Les islamo-collabos

Les islamo-collabos

Si l’islamisme est un problème en soi, il n’y a pas pires obstacles pour le combattre, que le déni, la lâcheté, le laxisme et la démission ambiguë des pouvoirs publics. Le terrorisme islamiste est ignoble, mais la complaisance à son égard, même sous ses formes les plus anodines, rajoute un délit au crime. Pourrait-il prospérer sans une certaine bienveillance ? Quand on connaît la nature du danger, la résignation est la plus exécrable des solutions. Mais, depuis des décennies, comme dans bien des domaines, nos élites gardent les yeux grands fermés et nos gouvernements successifs sont incapables de prendre le taureau par les cornes. Ils ne combattent l’islamisme qu’avec de bonnes intentions (pas d’amalgame !) ou en pratiquant une aberrante déradicalisation. Pour comprendre les motivations psychologiques de ses adeptes ! Intellectuellement, cela est peut-être défendable, mais il vaudrait mieux redescendre sur terre.

Le constat est effarant : les défaillances et les dysfonctionnements de l’État sont de plus en plus prégnants. Un exemple significatif : Mme Merah, mère d’Abdelkader, complice de son frère, Mohammed, le fameux terroriste islamiste franco-algérien, a obtenu, en priorité absolue, donc avec la complicité des autorités, un logement social, car il s’agissait de la rapprocher de son fils incarcéré… Quand on connaît le parcours du combattant que doit effectuer un honnête citoyen pour obtenir un logement social, il y a de quoi sortir de ses gonds. Autre incohérence récente et criminelle : Ahmed Hanachi, sur notre sol et en situation irrégulière depuis 2005, délinquant multirécidiviste, jamais expulsé malgré son palmarès, a assassiné, Laura et Mauranne, 20 ans, alors qu’il venait d’être à nouveau interpellé pour vol, la veille du crime, mais remis en liberté, une nouvelle fois, parce que la justice n’a pas pu faire son travail… À cause des renoncements de la République et des “belles âmes”, qui veillent à l’installation des “réfugiés”.

Il faut rappeler à ceux qui l’ont oublié, que l’islamisme nous a déclaré la guerre, le 11 septembre 2001, en faisant, ce jour-là en moins de deux heures, quatre attentats qui ont coûté la vie à 2 977 personnes et en ont blessé 6 291. Depuis les islamistes ont intensifié leur djihad. Normalement, si nos gouvernants avaient pris toute la mesure de la situation, notre pays devrait être administré par les lois d’exception que l’on applique en temps de guerre. Nous en sommes loin ! En France, cette année, 11 mosquées radicales faisant l’apologie du terrorisme ont été fermées… Sur les 148 recensées par la Direction générale de la sécurité, c’est peu ! Et, la nouvelle loi de sécurité intérieure ne permettra qu’une fermeture, avec beaucoup d’égards, de 6 mois contre les 12 mois que l’état d’urgence autorisait… D’autre part, combien de reconduites à la frontière, de migrants clandestins ou de délinquants étrangers ? Suivant les diverses statistiques, à peine de 5 à 10 % de ces populations et d’après la Cour des comptes, seulement 4 % des déboutés du droit d’asile sont expulsés… Le reste empoisonne notre vie, à nos frais et pour notre malheur. On n’expulse plus personne, surtout pas les plus dangereux, mais les migrants continuent d’affluer, sous la protection du gouvernement Macron et avec l’appui des associations immigrationnistes. Là, le délitement des esprits atteint son apogée.

Le totalitarisme islamique avance et son terrorisme frappe partout, mais les islamo-collabos, complices ou idiots utiles, refusent toujours de voir la multiplication des signes ostentatoires et le repliement communautariste qui gangrène nos villes. La guerre civile s’installe dans les esprits, mais les plus avertis se heurtent aux mensonges du “vivre ensemble” ou de l’islamophobie, vaste fumisterie inventée pour faire taire toute prise de conscience. Tout comme le multiculturalisme que l’on nous impose, et qui est un leurre. Qui sont les plus dangereux : les islamophobes ou les islamophiles ?

