«Mariage» homosexuel : LCP organise un «débat» à 3 contre 1

et encore, on ne compte pas le présentateur Arnaud Ardoin, ni les commentaires très complaisants de la chaîne publique pendant la diffusion d’images du rassemblement pro-redéfinition du mariage de la veille.

Le 8 novembre 2012, LCP a organisé un débat avec Christine Boutin, Présidente du Parti chrétien démocrate, pour défendre le mariage, Noël Mamère, député Europe écologie – Les Verts de Gironde, Stéphane Corbin, porte-parole de la Fédération LGBT et Anne Soupa, co-présidente du Comité de la Jupe pour préconiser sa redéfinition (même si la dernière est plus mitigée). Soit un “débat” à 3 (dont 2 se prétendant catholiques alors qu’ils ne cessent de s’en prendre aux évêques) contre 1. Mamère est d’une malhonnêteté intellectuelle crasse, comme Corbin qui est d’accord pour l’organisation d’un référendum sur le “mariage” homo à condition qu’une votation soit aussi faite sur le mariage des prêtres. Face à eux, Christine Boutin peine à s’imposer, même si ses arguments sont frappés du coin du bon sens…

À la fin de l’émission, Arnaud Ardoin insiste lourdement pour rappeler que l’enquête en ligne donnant 79% d’opposition à l’adoption par les homosexuels n’est pas un sondage (pas de panel représentatif, etc.), ce qu’il ne prend jamais la peine de faire lorsque les résultats sont plus politiquement corrects.

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • C.B. , 11 novembre 2012 @ 14 h 30 min

    “Corbin qui est d’accord pour l’organisation d’un référendum sur le « mariage » homo à condition qu’une votation soit aussi faite sur le mariage des prêtres”
    Monsieur Corbin pourrait-il aussi proposer une votation sur l’obligation faite aux imams de prêcher
    1) l’égalité (en droit) de la femme et de l’homme
    2) droit de tout musulman de changer de religion

  • Robert , 11 novembre 2012 @ 15 h 29 min

    Je dirais, trois participants sont d’extrême gauche, le représentant LGBT et Mamère, ou de gauche, la moderniste, et une participante se défend d’être de droite.
    Autrement dit, deux sont des destructeurs avoués de la civilisation et une s’en défend tout en agissant de même. Et une autre voudrait défendre la civilisation en refusant d’en prendre les moyens, comme de s’allier avec tous ceux qui défendent le même projet.
    Quand on accepte la sidération de l’adversaire et son terrain et qu’on s’excuse presque de ses convictions, ce n’est même pas la peine d’aller au carton.
    Ou alors, en refusant un débat truqué et en acceptant de déplaire.

  • jejomau , 11 novembre 2012 @ 15 h 41 min

    Noël Mammère , c’est vraiment un pauvre type . Je ferai pas de commentaire spécial tellement ce journaliste me dégoûte profondément…

  • Goupille , 11 novembre 2012 @ 16 h 24 min

    J’ai supporté cinq minutes et j’arrête…

    Boutin qui minaude, prétend encore représenter quelquechose alors qu’elle n’est plus rien, que son parti est inexistant et qu’elle a empoché sans broncher quelques centaines de milliers d’euros de fonds publics pour sa campagne présidentielle avortée…

    La féministe catho de La Jupe qui vient de “serrer sa haire avec sa discipline”, se flagelle et se repent en notre nom à tous…

    Mamère, de plus en plus haineux, commissaire politique en mal de massacre de masse, minable présentateur de journal télévisé promu grande âme politique, dont Fillon aurait dû nous débarrasser définitivement en le frappant d’inéligibilité…

    Les deux tantes ennamourées qui montent dans leur limousine caramel payée avec du fric escroqué à une vieille dame de leurs voisines…

    Pourriture.

    Et dire que des hommes jeunes et sains sont allés pourrir dans des tranchées pendant cinq ans pour que nous soyons témoins de cette abjection…

  • hector galb. , 11 novembre 2012 @ 18 h 27 min

    C Boutin ferait bien d’éviter de se prendre pour “la” représentante. Elle aurait mieux fait de signaler dans chacune de ses phrases la disproportion des forces en présence. Et puis, bon sang, que tous ces politicards travaillent leurs dossiers !

  • hoplite , 11 novembre 2012 @ 19 h 59 min

    Chiche pour le mariage des prêtres, c’est la règle chez les Chrétiens orthodoxe et chez les protestants alors pourquoi pas chez les catholiques ? Cependant, c’est pas vraiment l’urgence du moment: L’urgence c’est NON à l’homoparentalité.
    Un débat partial dites-vous ? Et vous vous attendiez à quoi venant de LCP et du service dit public en général ? Et puis, ne vous plaigniez pas vous avez eu le droit au sketch comique de mamere. Mais qui nous debarrassera de ce Fouquier-Tinville a moustache ?

  • Robert , 11 novembre 2012 @ 20 h 09 min

    Hoplite,
    Chez les orthodoxes, il existe les moines prêtres qui sont soumis au célibat comme chez les maronites qui peuvent choisir. Pour comprendre le sens du célibat, il faut quitter l’absurde dialectique de droits et d’égalité pour entrer dans une perspective de donné à Dieu et aux âmes que le célibat rend assurément plus parfait.
    Mais la prêtrise n’est pas un droit mais une vocation qui nécessite un équilibre affectif et psychologique ainsi qu’une grande maturité. Nous revenons au début du problème, ceux qui prétendent nous imposer leur “mariage” sont pour une très grande part dépourvus de cet équilibre et de cette maturité et leur attitude déraisonnable et égoïste le démontre mieux que tout.

Les commentaires sont clôturés.