Sièges de campagne luxueux : Nihous épingle ses adversaires

Frédéric Nihous dénonce dans un communiqué le “double-langage des candidats des beaux quartiers parisiens qui, tout en dénonçant les difficultés de logement ou de paiements de loyer des uns, font chacun de la surenchère pour louer de luxueux sièges pour leur campagne dans les plus beaux et plus chers arrondissements de Paris”. Le candidat de Chasse, pêche, nature et traditions en veut pour preuves celui de François Hollande : “1 000 m² à 40 000 euros de loyer mensuel (sans le chauffage !)”. Mais aussi le siège de campagne de Dominique de Villepin situé “dans le 6e arrondissement, l’un des plus huppés de Paris” et “loué 20 000 euros par mois”. Ou encore “le projet de Nicolas Dupont-Aignan de s’installer dans le si onéreux et luxueux 7e arrondissement où est déjà installée Marine Le Pen sur 160 m² pour 10 000 euros mensuels” [1]. Des prix qui “donnent le vertige, surtout aux mal-logés qu’ils disent défendre et soutenir”. Et Nihous de s’en prendre à “ces candidats très parisianistes” qui “vont oser nous parler ensuite de décence en période de crise sociale, financière et de logement ; et même de ruralité !” Lui assure avoir “installé son QG de campagne… hors de Paris, dans le terroir béarnais, à Pau, pour un loyer mensuel de… 1 400 euros”.

[1] Le siège de campagne de Marine Le Pen est en fait situé dans le 8e arrondissement.

Autres articles

2 Commentaires

  • Bedel , 12 Jan 2012 à 9:51 @ 9 h 51 min

    Je signale que le siège de campagne de Marine Le Pen est situé dans le 17è et non dans le 7è comme indiqué par erreur.

  • Eric Martin , 12 Jan 2012 à 10:03 @ 10 h 03 min

    Comme je l’indique en note, le siège de campagne de Marine Le Pen est situé dans le 8e ardt de Paris (64, boulevard Malesherbes) et ni dans le 7e ni, comme vous l’écrivez, dans le 17e.

Les commentaires sont fermés.