On touche le fond, mais on creuse encore. À part ça, tout va bien !

Claude Picard

Autres articles

5 Commentaires

  • Wagner , 11 Oct 2017 à 11:46 @ 11 h 46 min

    Tout est dit , et bien dit, effectivement les Gouvernements précédents ou celui actuellement
    nous culpabilisent d’être raciste.

  • Trucker , 11 Oct 2017 à 12:17 @ 12 h 17 min

    Concernant l’assassin de Maurane et Laura, lire ceci pour comprendre pourquoi il n’a pas été expulsé et pour comprendre pourquoi il y a de moins en moins d’expulsion de clandestins.

    http://islamisation.fr/2017/10/04/la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-a-raye-le-delit-de-sejour-irregulier/

    L’UE condamne son espace géographique à devenir une nouvelle cour des miracles.

  • andré , 11 Oct 2017 à 15:46 @ 15 h 46 min

    Voilà dix ans que je ne cesse de répéter la même chose. Pour ce débarrasser d’un bothriocéphale il faut l’attraper à la tête, sinon il repoussera toujours.
    Ce n’est quand même pas sorcier à comprendre. Pourquoi l’islam en France? Il fallait dresser un plan et axer les recherches ce que je fis en 2007.
    A qui profite le crime?
    A qui profite l’islam ?
    D’abord c’est quoi l’islam ?
    Pourquoi ces hordes de musulmans sauvages?
    …. Et tutti quanti…. J’ai fini par tout tisser le canevas et à remonter jusqu’à la bête immonde que j’ai identifiée. Le grave problème est que je fus confronté, en France, à des lourdauds, des limaçons que je finirai par les appeler les sans QI. J’avais tout expliqué sur le drame qui nous échet, mais rien à faire, seul le CRIF a tout compris et il a fait fermer mon blog principal… Dans un ultime effort je viens de mettre en ligne:
    La barbarie et la religion d’amour..
    https://gloria.tv/video/VwKeV7DJ7MKW1PzetKU2zCagT

  • HuGo , 11 Oct 2017 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Eh, oui, nous ne lisons que si rarement de justes réflexions !
    Les islamophiles de toutes obédiences tiennent la haut du pavé, nous imposent leurs vues….mais aussi la plupart ne veulent pas voir, ni entendre, ni être dérangés dans leur train-train quotidien….ils veulent vivre en évitant au maximum toute polémique, préoccupés par le soucis quotidiens (c’est vrai que la vie quotidienne de bcp n’est pas si facile) …alors encore se mettre à dos d’autres préoccupations, ils le refusent.
    Les plus grands responsables sont ceux à qui on délègue la direction des affaires et les acteurs des médias qui devraient faire leur métier honnêtement !
    Ceux-là organisent par veulerie, par lâcheté, par indigence intellectuelle, ….notre incapacité à prendre la mesure réelle du danger grandissant à nos portes.
    “Comment la malveillance des méchants se renforça de la faiblesse des vertueux.”…”Les guerres arrivent très brusquement. J’ai déjà vécu une époque où comme aujourd’hui on regardait l’avenir avec bcp d’inquiétude et d’incertitude. Soudain quelque chose d’effroyable surgit, quelque chose de rapide, d’écrasant et d’irrésistible” Winston Churchill 1919-1939….etc..on connaît trop bien la suite ! Maintenant c’est de l’intérieur que l’inquiétude grandissante et bien justifiée à mes yeux grandit!

  • a.picadestats , 12 Oct 2017 à 9:34 @ 9 h 34 min

    Obono ( pas de Madame pour une anti France) gagne environ 5000 par mois pour mettre la pagaille!
    Toutes nos forces de l’ordre confondues devraient avoir ce niveau de salaire.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen