique, les Français payeront encore plus d’impôts et leurs enfants auront encore plus de dette à rembourser…

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • xrayzoulou , 10 décembre 2014 @ 16 h 48 min

    De l’enfumage comme d’hab ! ils pensent que nous sommes des idiots, mais nous triompherons de leurs saloperies.
    J’ai pitié d’eux car ils sont habités par Satan ces francs-macs. Je prie pour qu’il ouvrent les yeux et le cœur !

  • Antoine , 10 décembre 2014 @ 16 h 54 min

    Deux questions me viennent à l’esprit:

    1- Quel impact social du déficit ?

    2- Quel impact social de la politique d’austérité ?

  • Kuing , 10 décembre 2014 @ 17 h 02 min

    @ Antoine : quelle politique d’austérité ?? Dans un pays où 57% du PIB sont cramé en dépense publique ? Dans un pays qui augmente toujours cette dépense publique justement ? Un pays qui embauche toujours plus de fonctionnaires (un actif sur 3 !) ? Un pays qui détient le record de l’OCDE de la dépense sociale per capita ? Faut arrêter de parler d’une “austérité” qui n’existe pas en France !

    https://www.youtube.com/watch?v=aDpmo6byKRM

  • Goupille , 10 décembre 2014 @ 17 h 10 min

    Nous savons que les économistes sont des animaux déconnectés à sang froid. Mais les voir goguenards…

    Oui, la France est en faillite.
    Non, le PIB n’est pas produit par l’Etat. Mais tout ce qui est dans ma poche appartient potentiellement à l’Etat.
    Et oui, l’Etat obtient encore du crédit sur ce qu’il y a dans nos bas de laine.
    Et oui, si cela tourne mal, nos bas de laine nous serons confisqués.

    Il n’y a pas vraiment de quoi se bidonner.

  • Goupille , 10 décembre 2014 @ 17 h 11 min

    …nous seront confisqués…

  • charles-de , 10 décembre 2014 @ 17 h 14 min

    “Relance par la dépense” à la Mitterrand de 81-82 ? AVEC QUEL ARGENT ?
    Il faudrait d’abord le PRENDRE AUX UNS POUR LE DONNER AUX AUTRES

    Avec au bout des DéVALUATIONS, mais elles sont IMPOSSIBLES AVEC L’EURO !

  • Psyché , 10 décembre 2014 @ 20 h 50 min

    Un déficit public est de 32% et non de 4%, cumulé sur plisieurs décénnies et avec les intérêts financiers qui vont avec depuis la loi Pompidou-giscard de 1973,
    A savoir que la loi Pompidou-giscard de 1973 oblige l’Etat français à se financer auprès des marchés privés alors qu’il se financait auparavant gratuitement auprès de la Banque de France c.a.d. sans servir d’intérêts.
    Le montant total des intérêts payés depuis 1973 équivaut peu ou prou au montant de la dette actuelle.
    La dette actuelle étant une dette fictive car les banques empruntent à un taux pratiquement nul auprès de la Banque Centrale, il s’agit alors purement et simplement d’un braquage légal.

Les commentaires sont clôturés.