Les insolences d’Eric Zemmour : la crise du beurre

Les insolences d’Eric Zemmour : la crise du beurre

Eric Zemmour arrive sur Figaro Live. Cette semaine, il s’attaque à la crise du beurre. Pour lui, les coupables sont peut-être en Chine mais surtout en France :

Autres articles

6 Commentaires

  • borphi , 12 Nov 2017 à 8:57 @ 8 h 57 min

    Une étude sociologique démontrerait facilement que les personnes atteintes de malnutrition font leur achats en GD, que les gaspillages alimentaires concernent essentiellement les produits achetés en GD.

    Comptes tenus des coûts de sécurité sociale pour les personnes malades, le gaspillage alimentaire impactant négativement le pouvoir d’achat des consommateurs, les travaux de dépollution occasionnés par l’usages démesurés d’emballages plastiques par la GD,la désertification des centre-villes et villages, des emplois détruits dans le commerce de proximité,
    où se trouve l’intérêt pour le pouvoir d’achat du consommateur-contribuable?

  • Charles , 12 Nov 2017 à 12:35 @ 12 h 35 min

    Feu le roi du Maroc face à la bobo baba Anne Schwarz-sainclair.
    “N’essayez pas de faire des Marocains des Français,
    ce seront des mauvais Français”.
    ceci en lien avec l’invasion hier des champs Elysées
    a la suite due la victoire du Maroc pour la coupe du monde 2018

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=55&v=bsItfKAa2Us

  • Charles , 12 Nov 2017 à 12:50 @ 12 h 50 min

    Excellente présentation par EZ, à voir absolument.
    Il résume l’historique.
    On est passé de la montagne de beurre des années 70 au trou mondial de 2017.
    De plus, l’empire fédéralien Européiste n’a cessé de faire disparaître nos fermes.
    Depuis, tout a changé..
    Les Chinois et autres pays ont pris gout au beurre et les industriels français
    se font un plaisir de les livrer au lieu de livrer la grande distribution française (GDF)
    qui tire toujours les prix vers le bas.
    Les éleveurs français n’en profitent pas compte tenu du verrouillage de la GDF.
    La tendance en France, ce sera le beurre bio 30 à 40% plus cher.
    EZ oublie un autre aspect du PB.
    la filière agroalimentaire qui consomme le beurre pour des produits de qualité.
    Elle aussi aura un PB pour se fournir

  • J. Elsé , 12 Nov 2017 à 16:52 @ 16 h 52 min

    Moi qui ne suis qu’un petit imbécile (ni journaliste, ni politique, ni fonctionnaire) je dis depuis trente ans que la “grande distribution” se fout royalement( de nous : ce qui compte, pour eux, c’est que leur bénéfice soit de plus en plus important, et ils se moquent complètement( de savoir, car ils le savent) qu’un emploi créé chez eux, c’est trois emplois supprimés en France. D’ailleurs, depuis LECLERC et son premier “magasin discount” (tiens, un mot anglais…) combien de commerces ont disparus (et combien de chômeurs créés)….

  • Boutté , 13 Nov 2017 à 7:43 @ 7 h 43 min

    Zemmour n’a pas été suffisamment renseigné. Comment un pays qui produit trop de lait peut-il manquer de beurre ? Parce que la PAC payait le lait à la tonne ce qui a fait sélectionner une race qui produit énormément de lait et peu de beurre car son lait est maigre. Cette race( hollandaise, FFPN)ne convient qu’à faire du volume au dépens de la qualité butyrique ou beurrière. Nos paysans ont donc travaillé comme des Chinois des produits sans valeur pour survivre. Pour revenir aux races utiles à l’homme il va falloir 10 ans .

  • Parole , 13 Nov 2017 à 13:57 @ 13 h 57 min

    TRÈS BON JE SUIS BIEN D’ACCORD !

Les commentaires sont fermés.