Rick Santorum ne veut pas de la Révolution française en Amérique !

Dans un discours de campagne improvisé devant une foule de partisans et de curieux qu’il a littéralement galvanisé mercredi dernier à Plano (Texas) – la primaire n’aura lieu dans cet État que le 3 avril –, Rick Santorum, candidat catholique à l’investiture du Parti Républicain, a dénoncé avec force « l’hostilité patente » d’Obama à la « foi » chrétienne : « Quand vous observez ce que la gauche tente de faire aujourd’hui en Amérique, vous constatez que les progressistes essaient de bâillonner l’expression de la foi, de la privatiser, de l’expulser de la place publique, d’opprimer les croyants, d’interdire leurs dons aux œuvres charitables (…) Ils se saisissent de la foi pour l’écraser. Pourquoi ? Quand on marginalise la foi en Amérique, quand on abolit le pilier des droits donnés par Dieu, alors ce qui vous reste, c’est la Révolution française. Ce qui vous reste, c’est un gouvernement qui vous accorde des droits. Ce qui vous reste, ce ne sont pas des droits inaliénables. Ce qui vous reste, c’est un gouvernement qui va vous dire qui vous êtes, ce que vous devez faire et quand vous devez le faire. Ce qui est resté en France, c’est la guillotine ! » Certes, ajoute Santorum, on n’en est pas encore là en Amérique, mais si Obama est réélu « on y ira tout droit. C’est le moment pour l’Amérique de se lever et de dire : ça suffit ! ». Je ne vous dis pas l’enthousiasme soulevé dans le public de Plano par de tels propos…

*Daniel Hamiche est journaliste et rédacteur en chef de Riposte-catholique.fr.

Autres articles

1 Commentaire

  • Gasnier David , 27 Juil 2012 à 8:15 @ 8 h 15 min

    Rick Santorum a raison c’est hélas ce qui attend les USA, si ils réélisent le crypto-socialiste Obama. En France l’état décide de tout, comment vous habillez, ce que vous devez dire et pas dire, penser et pas penser, moi j’étouffe dans ce pays. D’autant plus que les médias et l’Education Nationale font bien leur boulot de lavage de cerveau, si on émet une opinion divergente on a des ennuis par la populace elle même! Je ne suis pas croyant, mais je trouve qu’il n’y a rien de pire que le matérialisme athée made in Karl Marx lui même écrivain de la Franc-Maçonnerie.

Les commentaires sont fermés.