Etienne Neuville : “Le travail du dimanche ne crée ni croissance ni emploi. Les arguments du MEDEF sont fantaisistes”

Invité par Europe 1 lundi 8 décembre dernier, Etienne Neuville, chef d’entreprise et vice-président du Collectif des Amis du Dimanche, critique la proposition d’Emmanuel Macron de permettre l’ouverture des commerces le dimanche douze fois par an contre cinq aujourd’hui. Il conteste les chiffres du MEDEF et rappelle que la consommation est une affaire de pouvoir d’achat, pas d’amplitude horaire :

Du même auteur :
> Travail le dimanche : pourquoi Martine Aubry a raison

Autres articles

25 Commentaires

  • Al Nazrani , 11 Déc 2014 à 11:28 @ 11 h 28 min

    “la consommation est une affaire de pouvoir d’achat, pas d’amplitude horaire”…
    C’est bien ça qu’est-ce que je dis depuis longtemps !
    C’est l’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs qui fait la consommation, donc l’emploi.
    Pas les aides aux entreprises.
    Et plutôt que de distribuer des aides (temporaires, occasionnelles, provisoires…), il vaut mieux desserrer le carcan des prélèvements (obligatoires, permanents…)…

  • ranguin , 11 Déc 2014 à 11:38 @ 11 h 38 min

    En travaillant le dimanche le salarié touche d’avantage, donc, son pouvoir d’achat augmente.
    CQFD.
    La gauche prône la laïcité et ne fait qu’entériner le dimanche (chretien) et l’abattage rituel (musulman et juif).

  • trahi , 11 Déc 2014 à 11:50 @ 11 h 50 min

    C’est quand même « dingue » toutes ces histoires pour le travail du dimanche!!!!Je suis par exemple artisan, et je veux travailler le dimanche, oû est le problème? Je n’emmerde personne que je sache!!!Et de plus si des employés veulent travailler le dimanche, ça ne regarde personne!!
    Alors que l’état fasse son boulot en faisant respecter des règles, HEURES majorées, AUCUNE obligation, RESPECT des gens, AUCUNE contrainte ou soumission!!Ca c’est le rôle de l’état, après à chaque entreprise de s’organiser dans les REGLES d’état…. Beuacoup sont bien content d’aller chercher ses petits croissants le dimanche matin…….
    Quoi de mieux: des entreprises peuvent travailler le dimanche et des employés veulent bien travailler le dimanche, quesque l’état a à voir là dedans??Y a t’il une liberté d’entreprendre ou est ce que les politiques sont les patrons???Ils feraient mieux de récupérer les autoroutes que certains ont fait cadeaux aux multinationnales!!!!

  • fleurdenavet , 11 Déc 2014 à 11:55 @ 11 h 55 min

    travailler le dimanche augmente le pouvoir d’achat c’est encore à voir, car il faut compter sur des impôts en plus, des frais de transports, de nourriture etc…. Sans compter que la vie de famille se trouve encore amputée, alors il ne faut pas s’étonner que le nombre des divorces augmente.

  • pas dupe , 11 Déc 2014 à 12:08 @ 12 h 08 min

    On sent que le PS accélère la destruction du pays.
    Que vont devenir les petites entreprises ?

    “…le Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Paris, Christian Le Lann est formel ; “le travail le dimanche détruiera des milliers d’emplois dans l’artisanat”, “le citoyen va devenir un consommateur 24h/24.””
    http://www.travail-dimanche.com/

    Ce qui est à peine évoqué dans cette loi, c’est qu’il est prévu de faire travailler jusqu’à minuit !!!

    La loi jusqu’à maintenant prévoit une journée de repos pour être en famille. C’est cela que monsieur Macron a l’intention de supprimer ??? Plus de repos en famille ?
    Alors, plus de devoirs de classe, plus de notes, plus de pères, le gender pour tous, la loi Taubira pour tous, plus de protection des enfants… maintenant le travail le dimanche soi-disant pour les jeunes qui devront travailler… jusqu’à minuit ???
    Quelles jeunes femmes voudront travailler aussi tard ???

    C’est de la folie douce et avec quel argent les CONSOMMATEURS vont ils acheter leurs produits !!!!!
    Quels avantages vont-ils en tirer ? Monsieur Macron écarte déjà l’idée de l’augmentation du salaire pour le travail du dimanche !

  • Antoine , 11 Déc 2014 à 13:08 @ 13 h 08 min

    Pas si sûr que ça. Car si le dimanche est compté comme les autres jours, alors les patrons n’auront aucun intérêt à payer les salariés plus. C’est beaucoup trop cher. Pour pallier ce coût, ils se risqueront à licencier plutôt qu’à embaucher.

  • CAD , 11 Déc 2014 à 13:55 @ 13 h 55 min

    @ranguin : un des problèmes est celui là, c’est que vous allez travailler le dimanche au tarif du lundi. C’est par exemple ce qui s’est passé en Irlande, ou les primes du sunday ont été finalement supprimées. Et c’est ce qui va se passer aussi en France : déjà, il n’y aura aucune compensation pour les entreprises de moins de 11 salariés, voire 20, et MacAronI (contraction de Macron et Attali 😉 vient d’annoncer que ce n’était pas à l’Etat de fixer le montant de ces compensations. Ce qui veut dire qu’à terme, elles vont disparaître : pourquoi voulez vous être plus payé le dimanche, alors que tout le monde travaille le dimanche ?

Les commentaires sont fermés.