Frigide Barjot confirme l’occupation pacifique des Champs le 24 si Hollande ne renonce pas à dénaturer le mariage

Lors d’une conférence de presse, ce lundi devant les Tuileries, Frigide Barjot a confirmé son projet d’occuper pacifiquement les Champs-Élysées à l’issue de la Méga Manif pour Tous si François Hollande ne retire pas la loi qui dénature le mariage et institue le droit à l’enfant. “Le 24 mars, nous viendrons avec nos tentes et nous resterons si vous ne nous entendez pas !” Devant elle, comme pour montrer qu’il ne s’agit pas que de paroles en l’air, deux tentes Go Sport. Objectif de la porte-parole de la Manif pour Tous : “[former] un village humanitaire pour l’intérêt des enfants” à l’issue d’une marche “dans l’axe de la Défense des enfants jusqu’à la Concorde de la société !” Des adoptés l’accompagnaient et ont livré à la presse des témoignages émouvants.

Autres articles

118 Commentaires

  • Neo , 11 mars 2013 @ 9 h 56 min

    Bravo !
    Espérons que les Champs nous soient accordés !

  • Charly , 11 mars 2013 @ 10 h 47 min

    Le froid, la pluie (ou la neige ?) auront vite raison de la ténacité des occupants et de la Méga Manif pour tous.
    Les révolutions se font en mai ou juillet, pas en mars (date mal choisie). A moins de prendre comme modèle la “révolution d’octobre” ? .

  • PG , 11 mars 2013 @ 10 h 56 min

    @ Charly
    Plus que le froid ou la neige, les CRS.
    F. BARJOT à force de rencontrer ses amis homos, a pris une bouffée de chaleur, et se croit une Rosa Luxemburg de droite : elle n’est que l’épouse d’un chef d’entreprise de com qui travaille pour l’UMP et les collectivités locales que ce parti gère en Haut de Seine et ailleurs. L’installation de la boutique de la Manif pour Tous dans les locaux de la société de son mari JALONS SARL 51, rue de la Fédération a qq chose de ”confusant”.

  • Crabe Tambour , 11 mars 2013 @ 11 h 05 min

    Un million à deux millions de personnes qui manifestent, bloquent et stationnent entre la place de l’Étoile, les Champs-Élysées et la place de la Concorde, c’est énorme et du jamais vu depuis la Libération de Paris avec le Général de Gaulle (et encore…).
    Mais ces lieux sont à quelques mètres du Palais de l’Elysée et de Matignon.
    Pensez-vous vraiment que l’État va prendre le risque d’un éventuel soulèvement populaire ?
    Les Champs, c’est du fantasme, je ne pense pas que ce lieu pourra être autorisé par la Préfecture.
    Quel est votre avis ? Y t-il des spécialistes de la question ? Qu’en pense Eric Martin ?

  • Caroline Mary , 11 mars 2013 @ 11 h 37 min

    D’après ce que je lis, vous pensez que le rdv est donné sans l autorisation préalable ? … moi je pensais qu ils avaient déjà eu l autorisation … mais je n y connais rien (comme bon nombre d entre nous) sur la tenue dune manif.
    Petit aparté sur les différentes annonces, je viens de voir une grève de la faim prévue sur les Champs et ce faisant passer pour la manif pour tous ! Méfiez vous bien de tous les effets d annonce car en y regardant bien on voit beaucoup de violence sur ce genre de pages !
    Il faut savoir rester ferme NON à cette loi, démission de Taubira voire même démission de Mr Hollande mais il ne faut pas déborder de ça !!!!!!!!!!

  • Charly , 11 mars 2013 @ 12 h 28 min

    Je suis de votre avis. J’avais mentionné cet argument des C.R.S. dans un de mes commentaires de l’article d’Éric Martin intitulé “Frigide Barjot promet l’occupation des Champs-Élysées le 24 mars et… jusqu’à ce que le Gouvernement renonce à dénaturer le mariage”.
    Quand on n’a pas les moyens d’une “occupation longue durée”, il faut mieux s’abstenir de faire ce genre d’annonce.

  • Charly , 11 mars 2013 @ 12 h 39 min

    Tout à fait d’accord. Qu’ils fassent la manif et puis, dissolution de la manif en fin de soirée.
    De toutes les façons, Hollande ne bougera pas d’un centimètre sur le sujet. F.B. rêve. Hollande est un président clivant pas rassembleur. Les voix des mouvements homosexualistes semblent bien plus importantes pour lui que celle de la France profonde. Quelles négociations se sont tramées en coulisse avant la campagne présidentielle pour qu’il ne veuille (ou ne puisse ?) revenir sur ces lois ?

Les commentaires sont fermés.